pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > Les articles de presse du jour

1 | ... | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | ... | 53

Onawa

16/01 (13:47)

avatar

nombre messages : 8056

Préfète de Police Karénie

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Bottine

Megalion a écrit :

Oui, et on sait tous que les pointes en feuille de laurier solutréennes sont la preuve qui exonère des pratiques industrielles de gaspillage à l'échelle internationale.

Saloperies de pointes en feuille de laurier solutréennes.

Megalion

16/01 (13:53)

avatar

nombre messages : 3554

Membre

Onawa a écrit :

Si les pratiques industrielles induisent le comportement, interdire aux entreprise ces pratiques résoudra le problème. Mais, comment en premier lieu les entreprises ont-elles pu toutes induire le même comportement et un industriel n'ai pas pu émerger comme concurrent pour rafler la mise (en économisant sur le développement de "trucs à la con" tel le suremballage ou le marketing ostentatoire)?

Si le comportement induit les pratiques, les comportements restent inchangés, et le jour ou tu interdis les pratiques les entreprises étrangères raflent tout le marché (puisqu'on n'a que des prérogatives dans son pays) et tu aura bêtement perdu de l'argent et augmenté les importation, donc la pollution.

les feuilles de laurier laissent penser que la seconde hypothèse où les comportements sont préexistant aux stratégies d'entreprises est la plus proche de la réalité et devraient te pousser à chercher quel(s) levier serait plus efficace que l'accroissement de la régulation.

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

[ce message a été édité par Megalion le 16/01 à 13:57]

Onawa

16/01 (13:55)

avatar

nombre messages : 8056

Préfète de Police Karénie

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Bottine

Megalion a écrit :

C'est très vrai.

Il est donc actuellement impossible de penser l'écologie autrement qu'en matière de rentabilité à court terme. Mais à part ça tout va bien. [:x]

Megalion

16/01 (13:59)

avatar

nombre messages : 3554

Membre

Onawa a écrit :

> Il est donc actuellement impossible de penser l'écologie autrement qu'en matière de rentabilité à court terme. Mais à part ça tout va bien.

Si c'est le cas, ça marche, y'a eu plus d'effort et de progrès en matière d'écologie ces 20 dernières années que les 10 siècles précédents.

Il ne faut pas tomber dans les mêmes travers que Greenpeace qui désormais cible non plus des objectifs écologiques, mais une croisade nominale contre ce qu'elle considère comme les "méchants" (Nucléaire ou Total) quand bien même le support à ces éléments améliorerait considérablement le bilan écologique (énergie nucléaire 0 carbone et total produit les panneaux solaires les plus efficaces actuellement, 30% de rentabilité supplémentaire par rapport à la concurrence).

D'ailleurs, encore une #UnpopularOpinion

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

[ce message a été édité par Megalion le 16/01 à 14:05]

Onawa

16/01 (14:38)

avatar

nombre messages : 8056

Préfète de Police Karénie

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Bottine

Megalion a écrit :

Un peu malhonnête dans la mesure où la question écologique se pose vraiment depuis 50 ans (même si on "pollue" peut être depuis toujours). J'ai franchement pas envie de réduire la question nucléaire à du "0 carbone", comme si n'y avait aucun inconvénient. Sans vouloir lancer un débat sur le nucléaire, c'est sans doute une des raisons pourquoi le photovoltaïque ne prend pas en France, contrairement à quelques-un de nos voisins. On peut comparer le financement aux énergies fossiles, le coût perpétuellement réévalué du nucléaire, avec le financement des énergies renouvelables. En tout cas c'est pas en construisant des réacteurs EPR qui coûtent une fortune qu'on se dirige vers un avenir écologique. (On a dépassé les 10 milliards d'euros pour Flamanville, je le signale)

On ajoute 7Mds d'euros de subventions annuelles

Les moult renflouements d'areva qui s'est surendetté.

Et on a une certaine idée du "combat de la France pour le renouvelable". Qui s'avère plutôt être un combat de groupes d'intérêts qui se gavent de fric via la filière nucléaire et ne voudraient pas être trop perturbés par ces conneries de photovoltaïque.

Une vidéo de Defekator sur le lobby nucléaire pour ceux que ça intéresse.

Sûr, EDF est un "gentil". C'est mon député EDF qui l'a dit. [3)]

En définitive, si l'on en fait plus aujourd'hui qu'avant, ça reste entre les bornes imposées par des nécessités financières totalement contradictoires avec l'urgence du moment. Et des sujets demeurent tabou, nous concernant du moins.
Megalion

16/01 (15:50)

nombre messages : 1

Visiteur

Onawa a écrit :

> la preuve qui exonère des pratiques industrielles de gaspillage à l'échelle internationale.

Pointer les industriels comme responsables du gaspillage, ou pour reprendre Jean-Jaques Sticule notre "société de consommation", sans autre argument qu'ils sont "industriels", capitalistes, ou autre est fallacieux. Et d'autant plus qu'il existe non seulement des signes que les comportements consuméristes existent dans l'espèce humaine depuis au moins le paléolithique, mais qu'en plus, constamment, et tu as raison de le souligner pour des raisons essentiellement économique on réduit les pertes et gaspillages en essayant au mieux d'ajuster les stocks à la demande et d'optimiser les processus.

A titre d'exemple il fallait presque 10 fois plus de charbon eq. il y a un siècle pour faire une tonne d'acier que maintenant, à cause de l'amélioration des procédés, du controle de la qualité du minerai, de l'optimisation des fours à présent électriques, de l'amélioration du transport, etc.

Dire que les industriels ou la distribution ne peuvent pas faire d'amélioration écologiques parce qu'ils recherchent le profit, ou dans le cas du nucléaire parce qu'ils sont spécialiste dans ce domaine, c'est totalement faux. Ce ne sont pas des arguments scientifiques ni même rigoureux.

Onawa

16/01 (16:07)

avatar

nombre messages : 8056

Préfète de Police Karénie

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Bottine

Megalion a écrit :

Ils ne font que ce qui est financièrement rentable. C'est la définition même d'une entreprise. Si ça rentre dans la case "c'est moins consommateur" c'est tant mieux, on a qu'à faire un peu de pub, sinon c'est tant pis. Et comme on est dans une logique mondiale de déréglementation, c'est pas près de changer, ou alors au rythme où eux l'auront décidé. Ce qui ne nous amène ni à corriger le réchauffement climatique, tout au mieux à "infléchir l'augmentation de la vitesse du réchauffement climatique", ni à empêcher l'épuisement des ressources (bien que je doute que ça soit possible tout court).

Comme on est sur des objectifs de rentabilité à 3-5 ans, ça ne fonctionne pas de dire "Mais dans 50 ans l'économie se porterait mieux de la non désertification de ce pays là, sur la map, m'voyez".
Megalion

16/01 (16:16)

nombre messages : 1

Visiteur

Onawa a écrit :

> Si ça rentre dans la case "c'est moins consommateur" c'est tant mieux, on a qu'à faire un peu de pub, sinon c'est tant pis.

Il manque la partie qui explique en qui les industriels sont responsable du comportement consommateurs des gens ou plus spécifiquement quel est le mécanisme légal qui pousse les entreprises à changer le comportement des consommateurs pour qu'ils consomment moins.

Actuellement, il n'y a, mais vraiment, rien. Tu peux toujours faire disparaître une entreprise, une autre prends sa place. Tu peux tout bloquer, les gens vont contourner les blocages en créant des marchés noirs comme il s'en est développé dans toutes les économies régulées. Les consommateurs sont beaucoup plus actifs et ont beaucoup plus de pouvoir que les entreprises sur leur comportement consumériste.
Megalion

16/01 (16:19)

nombre messages : 1

Visiteur

En plus dans le climat actuel ou même les vaccins sont suspects vous allez pas me faire croire que la grande majorité des gens fait confiance dans les entreprises ou grandes enseignes et vont suivre leurs recommandations???
Megalion

16/01 (16:42)

nombre messages : 1

Visiteur

Pour enfoncer le clou, on peut parler de l'industrie pétrolière. Non seulement, cette industrie pourtant puissante n'a jamais eu l'approbation du public concernant ses activités, reste largement étiquetée "ennemie N°1" de l'environnement, A pourtant largement optimisé sa production parce que cramer du pétrole inutilement ou le déverser en mer, ça coûte bonbon, mais en plus voit la consommation de pétrole constamment diminuer dans les pays de l'OCDE vu que cette optimisation concerne aussi les consommateurs direct de pétrole: les moteurs.

Typiquement, qu'une compagnie pétrolière soit la pire sur terre ou le chevalier blanc aurait rien changé à son image, que les élus la condamnent ou la glorifie n'aurait rien changé au business, mais en sus par la simple optimisation pragmatique, elle pollue moins. Et c'est l'un des derniers secteurs d'activités ou les industriels défendent l'inexistence du réchauffement climatique et en dehors des employés y travaillant, plus personne n'y crois.

Le fantasme des changements par les entreprises pour influencer les consommateurs, c'est vraiment croire que les gens sont plus cons que des amibes.

Forum > Politique & Société > Les articles de presse du jour

1 | ... | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | ... | 53