pied gauche

 

Politique & Société

Poster Nouveau sujet Sujet bloqué

Forum > Politique & Société > Vous et la vaccination

1 | ... | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | ... | 45

Emile Loir

07/08 (13:06)

avatar

Membre

Arnold Schwartzenprout a écrit :

ça ne se justifie pas d'un point de vue scientifique, mais d'un point de vue communication


"Le message est vrai, mais bon le porteur de message a une sale tronche, alors je vais pas lui faire confiance".

Q macgravi

07/08 (13:08)

avatar

nombre messages : 643

Membre

De toute manière ça tourne pas carrément en rond depuis le début ?

___

J'aime les algues.

Panda

07/08 (13:29)

avatar

nombre messages : 11442

Membre

C'est vraiment un thread de qualité celui là en tout cas.
Chacun lit partiellement les interventions de ses contradicteurs et en tire des conclusions hâtives sans faire l'effort de partager le point de vue abordé, .
Logomachies,homme de paille, biais de confirmation, effet de halo, argument d'incrédulité...

Mais ce que j'ai trouvé le plus délicieux, c'est d'une main critiquer le manque de rigueur et de sérieux dans les sources partagées (pas assez scientifiques, manque de sérieux de rigueur, l'express c'est de la merde etc), et d'un autre côté rejeter une discussion qui se ferait là dessus puisqu'il s'agit d'enculer les mouches.

Vraiment un grand moment de Pol&Soc.



"Le débat n'a jamais pu dépasser le stade du PMU"

Faye Strudel

07/08 (14:08)

avatar

Citoyenne

Palladium

Domicile : Les Îles Sandwich

Les vaccins c'est comme le féminisme : en vrai on s'en fout, mais quel dommage que les autres ne soient pas plus pédagogues.

[ce message a été édité par Faye Strudel le 07/08 à 14:09]

Ragnar la brocante

07/08 (14:30)

avatar

nombre messages : 946

Citoyen

Palladium

Domicile : Triangle d'Or

Paul[*n]Fée Yerabend a écrit :

Vraiment un grand moment de Pol&Soc.


Et encore, si seul le Pol&Soc kralandais était "infecté" par la malhonnêteté, le raccourci systématique, le troll de meute et le bannissement de l'humain.

Notons que c'est cette structure intellectuelle, un savant mélange de sectarisme gauchiste et de néo-capitalisme des lâches mais "tendance", qui régit l'université pseudo occidentale ( pseudo car l'université anglo-saxonne laisse un minimum la place aux débats contradictoires et à l'innovation ) avec les résultats catastrophiques que l'on connait.

--- --- ---

Concernant la vaccination qui serait une obligation humanitaire, bah, j'ai envie de dire : comment les sociétés asiatiques par exemple (démographiquement denses) ont-elles pus survivre, prospérer et évoluer de 5000 ans jusqu'à nos jours sans vaccinations ?

D'où proviennent les virus qui sont censés nous décimer et dont les vaccins sont censés nous protéger ?
j'attends les réponses des pro-vaccins du topic, merci ?

[ce message a été édité par Ragnar la brocante le 07/08 à 14:32]

Sylvius de Napline

07/08 (15:03)

avatar

nombre messages : 4384

Membre

Gâterie a écrit :

Pas des ignares comme le dit Sylvius, non, juste des gros cons.


Ça vaut peut être le coup de développer. Le terme de "gros con" ne porte pas beaucoup de sens. Je vais supposer dans ma réponse qu'il s'agit d'une critique sur l'intelligence des personnes concernées. (Parce que c'est ce dont je parlais initialement) Ce n'est pas le sens que gâterie donne à l'expression "gros con", mais le sens qu'il utilise porte finalement assez peu d'information pertinente sur le sujet qui nous intéresse.

Lorsqu'on étudie les croyances d'origine irrationnelle, on arrive à mettre en évidence une série de biais qui n'ont rien à voir avec l'intelligence. Même les personnes les plus intelligentes sont soumis à ces biais. Même les gens qui étudient ces biais y sont soumis.

Je n'ai pas connaissance d'étude concernant le lien entre QI et croyance, mais il y a une étude en sociologie de 2002 sur les croyances aux para-sciences. Et les résultats sont pour le moins surprenants.

L'idée selon laquelle les croyances aux para-sciences sont antithétiques à certains modes de familiarité avec la science ne résiste pas à l'analyse. Deux indicateurs ont été utilisés ici : un degré de connaissance et un sentiment d'intérêt pour la science. [...] On observe une progression du degré de croyance parallèle à l'augmentation du degré de savoir pour les trois premières catégories puis une diminution pour la classe de savoir la plus élevée. [...] Quant à l'intérêt déclaré pour la science, il est corrélé positivement au degré de croyance aux para-sciences. Contrairement à ce que laisserait présager une vision positiviste des choses, l'amour de la science ne détourne pas des "fausses sciences".


En fait, selon l'étude, le facteur le plus important pour influence la croyance est... l'âge. Plus vous êtes vieux, moins vois croyez aux para-sciences. Les femmes ont plus de chance d'y croire également. Mais pas l'intelligence. Il pourrait très bien y avoir une corrélation, mais elle reste à prouver.


Pour réussir à départager les arguments anti-vaxx des autres arguments, il n'y a pas énormément de solution. Il faut établir un protocole scientifique capable de départager de manière nette l'hypothèse gagnante. C'est simple, tout le monde devrait en être convaincu. Seulement, savoir ce qu'est un bon protocole scientifique est réellement un problème compliqué. On le voit assez bien avec les disciplines scientifiques jeunes (je me souviens de débat sur la psychologie ; mais je pense qu'il existe aussi des problèmes avec les protocoles utilisés en informatique par exemple) : il n'est pas évident de mettre en place un protocole infaillible, et ça prend souvent des décennies, voire plus longtemps. Et ça prend du temps à beaucoup de personnes. Comprendre les biais, comprendre comment les contourner, ce n'est pas si difficile, mais ça n'est pas inné.

[ce message a été édité par Sylvius de Napline le 07/08 à 15:05]

Nørd Ike

07/08 (15:23)

avatar

Membre

Sylvius de Napline a écrit :

En psychologie, ce que Gâterie appelle "gros con" et ce que j'appelle "stupidité", on appelle ça de l'inertie mentale. Ça se définit par le refus volontaire ou involontaire de se servir de ses capacités cognitifs et du savoir dont l'individu dispose (en stock ou directement).

On distingue cela des biais dans le sens où il y a déjà raisonnement viable et étayé.

Un exemple simple :
Le combo postulat + réfutation => MAJ du postulat, qui est la base de la réflexion de tout le monde n'est pas forcément développé par tout le monde.
Le refus de se confronter à ce qui pourrait réfuter notre idée n'est plus seulement le biais de confirmation à l'oeuvre mais surtout l'inertie mentale dont on parle. On observe alors que c'est la personne qui freine sa réflexion pour divers motifs. Le "confort intellectuel" et ses déclinaisons est souvent l'un des motifs.

Aujourd'hui par exemple, après l'exemple de l'absence de gravité sur terre, j'ai eu le droit au fait que pour voyager dans l'espace, vu que la terre est plate, il suffirait de construire des rails. Inertie mentale.

Pareillement, juste au-dessus de ton poste, on en a un joli cas et cela aboutit à du n'importe quoi. Deux conséquences au refus d'exploiter le savoir (par exemple, je refuse de lire les propos scientifiques) sont :
1- une absence d'évolution. Cela explique que dans le domaine de la pyramidologie, du platisme, du complotisme, des tenants de l'homéopathie on se confronte toujours aux mêmes arguments en boucles, depuis des dizaines d'années parfois, sans que les réfutations soient prises en compte.
2 - une perte de la réalité. Dans le cas des vaccins, je ne pense pas avoir réellement besoin d'expliquer en quoi c'est dangereux non ?

Le comportement typique de cette inertie malgré ses déclinaisons va se regrouper sur deux choses : raisonnement circulaire et scepticisme relatif (pas de doute méthodique mais un doute appliqué sur des domaines choisis de manière totalement subjective.)

C'est plus scientifique et moins péjoratif de dire que cette personne souffre d'inertie mentale plutôt que de dire que cette personne est stupide.

A distinguer de l'inertie mentale de type médicale qui se définit par une difficulté à lancer un processus mental, un effort mental sur base d'un problème de santé.

Je précise tout de même que je ne vise personne et que je ne fais que retranscrire des propos. Merci de se concentrer juste sur les faits.

---

K.K :

Comme dans mon post précédant te répondant, j'attends des arguments et des sources sur ce que tu affirmes. Tu affirmes quelques chose, à toi d'en apporter la preuve avant tout autre chose. [:)]


___

Dans ce monde de loups, j'ai préféré être un renard...
Notions d'Histoire, un site qu'il est bien.
"Tu peux lui faire comprendre que ça t'emmerde diplomatiquement ?
Sans lui casser un bokken sur la tronche hein !"
Meleny [§p] : "Mais t'es calé dans plein de domaines en fait toi [:o]"


[ce message a été édité par Nørd Ike le 07/08 à 16:34]

Rexmeralda [=)]

07/08 (15:44)

avatar

Régulatrice

J'avais justement quelques difficultés à exprimer ma situation psychologique, je te remercie de m'avoir permis de le faire dans ma signature HRP de manière scientifique et non-péjorative.

___

[=)] Reine des Gitans [=)] - Pôle Modération
Fille naturelle de Georgia et de Q
"Rester en colère, c'est comme saisir un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un ; c'est vous qui vous brûlez." -- Panddha

[ce message a été édité par Rexmeralda [=)] le 07/08 à 15:45]

Sylvius de Napline

07/08 (15:47)

avatar

nombre messages : 4384

Membre

Nørd Ike a écrit :

C'est plus scientifique et moins péjoratif de dire que cette personne souffre d'inertie mentale plutôt que de dire que cette personne est stupide.


Oui et puis surtout parce que ça n'a rien à voir avec la stupidité.

Nørd Ike

07/08 (15:56)

avatar

Membre

Sylvius de Napline a écrit :

C'est pas ce qui ressort de ce que j'en ai lu.
Et c'est pas non plus comme si la définition même de la stupidité était la suivante : La stupidité est le manque d'intelligence, d'esprit, de conscience ou de bon sens. Le philosophe grec Théophraste définit la stupidité comme « une inertie mentale qui se manifeste à la fois dans les actes et les propos ».

Mais bon, c'est pas mon domaine hein, c'est à prendre avec toutes les pincettes nécessaires, comme d'habitude. Et la psychologie n'est pas ma tasse de thé préférée.



@Rex :
En l’occurrence, ce n'est pas de moi hein. Et ça ne veut pas dire que je cautionne le terme ou autre.
Simplement certains y réfléchissent et voilà ce qui se dit sur le domaine.
Et faut tout de même que ça devienne sacrément important - j'imagine - pour qu'on commence à nommer ça et à l'étudier en psycho.

Mais bon, c'est tout aussi vague et casse-gueule que de vouloir définir ce qu'est l'intelligence. Me fait pas dire ce que j'ai pas dit non plus.


___

Dans ce monde de loups, j'ai préféré être un renard...
Notions d'Histoire, un site qu'il est bien.
"Tu peux lui faire comprendre que ça t'emmerde diplomatiquement ?
Sans lui casser un bokken sur la tronche hein !"
Meleny [§p] : "Mais t'es calé dans plein de domaines en fait toi [:o]"
Poster Nouveau sujet Sujet bloqué

Forum > Politique & Société > Vous et la vaccination

1 | ... | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | ... | 45