pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > Journée du Souvenir Trans (#TDoR)

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17

Compte détruit

21/11 (11:24)

avatar

nombre messages : 1

Nørd Ike a écrit :

1) Nous parlons bien de mon cas personnel. Je sais que la société actuelle pousse au travail intensif, au stress et aux plaisirs en tout genre pour compenser. Qu'on préfère additionner les richesses et les loisirs que la charge supplémentaire que représente un enfant. Néanmoins, si je n'ai pas le luxe ou les choix de vie correspondant à cela : la question peut donc se poser et je n'ai que faire des analyses socioculturelles. Je veux des enfants et de base : il faut un homme (XY) et une femme (XX) fertiles (de préférence qui s'entendent bien pour les élever ensuite).

2) Si la personne n'est pas assez honnête pour annoncer ce genre de choses AVANT lors de discussions... Un intervenant a parlé de tromperie. C'est peut être dans cette optique qu'on pourrait en discuter.

3) Effectivement. Néanmoins, quitte à en avoir un : autant se faciliter la tâche et utiliser la voie naturelle.

Gâterie a écrit :

La transphobie serait plutôt le rejet plus ou moins violent d'une relation avec un trans'. Je pense pouvoir conversé et même me lier d'une forme d'amitié (relation amicale, comme vous voulez) avec un(e) trans. Maintenant, il y aura forcément un seuil de tolérance variable selon les personnes et je ne pense pas qu'il faut sanctionner le choix de ne pas coucher avec un trans' : car ça vire à l'atteinte à la liberté, au viol. Il faut savoir, comme tout à chacun, accepté les râteaux et ne pas crier à la victimisation systématique pour des choix personnels qu'on devrait imposer aux autres.

Merci,

[ce message a été édité par Compte détruit le 21/11 à 11:25]

Daska

21/11 (11:39)

avatar

nombre messages : 6312

Membre

LugAries a écrit :


> car ça vire à l'atteinte à la liberté, au viol.

Bien le délire victimaire ? Personne ne te force à quoi que ce soit.

___

Oh, you shot yourself in the jaw. That's so Robespierre !

Rexmeralda [=)]

21/11 (11:47)

avatar

Régulatrice

Gâterie a écrit :

Donc la posture d'affirmer qu'on n'aurait pas de problème à sortir avec un trans qu'on trouve attirant, mais ne jamais le faire, c'est vraiment une posture facile.


Oui euh, après, d'après l'association ORTrans, il y avait 15 000 trans en France en 2015.
Je suppose que le chiffre est largement sous-estimé, puisqu'aux Etats-Unis, je vois le chiffre de 700 000 trans en 2011 (soit 0,3 % de la population), et même de 1,4 millions de personnes en 2014 (0,6 % de la population), sachant que les LGBT étaient estimés à 3,5 % de la population totale en 2011.

Dans tous les cas, même en partant de la fourchette haute de 0,6 % de la population, il y a peu de chances qu'un trans fasse partie des 9,5 partenaires sexuels qu'on a en moyenne en France au cours d'une vie.

Et n'oublions pas que tous les trans ne sont pas "visibles" : comme il a été bien dit dans ce thread, tous les trans ne font pas d'opérations de changement de sexe, et pour reprendre l'exemple de lightmy, une fois l'opération faite, il est au contraire parfois extrêmement difficile de distinguer un trans d'un cis.

___

[=)] Reine des Gitans [=)] - Pôle Modération
Fille naturelle de Georgia et de Q
"Rester en colère, c'est comme saisir un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un ; c'est vous qui vous brûlez." -- Panddha

[ce message a été édité par Rexmeralda [=)] le 21/11 à 12:10]

Onawa

21/11 (11:49)

avatar

nombre messages : 7362

Citoyenne

Khanat Elmérien

Domicile : Quasar

Nain Satiable a écrit :

> Tu te sens visé? [[(]

Visé par quoi ? Tu peux préciser, quitte à devenir personnel ?


> Je ne fais que rappeler ce qu'est la tolérance

Merci pour ta leçon d'érudition en matière de tolérance. Je te rappelle que le propos initial du sujet c'est des trans qui se font assassiner pour leur identité. Qu'est ce que tu viens donner des leçons de "tolérance" en avançant un argumentaire moisi en premier lieu ? Parce que oui ton argumentaire est moisi, ta lecture des débats qui se sont déroulés antérieurement à ce sujet est moisie comme l'a expliqué plus haut Rexmeralda.

> Ce qui est très différent d'imposer la façon de vivre d'une minorité, ce qui est tout sauf la tolérance.

Voilà, bah c'est ce que je disais : Moisi. Mais vazy, continue d'essayer de nous faire croire que tu es opprimé par la communauté trans et que ta façon de vivre est altérée.


> Ce que certains ici ont du mal à comprendre apparemment.

Bah ce que je comprends c'est que dès l'ouverture du sujet tu taxes la communauté trans d'intolérance et que comme d'habitude tu nous assènes tes vérités, ton verre de blanc à la main, entre le stand de loto et la pompe à bière.


___

« Le libéralisme est une valeur de gauche »
"Moi, je suis socialiste"
"Je ne suis pas socialiste"
"Je suis de droite et de gauche"

---------------
Emmanuel Macron, Président de la République Française

Compte détruit

21/11 (11:59)

avatar

nombre messages : 1

Daska a écrit :

> Bien le délire victimaire ? Personne ne te force à quoi que ce soit.

C'est transphobe si tu refuses de coucher avec parce qu'elle est trans.
Si tu refuses de coucher avec parce qu'elle est moche / qu'elle te plaît pas, c'est tout autant légitime que n'importe qui.


Je n'ai peut être pas été assez précis ou je n'ai pas assez développé. Traiter quelqu'un de "phobique" veut dire qu'il y a une peur irrationnelle, voir même un comportement social à désapprouver. Il y a là une construction morale autour de la tolérance qui vire à la manipulation émotionnelle. Honte, pitié... On devrait donc accepter de coucher avec les trans' car sinon ils se suicident et que c'est de notre faute.

En plus, la seconde phrase est maladroite car, à ce compte, on peut aller dans la grosso-phobie ou la moche-phobie...

Onawa a écrit :

> Merci pour ta leçon d'érudition en matière de tolérance. Je te rappelle que le propos
> initial du sujet c'est des trans qui se font assassiner pour leur identité.

C'est vrai que le sujet de base est posé ainsi. Mais je ne pense pas qu'il y a débat : qui est prêt, ici, à défendre que le meurtre soit légitime ?

[ce message a été édité par Compte détruit le 21/11 à 12:09]

Daska

21/11 (12:13)

avatar

nombre messages : 6312

Membre

LugAries a écrit :

> Il y a là une construction morale autour de la tolérance qui vire à
> la manipulation émotionnelle. Honte, pitié... On devrait donc accepter de coucher avec les
> trans' car sinon ils se suicident et que c'est de notre faute.

N'importe quoi... Tu t'imagines qu'on va t'aborder dans la rue avec un "Bonjour, je suis trans. On baise ?" et que tu seras obligé d'accepter ? Tu plaques tes propres peurs irrationnelles là-dessus. Pour le coup ça correspond parfaitement à la définition de "phobie". [:D]

___

Oh, you shot yourself in the jaw. That's so Robespierre !


[ce message a été édité par Daska le 21/11 à 12:15]

Gâterie

21/11 (12:16)

avatar

nombre messages : 11358

Membre

LugAries a écrit :

> Nørd Ike a écrit :
>
> > Faille 2 : Il est très fréquent que l'un ou l'autre partenaire demande avant de coucher ou
> > même de dater la personne fasse passer un test sur la fertilité. On le fait même pas pour la
> > question de la mucovicidose qui est autrement plus impactante alors hein... .

>
> 2) Si la personne n'est pas assez honnête pour annoncer ce genre de choses AVANT lors de discussions...
> Un intervenant a parlé de tromperie. C'est peut être dans cette optique qu'on pourrait en discuter.

Je sais pas dans quel monde tu vis, mais dans le mien, les gens ne font pas de test de fertilité comme ça pour le fun. Ils commencent par essayer de faire un gamin, et seulement ensuite si ça ne marche pas ils peut arriver qu'ils en fassent un.

Ceci étant, j'imagine que dans certains milieux fondamentalistes où les femmes ne sont que des génitrices, on leur demande de faire un test de fertilité avant de les marier. Etrangement, dans mon expérience, ce genre de milieux fondamentalistes, c'est exactement les milieux où, comme tu dis, on "pousse au travail intensif, au stress et aux plaisirs en tout genre pour compense" - en cachant les plaisirs en question, évidemment.

LugAries a écrit :

> Daska a écrit :
>
> > C'est transphobe si tu refuses de coucher avec parce qu'elle est trans.
> > Si tu refuses de coucher avec parce qu'elle est moche / qu'elle te plaît pas, c'est tout autant
> > légitime que n'importe qui.
>
> [...]
> En plus, la seconde phrase est maladroite car, à ce compte, on peut aller dans la grosso-phobie
> ou la moche-phobie...

Oui, parce que gros = moche.

... Wait; what?

C'est typiquement le genre d'identification qui n'existe que dans ta tête.

___

PROTOPLASME

Onawa

21/11 (12:17)

avatar

nombre messages : 7362

Citoyenne

Khanat Elmérien

Domicile : Quasar

LugAries a écrit :

> C'est vrai que le sujet de base est posé ainsi. Mais je ne pense pas qu'il y a débat : qui
> est prêt, ici, à défendre que le meurtre soit légitime ?

Regarde donc la liste des victimes. Ca me dérange pas qu'on élargisse le débat, c'est surtout qu'en guise d'intro, ça se pose là tu crois pas ? En tout cas ça permet de se faire une idée de l'ambiance générale même s'il ne faudrait surtout pas généraliser le cas de Nain Satiable. Oh non, surtout pas. [:x]

___

« Le libéralisme est une valeur de gauche »
"Moi, je suis socialiste"
"Je ne suis pas socialiste"
"Je suis de droite et de gauche"

---------------
Emmanuel Macron, Président de la République Française

Gâterie

21/11 (12:35)

avatar

nombre messages : 11358

Membre

LugAries a écrit :

> La transphobie serait plutôt le rejet plus ou moins violent d'une relation avec un trans'.
> Je pense pouvoir conversé et même me lier d'une forme d'amitié (relation amicale, comme vous
> voulez) avec un(e) trans. Maintenant, il y aura forcément un seuil de tolérance variable selon
> les personnes et je ne pense pas qu'il faut sanctionner le choix de ne pas coucher avec un
> trans' : car ça vire à l'atteinte à la liberté, au viol. Il faut savoir, comme tout à chacun,
> accepté les râteaux et ne pas crier à la victimisation systématique pour des choix personnels
> qu'on devrait imposer aux autres.

Je sais vraiment pas d'où vient ce fantasme.

Dans mon expérience, les LGTB sont en moyenne plus éduqués sur les question de drague et de harcèlement que les autres. C'est-à-dire que quand l'un d'eux te drague, un simple "non, je ne suis pas intéressé" suffit - il ne va pas se mettre à te coller en prétendant que tu l'as chauffé ou je ne sais quoi. Il est même possible de "flirter" pour le fun avec un pote gay qui sait que tu n'iras pas plus loin - et à qui il ne viendra pas à l'idée de t'accuser de l'avoir chauffé et qu'au fond tu l'avais bien cherché.

En fait, ce serait même contre-productif pour les trans : un(e) trans qui te drague, il(elle) sait très bien que si il(elle) insiste après que tu lui aies opposé un refus poli, il(elle) risque d'entendre quelque chose de bien plus blessant.


Après, je suppose qu'il existe des connards et des connasses aussi chez les LGTB, comme partout. Juste, j'en ai pas vu, et j'ai vaguement l'impression que les questions qu'ils se sont posé pour construire leur identité les a poussé à avoir bien plus de conscience de ces questions là. (et btw, je connais bien plus de LG que de T, donc peut-être que je généralise trop à toute la communauté LGTB ?).

___

PROTOPLASME

Compte détruit

21/11 (12:41)

avatar

nombre messages : 1

Daska a écrit :

> N'importe quoi... Tu t'imagines qu'on va t'aborder dans la rue avec un "Bonjour, je suis
> trans. On baise ?" et que tu seras obligé d'accepter ? Tu plaques tes propres peurs irrationnelles
> là-dessus. Pour le coup ça correspond parfaitement à la définition de "phobie". [:D]

Ta rencontre amoureuse : on dirait un film X. Tu es sur que c'est un bon exemple de relation sexuelle ? J'imagine qu'on parle plus de lieux de rencontres comme un lieu de travail, une fête en amis, des bars, des rues de fête ou des boites de nuit.
Avant de coucher avec la personne, tu vas discuter avec elle...A moins que ta vie sentimentale se résume à te bourrer la gueule et à faire YOLO. Et bien dans ce cas...
C'est (ta) la vie.

[:D]

Gâterie a écrit :

> Je sais pas dans quel monde tu vis, mais dans le mien, les gens ne font pas de test de fertilité
> comme ça pour le fun. Ils commencent par essayer de faire un gamin, et seulement ensuite si
> ça ne marche pas ils peut arriver qu'ils en fassent un.

Oui. Et ?

> Ceci étant, j'imagine que dans certains milieux fondamentalistes où les femmes ne sont que
(...)

Je suis effectivement un paladin de l'ordre des templiers de sa Sainteté le Pape. Par contre, je vais vérifier que mon ordre n'est pas dissous et que nous avions le droit d'avoir une femme (sur la fin, ça partait en sucette aussi notre affaire alors je vais me mettre à jour et je reviens vers toi ensuite).

> Oui, parce que gros = moche.
>
> ... Wait; what?
>
> C'est typiquement le genre d'identification qui n'existe que dans ta tête.

Effectivement, je trouve que les personnes vraiment gros sont moches mais je ne vais pas leur balancer ça à la tête ou les exterminer. Je n'aime pas les femmes avec des gros nez non plus. Ou d'autres critères. Je propose qu'on monte des organisations pour me dénoncer (moi malade mental) pour ma grossenezphobie.

Parce que c'est intolérable aussi peu de tolérance.

Onawa a écrit :

> Regarde donc la liste des victimes. Ca me dérange pas qu'on élargisse le débat, c'est
> surtout qu'en guise d'intro, ça se pose là tu crois pas ? En tout cas ça permet de se faire
> une idée de l'ambiance générale même s'il ne faudrait surtout pas généraliser le cas de Nain
> Satiable. Oh non, surtout pas. [:x]


Dans ce cas, il faut sensibiliser le grand public sans partir dans les extrêmes. Tout comportement de harcèlements et violences doit être combattu : là je vois que le milieu hospitalier est grandement pointé du doigt. Pourquoi ? Comment régler ça ? Je suis pour désamorcer les clivages et situation de conflits mais il ne faut pas se disperser. Nain Satiable est intolérant mais tu ne peux que le condamner que sur des attaques de haine et violence.

Gâterie a écrit :

> Je sais vraiment pas d'où vient ce fantasme.
(...)

Je réponds au sujet. Après, je pense que tu as une vision constructive à laquelle j'adhère.

Forum > Politique & Société > Journée du Souvenir Trans (#TDoR)

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17