pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > C'est quoi une société soutenable ?

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7

Individu[=y]X

21/11 (23:18)

avatar

nombre messages : 2807

Membre

Sylvius de Napline a écrit :

> Tiens, Artémis, quand tu auras fini de sauver le monde du réchauffement climatique, tu peux
> nous faire un topo sur ce que tu comptes faire pour l'épuisement des métaux rares, le pic pétrolier,
> le pic du phosphore et la baisse de rendement des sols ?

[Q)] ????????????????????????????

Et quand j'aurais fini tu peux me donner un topo sur l'ensemble des problématiques sociales existantes?

Nan c'est pas comme si tu me poussais dans le quasi hors sujet gratuitement. Si tu veux troller au niveau d'Iska t'es bien partis continue, elle au moins prend le temps de ne pas répondre.


Pour faire vite hein, les métaux rares sont des ressources limités mais qui ont une utilisation principalement liées à l'électronique, les questions de batteries et capacités de ces métaux pour conductivité/solidité/etc pour alliages. Techniquement on peut s'en passer en tant qu'humanité. Mais d'un autre côté on peut aussi trouver d'autres ressources pour remplir les besoins liées à ces ressources.

Le pic pétrolier, je sais pas ce que tu entends par là, l'effondrement lié à l'appauvrissement de la ressource? C'est une ressource énergétique, j'ai envie de dire qu'il existe beaucoup de ressources énergétique et que la dépendance au pétrole de nos sociétés est +/- un choix (pas au sens individuel mais collectif). On pourrait développer d'autres ressources énergétiques, ça arrivera peut être dans un futur +/- proche, les évolutions peuvent être très rapide. Si on regarde en arrière des historiens ont tenté de savoir pourquoi la révolution industrielle s'est produite en Angleterre et pas ailleurs dans le monde et à ce moment là. En réduisant au maximum tous les paramètres ils sont arrivés à un critère, le charbon de terre. C'est lui qui fut le déclencheur de la révolution industrielle lié à un certain nombre de progrès techniques du XVIIe siècle (et avant, mais l’accélération à eu lieue au XVIIe). Bref en d'autres temps le charbon de terre était inutile, même pas une ressource, et à un moment donné combiné aux connaissances techniques c'est devenu un élément déclencheur d'une évolution majeure de la société moderne. Qui parle aujourd'hui de l'effondrement forestier européen? Personne en terme énergétique. Pourtant là où le bois a été alors une ressource énergétique majeure, aujourd'hui elle pourrait devenir une ressource de stockage du Co2 majeur si on utilisait le bois de manière beaucoup plus importante notamment en matériaux de construction.

Le pic du phosphore, ben aucune idée j'en avais jamais entendu parlé. Mais après une rapide recherche l'enjeu est en terme de capacité d'amendement de la terre ce qui rejoins donc ta question de baisse des rendements des sols. Et pour le coup y'a une vrai question. Pourquoi les rendements baissent alors qu'on utilise plus de produits phytosanitaires? La réponse des gens qui travaillent sur la question est relativement simple. Des années 50 aux années 80 quoi que l'on a demandé au sol il a été capable de fournir. On a donc augmenté les rendements de manière chimique et mécanique sans s'intéresser à la question des sols. On a presque fait de l'agriculture "hors sol" au sens où l'on a complémenté les besoins du sol en fonction de ce que l'on veut faire pousser dessus quel que soit le sol et l'endroit. On a donc fait pousser du maïs dans des déserts en faisant des analyses des sols et en ajoutant les quantités d'engrais chimiques, d'eau et de phytosanitaire pour compenser la baisse de la biodiversité et prévenir les maladies afin d'avoir une culture sûre et d'exporter les surplus. Sauf qu'on a atteint un seuil de l'agriculture chimique et que la solution du rendement, si on ne s'intéresse qu'au rendement, n'est pas dans la monoculture chimique, mais dans d'autres pratiques. Si on s'intéresse au maraichage la polyculture amène des rendements extraordinaire sur de petites surfaces avec un production à la tonne importante. Concernant les céréales il est possible de changer les pratiques en s'intéressant de plus prêt au sol et à la biodiversité des sols. Donc en fonction des climats et des sols si on utilise les bonnes semences on peut produire sans complémenter avec de grands ajouts ce qui permet d'éviter l'appauvrissement trop important en phosphates.

Bref tout ça c'est des questions de ressources et de moyens et techniques principalement, dans le domaine du développement durable c'est pas ouf, mais pour l'humanité c'est sans doute pas majeur.

La question du climat par contre on parle de zones inhabitables en Asie du sud est pour cause de hausse de température et d'humidité, on parle de réfugiés climatiques pour la zone sahélienne en pleine explosion démographique, on parle d'extinction de la vie dans l'océan(acidification trop rapide) avec en ligne de mire la capacité d’absorption du Co2 et la création de 50% de notre Oxygène par les phytoplanctons. Et puis on pourrait parler de la hausse de l'intensité des phénomènes climatiques de choses et d'autres. Mais bon autant faire comme Iska et dire foupoudav quand bien même les scientifiques planchent sur le sujet sérieusement depuis 50 ans. Des solutions il en existerait leur mise en œuvre impliquerait un courage politique pour l'instant inexistant. Mais bon tant qu'on s'en donne pas les moyens c'est sur que c'est mort hein, si j'arrête de manger c'est sur que je vais mourir, si je mange ça veut pas non plus dire que je vais pas mourir, alors autant arrêter de manger nan?

[ce message a été édité par Individu[=y]X le 21/11 à 23:19]

Iska

22/11 (00:14)

avatar

nombre messages : 1062

Sergente Krakov

Kraland

Domicile : Krakov

Artémis El Undril a écrit :
> Des solutions il en existerait leur mise en œuvre impliquerait un courage politique pour l'instant
> inexistant.

Et elles sont ? [:=]
Parce que là, t'étais à deux doigts de satisfaire à la fois Onawa et le nain. [:=]

Puis ce serait quoi ces sacrifices ?
Genre on va crée un dérivé énergétique du solyant vert ?

[ce message a été édité par Iska le 22/11 à 00:15]

Megalion

22/11 (13:17)

avatar

nombre messages : 3536

Membre

Sylvius de Napline a écrit :

> le pic pétrolier,

Le pic pétrolier a été atteint au début des années 2000, comme l’attestent les modélisations les plus fiables qu’on ait eu dans les années 60 (théorie du « peak oil » par des gens très très sérieux). Depuis, la production a déjà diminué de moitié dans le monde. Heureusement, on a réussi à raffiner le bullshit, du coup ça se voit pas. C’est dingue le nombre de choses qu’on peut faire avec du bullshit.

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

Individu[=y]X

22/11 (13:59)

avatar

nombre messages : 2807

Membre

Iska a écrit :

Je serais heureux d'étayer mes propos si je ne devais pas être le seul à le faire. Car sans vouloir t'offenser pour le moment t'en dis pas plus que Trump qui constatant qu'il fait froid dit que le bouleversement climatique n'existe pas.

Iska

22/11 (14:37)

avatar

nombre messages : 1062

Sergente Krakov

Kraland

Domicile : Krakov

Artémis El Undril a écrit :

Nan, mais tu vas, quand même pas utiliser l'artifice préféré de LREM, pour botter en touche hein ?
Moi je te dis juste de nous expliquer ces solutions, qui réclament des sacrifices et qui ont aboutit de ces 50 ans de recherche, que tu nous suspend en l'air comme une carotte bien fraiche, comble du suspense tu sembles être le seul à les connaitre.
Où, alors tu veux pas le dire, en raison d'un énième complot du forceps ? [:=]

Parce que tu sembles les connaitre et l'auteur du sujet à elle même demander de les savoir, du coup si c'est pas pour moi, fait le pour la communauté.
Car moi je vois juste de la croyance aveugle dans "le progrès". [:o]

Mais un moment faudrait peut être aussi sortir de ce doux rêve de la science qui sauvera le monde et donc que ne plus évacuer les autres problèmes, qui sont actuellement entrain de gonfler.
Où, sinon on peut continuer dans ce poker menteur, où l'on a juste misé toute l'humanité. [:=]

[ce message a été édité par Iska le 22/11 à 15:06]

Megalion

22/11 (15:51)

avatar

nombre messages : 3536

Membre

Iska a écrit :

Si l’humanité était un pois chiche, le monde serait une pastèque. Il est hautement presomptueux de penser qu’apres Nous, ce sera le Néant. Avec ou sans l’himm, le monde suivra sa route.

Du coup, qu’est-ce que vous entendez par « sauver le monde »?

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

Iska

22/11 (16:12)

avatar

nombre messages : 1062

Sergente Krakov

Kraland

Domicile : Krakov

Megalion a écrit :
> Du coup, qu’est-ce que vous entendez par « sauver le monde »?

Sauver le chiffre 8. [:o]

Onawa

22/11 (17:51)

avatar

nombre messages : 7928

Ministre de l'Économie

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Bottine

Megalion a écrit :


> Du coup, qu’est-ce que vous entendez par « sauver le monde »?

Construire un mur végétalisé en milieu urbain ? é_è

La question se pose. Non pas le mur. Mais concrètement ça serait pas "éviter le pire scénario catastrophe dû au réchauffement climatique" et "trouver des alternatives à la consommation de ressources tarissables" ?


___

Je ne vais pas aller sur Wikipédia, ou que sais-je, en saisissant le nom de la personne en me disant "Ah tiens et si je m'informais sur celui-là" ? - Aurorez

Nain Satiable

22/11 (18:01)

avatar

Comte Ruthvenville

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Ruthvenville

Artémis El Undril a écrit :

Les habitations en structure bois, l'isolation en fibres de bois ou de textiles usagés, le chauffage au bois, sont en effet des solution intéressantes pour réduire l'empreinte carbone des habitations, dès lors qu'on prend des arbres locaux, pour limiter le transport. Le CO2 rejeté aura été absorbé par photosynthèse lors de le la croissance de l'arbre. Mais tout ceci a un coût. Personnellement, c'est mon objectif à moyen terme, ce qui me demandera de nombreux efforts afin d'accumuler le capitale nécessaire.

Mais je pense que les changements de mentalité et d'organisation sont tout aussi importants, si ce n'est plus. Combien prennent la voiture seuls pour aller travailler, alors que des alternatives existent, juste pour gagner un peu en temps de trajet ou en flexibilité des horaires?
Et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres. Combien chauffent à plus de 20°C chez eux, laissent tous les appareils en veille ...? Combien ne réutilisent pas des boîtes ou autre éléments du genre par pur flemme?
Et quid du développement de plateformes pour échanger des lieux d'habitation afin de corriger la mauvaise répartition par rapport au lieu de travail? Quid de la simplification de vendre et acheter une maison ailleurs, acte qui est fortement taxé, ce qui limite la mobilité?

Pour le reste, de nombreux sujets comme les éoliennes (terrestres et maritimes), la fusion nucléaire, le biogaz, la théorie des jeux entre les nations et entre les individus, n'ont pas encore été traités.
Pilotabilité de la production électrique, production locale ou centralisée de l'électricité, stockage. Que de sujets complexes!

Après, il faut tout de même noter que les choses vont clairement dans le bon sens. La consommation de viande chute, les normes d'habitation et de véhicules se durcissent petit à petit, le bio se propage ...

___

"Lorsque les pères s’habituent à laisser faire les enfants,
Lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles,
Lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter,
Lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus au dessus d’eux l’autorité de rien ni de personne,
Alors c’est là, en toute beauté et en toute jeunesse, le début de la tyrannie."

[ce message a été édité par Nain Satiable le 22/11 à 18:01]

Megalion

22/11 (18:13)

avatar

nombre messages : 3536

Membre

Warrior 666 a écrit :

> Les problèmes concernant l'extraction du lithium hautement polluant, le recyclage des batteries qui n'existe quasiment pas ou très peu.

J'avais raté ça, mais... Quoi?

Tout n'est pas rose dans les technologies vertes, loin de là, mais le lithium s'extrait en faisant sécher de l'eau salée. Le recyclage des batteries est par ailleurs total (aucune ne se retrouve dans la nature) et les métaux lourds sont récupérés à plus de 95%.

Entre ça et Sylvius qui disjoncte sur les ressources, faut vraiment vous renseigner, les gars...

Onawa a écrit :

> La question se pose. Non pas le mur. Mais concrètement ça serait pas "éviter le pire scénario catastrophe dû au réchauffement climatique" et "trouver des alternatives à la consommation de ressources tarissables" ?


Alors, autant pour le réchauffement climatique, c'est difficile à anticiper et certain quand à sa survenue (avec des impacts économiques et écologiques certains), et très peu de marge de manoeuvre sans une coopération planétaire.

Autant, la raréfaction des ressources, c'est une légende plus vieille que le Père Noël (1800, Malthus), Constamment répétée, jamais vérifiée.

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

[ce message a été édité par Megalion le 22/11 à 18:17]

Forum > Politique & Société > C'est quoi une société soutenable ?

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7