pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > Les articles de presse du jour

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14

Rexmeralda [=)]

29/11 (20:38)

avatar

Régulatrice

Daska a écrit :

Vu la qualité du français parlé chez Natixis, je me méfierais un peu, ou plutôt, je dirais que ça vaudrait le coup de challenger l'output de leur survey. [3)]

___

[=)] Reine des Gitans [=)] - Pôle Modération
Fille naturelle de Georgia et de Q
"Rester en colère, c'est comme saisir un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un ; c'est vous qui vous brûlez." -- Panddha

Megalion

29/11 (21:01)

avatar

nombre messages : 3213

Membre

Rexmeralda [=)] a écrit :

Kss, Kss, Vade Retro [§r]

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

Solstice

29/11 (21:26)

avatar

nombre messages : 8248

Gouverneur Hélénie

Empire Brun

Domicile : Bisouville

Flaccidie a écrit :

Cela me surprends un peu, j'avais une vision plus pessimiste de la chose, d'un appauvrissement de la langue dans l'hexagone d'une part, et d'un moindre attrait mondial de l'autre. Si l'on m'eut dit que c'était positif, j'aurais mis ça uniquement sur le compte de la vitalité des natalités des pays africains francophones.


Il y a des questions très différentes.

Que le français soit en constant progrès et devienne dans les décennies à venir la langue du monde la plus parlée, ou tout du moins très haut placé, je crois que ce n'est disputé par personne. Il faut néanmoins insister ici sur la différence entre locuteurs francophones et scripteurs francophones puis s'entendre sur ce que "francophones" veut dire. Il y aura vraisemblablement beaucoup plus de locuteurs que de scripteurs — dans certains pays d'Afrique, le français est une langue surtout de l'oral — et certains francophones sont capables de communiquer sans être bilingues.

C'est le cas par exemple des francophones d'Europe centrale/orientale, notamment en Pologne (plus d'1 million de francophones pour 38 millions d'habitants en 2010) et en Roumanie (près de 5 millions de francophones pour 21 millions d'habitants en 2010), les deux pays chéris des politiques de francophonie en Europe. Pas de hasard si l'actuel directeur de l'Institut Français à Paris est l'ancien ambassadeur de France en Pologne (pour prendre un exemple parmi d'autres). Reste que les francophones de Pologne et de Roumanie ne sont pas toujours capables de parler couramment. "Francophone", c'est large et imprécis, comme terme.

Que le français s'appauvrisse, rien ne permet de le penser. Des expressions et des aspects de la langue disparaissent. Pour prendre les exemples les plus faciles à repérer, on peut citer la disparition de l'imparfait du subjonctif, déjà devenu temps rare, y compris dans les concordances temporelles au passé, et probablement appelé à disparaître complètement ou bien la raréfaction du passé simple. On peut aussi songer à l'assimilation des constructions en "que" sur le subjonctif, avec l'imposition croissante de "après que + subjonctif".

Toute langue est traversée par une tendance à la simplification. C'est ce qui explique que les verbes issus de néologisme s'alignent sur le premier groupe (le plus simple à conjuguer), que les parallélismes (avant que/après que) normalisent les constructions, que les orthographes se "rationalisent", etc. Certains pays développent des politiques conscientes de simplification, pour des raisons diverses et avec plus ou moins d'efficacité, les exemples bien connus étant le Japon et l'Allemagne, je suppose.

Parallèlement néanmoins, les langues se complexifient par l'usage. On croit que l'usage est un grand simplificateur mais en réalité, les verbes les plus usités sont souvent les plus complexes, avec des formes concurrentes nombreuses : c'est le cas du verbe être (et pas seulement en français, puisque c'est le cas en anglais). Il est fréquent qu'une langue perde des "trucs" (tiroirs verbes, mots, expressions, accords) et en gagnent d'autres (néologismes, emprunts, nouvelles constructions syntaxiques).

Au-delà de cas évidents d'emprunts à l'arabe et à l'anglais (parmi d'autres), qui peuvent être des retours de mots (flirter, notamment, si je ne m'abuse), il y a aussi des constructions nouvelles, considérées un temps comme fautives, mais qui se normalisent et viennent enrichir les possibilités grammaticales d'une langue. Le premier truc qui me passe par la tête, ce serait par exemple la diversification des possibilités de complémentation du verbe/la diversification des fonctions qui peuvent être exercés par certaines natures. "Penser intelligent", "bricoler malin", "bâtir durable" en seraient les exemples.

Il faut par ailleurs considérer que la "simplification" de la langue n'est pas un concept aisé à manier. La simplification est généralement considérée du point de vue de la diversité linguistique. On regrette par exemple que les gens emploient les verbes "avoir", "faire" et "être" comme couteaux suisses sémantiques, au détriment d'une diversité qui répond à la valorisation de la variatio en grammaire et en rhétorique classique. Cela dit, quand ces verbes se substituent à des concurrents, cela veut aussi dire qu'ils diversifient leurs sens et que, en réalité, la langue devient plus complexe à maîtriser et à parler, puisque le degré d'interprétation exigé par le récepteur — et donc le degré de familiarité pour saisir les nuances dans les sens sans cesse plus nombreux d'un seul verbe — ne cesse d'augmenter. Le rapport inverse entre diversité lexicale et complexité d'interprétation sera je suppose familier à ceux qui connaissent un peu le japonais.

Les discours sur l'appauvrissement de la langue trahissent souvent une méconnaissance de la vitalité et de la diversité des parlers populaires, des parlers de métier (c'est-à-dire en gros du vocabulaire technique) et de la création langagière non-littéraire. C'est une méconnaissance reprochée à l'Académie française depuis sa création, dès le XVIIe siècle, et qui entraîne la compilation de dictionnaires concurrents, le développement d'une littérature populaire et d'autres créations culturelles.

Sur ces questions, je conseille l'Histoire de la langue française de Mireille Huchon, petit ouvrage qui dans mon souvenir est lisible même pour celles et ceux (ou celleux, si on veut enrichir le français) qui ne sont pas rompus à la grammaire ni à la linguistique. Pour une grammaire d'usage de bonne tenue mais pas très technique, je recommande la grammaire de Delphine Denis et Anne Sancier.

___

Kandjar.

Arnold Schwartzenprout

05/12 (23:02)

avatar

nombre messages : 6739

Membre

C'est cocasse quand même...

___

Bug non reproductible. Pour la cinquième fois. [:=]
Intolérance zéro.
Le Benjamin Malaussène de KI. [:)]

Nørd Ike

09/12 (14:08)

avatar

Membre

Quand on en vient à devoir débunker autour du Téléthon, ça devient triste. [:(]

___

Dans ce monde de loups, j'ai préféré être un renard...
Notions d'Histoire, un site qu'il est bien.
"Tu peux lui faire comprendre que ça t'emmerde diplomatiquement ?
Sans lui casser un bokken sur la tronche hein !"
Meleny [§p] : "Mais t'es calé dans plein de domaines en fait toi [:o]"

Flaccidie

11/12 (11:22)

avatar

Générale De la Force Rose

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Ruthvenville

L'article est pas dingue en soi, interview-fleuve, il n'y a donc pas de démonstration, mais le questionnement [ à partir de : Ce processus est-il maîtrisable par une restauration politique?] est intéressant : la Cité est-elle l'horizon indépassable d'une véritable démocratie ? (et de qui la réponse émane, quelqu'un on ne peut plus dans le """Système""").

___

«Une presse libre n’est pas une presse qui a toujours raison et qui est toujours honnête, pas plus qu’un homme libre n’est un homme qui a toujours raison et qui est toujours honnête. S’il avait fallu, pour autoriser la littérature, attendre d’avoir appris d’abord à en bannir la mauvaise, nous serions encore occupés à corriger le premier jeu d’épreuves de l’histoire de l’imprimerie. Ne pas comprendre que la liberté est une valeur par elle-même, dont l’exercice comporte nécessairement un bon et un mauvais pôle, c’est démontrer que l’on est décidément réfractaire à la culture démocratique. » JF Revel.

Onawa

11/12 (11:46)

avatar

nombre messages : 7362

Citoyenne

Khanat Elmérien

Domicile : Quasar

Flaccidie a écrit :

Que sommes nous supposés penser à l'issue de cette interview ? L'auteur décrit un mouvement inopposable et est dans la prévision long-termiste.

"Ok mais ?"


___

« Le libéralisme est une valeur de gauche »
"Moi, je suis socialiste"
"Je ne suis pas socialiste"
"Je suis de droite et de gauche"

---------------
Emmanuel Macron, Président de la République Française

Nørd Ike

11/12 (12:15)

avatar

Membre

Onawa a écrit :

Posture Démosthène (vs Eschine). Rien de neuf pour moi. [:D]

___

Dans ce monde de loups, j'ai préféré être un renard...
Notions d'Histoire, un site qu'il est bien.
"Tu peux lui faire comprendre que ça t'emmerde diplomatiquement ?
Sans lui casser un bokken sur la tronche hein !"
Meleny [§p] : "Mais t'es calé dans plein de domaines en fait toi [:o]"


[ce message a été édité par Nørd Ike le 11/12 à 12:15]

Onawa

12/12 (15:11)

avatar

nombre messages : 7362

Citoyenne

Khanat Elmérien

Domicile : Quasar

Ca c'est l'intox du jour, propagée par "Cnew matin", anciennement "direct matin". Actuellement possédé par le groupe de médias de Vincent Bolloré.

Merci Vincent ! o/


Edit : L'intox du jour c'est aussi que l'article date de hier en fait é.è

___

« Le libéralisme est une valeur de gauche »
"Moi, je suis socialiste"
"Je ne suis pas socialiste"
"Je suis de droite et de gauche"

---------------
Emmanuel Macron, Président de la République Française

[ce message a été édité par Onawa le 12/12 à 15:14]

Arnold Schwartzenprout

14/12 (20:04)

avatar

nombre messages : 6739

Membre

Par curiosité, j'ai cliqué sur ce lien, comme je consomme régulièrement du curcuma : CLIC

Mais comme ces techniques de vente me font penser à celle de camelots !!!!! Comment on peut encore essayer de vendre un produit comme ça ? A part de la défiance, je ne vois pas ce qu'ils espèrent obtenir.

___

Bug non reproductible. Pour la cinquième fois. [:=]
Intolérance zéro.
Le Benjamin Malaussène de KI. [:)]

Forum > Politique & Société > Les articles de presse du jour

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14