pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > Elections européenes, le débrief

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Megalion

06/06 (09:47)

nombre messages : 1

Visiteur

Adathuh a écrit :

Y'a les décodeurs pour commencer.

Leonid Zombaditulov

06/06 (10:04)

avatar

Citoyen

Kraland

Domicile : Tribunal Cybermondial

Megalion a écrit :


"Si un pays veut adopter des règles sociales, il est libre de le faire, donc Frexit ou pas ça ne changera rien"

Et les règles économique ? L'Italie qui se fait retoquer son budget par Bruxelles à cause de la règle des 3%. Tu trouves ça normal que l'UE puisse allez à l'encontre du programme d'un gouvernement jouissant de la souveraineté populaire? ( Qui n'a au final que peu d'importance pour Bruxelles)

Bref, avec l'UE on ne peux pas se soustraire des traités Européens, et pour les reformer, il faut la majorité à 28, ce qui est impossible. L'UE dans son fonctionnement est tout sauf démocratique. Et poursuit dans son idéologie "d'économie sociale de marché" ( merci l'Allemagne ). Seul iédologie viable pour Bruxelles.

[ce message a été édité par Leonid Zombaditulov le 06/06 à 10:06]
Megalion

06/06 (10:16)

nombre messages : 1

Visiteur

Leonid Zombaditulov a écrit :


> Et les règles économique ? L'Italie qui se fait retoquer son budget par Bruxelles à cause de la règle des 3%. Tu trouves ça normal que l'UE puisse allez à l'encontre du programme d'un gouvernement jouissant de la souveraineté populaire?

Oui, puisque l'on paye tous pour les pays qui sont en défaut/ruinés. Donc il y a des règles, on ne peux pas créer une économie en déficit sur le dos de l'Euro, et si on veut pouvoir dépenser sans rendre de comptes, il faut effectivement quitter l'UE.

Cependant, ça soulève quand même des problèmes, comme par exemple le fait que les trucs infinançables dans l'UE sont tout aussi infinançables hors UE. D'ailleurs, ceux qui ont de gros problème de financement (Grèce, Italie) sont les derniers à vouloir quitter l'UE...

Adathuh

06/06 (10:22)

avatar

Citoyen

Empire Brun

Domicile : Adalbograd

@Megalion

Ouais mais ça ça émaille écaille juste un peu de peinture.
Comme de faire tourner le débat autour de Monnet.

Si l'objectif est de montrer qu'Asselineau assène des bêtises et que son paradigme est faux, il faut pulvériser les pierres fondatrices sur lesquelles repose sa vision de la France et de l'Union Européenne, et de fait l'ensemble s'effondrera naturellement. Hors tous les débunkages qui me tombent sous les yeux ne font rien que démonter des propos très anecdotiques, à l'image de celui que tu pointes. ça ne fera changer d'avis personne.

Je ne suis pas un spécialiste de l'Upr, je n'ai pas regardé de ses vidés-conférences depuis bien 2-3 ans, mais suffisament pour avoir une bonne idée de son paysage mental et de celui de son électorat. Pour saper son discours, il faudrait s'attaquer à prouver :
- Que l'UE ne conduit pas à un affaiblissement des nations ;
- Que l'UE n'est pas un machin gouverné par des technocrates non-élus ;
- Que l'Euro n'est pas néfaste à l'économie de la France ;
...

(je laisse le soin à ceux qui vont voir ses vidéos le soin de faire un inventaire plus pertinent que le mien)

[ce message a été édité par Adathuh le 06/06 à 10:30]
Megalion

06/06 (10:38)

nombre messages : 1

Visiteur

Adathuh a écrit :

> Je ne suis pas un spécialiste de l'Upr, je n'ai pas regardé de ses vidés-conférences depuis bien 2-3 ans, mais suffisament pour avoir une bonne idée de son paysage mental et de celui de son électorat. Pour saper son discours, il faudrait s'attaquer à prouver :
> - Que l'UE ne conduit pas à un affaiblissement des nations ;
> - Que l'UE n'est pas un machin gouverné par des technocrates non-élus ;
> - Que l'Euro n'est pas néfaste à l'économie de la France ;

Le problème est que tous les éléments de preuve qu'Asselineau présente pour appuyer sa vision des choses, ce sont ces "éléments anecdotiques". Et ils se font démonter. En dehors de ça, c'est du vide.

Le plus grand fait d'arme d'Asselineau, c'est quand même de rassembler des électeurs anti-élite politique-technocratique, dénonçant les mensonges du monde politique, alors que c'est un diplômé de l'ENA, qui a passé toute sa vie comme haut fonctionnaire sans résultat, se présentant du Gaullisme et menteur compulsif. [3)] Bon, vu qu'il ne fait pas 3%, j'ai encore un peu foi en l'humanité, mais c'est quand même déroutant.

Adathuh

06/06 (11:33)

avatar

Citoyen

Empire Brun

Domicile : Adalbograd

Megalion a écrit :

> Le problème est que tous les éléments de preuve qu'Asselineau présente pour appuyer sa vision des choses, ce sont ces "éléments anecdotiques". Et ils se font démonter. En dehors de ça, c'est du vide.


Boui. M'enfin je ne sais pas dans quelle mesure tu te fais l'avocat du diable, mais tu choisis - à l'instar de son traitement par les grands médias - de résumer ton champ d'étude de l'ensemble à, en gros, son avis sur les origines de la construction européenne, et la disparition programmée de la nation française.

(en revoyant les vignettes, j'oubliais la sortie de l'OTAN dans les idées maîtresses d'Asselineau)

Va faire un tour sur le site, tu verras quand même, que décider de résumer l'ensemble à ces 2 champs, ce que tu dis est assez peu honnête. Après c'est certainement honnête pour ce qui t'en a été rapporté.

Et qu'on aille pas croire que je suis un fan-boy, ou un bot de la taskforce CyberUpr qui envahit tous les coms, moi aussi ils m'agacent, mais l'extraordinaire réussite des médias à faire en sorte que tout programme ou tout homme politique ne soit débattu que par des phrases sorties de leur contexte, ou des extraits absolument pas représentatifs de la cohérence d'ensemble d'un paradigme, m'énerve prodigieusement. ça interdit toute émergence d'alternative.
Megalion

06/06 (11:45)

nombre messages : 1

Visiteur

Adathuh a écrit :

J'ai été visiter le site de son programme pour la présidentielle; malheureusement, la majorité des thématiques sont liées à l'UE et l'indépendance de la France, et toutes ces thématiques sont liées ou on pour origine que la France serait enchaînée à l'UE par ces théories. Chaque fois qu'on remonte les origines des mesures de son programme on tombe sur les mêmes éléments. La vision de l'UE comme projet nazi et l'influence de la CIA dans la gestion de l'UE ne sont pas que des anecdotes, elle sont la racine de la plus grosse partie de son programme.

Arnold Schwartzenprout

06/06 (14:57)

avatar

nombre messages : 7191

Membre

Megalion a écrit :

Soit tu n'as pas compris, soit tu ne veux pas entendre ce que je te dis : ma motivation pour un FREXIT ne vient pas d'un quelconque complot nazi mais du besoin de sortir d'une impasse globale, voire d'une farce démocratique et politique, indépendamment d'Asselineau.
Je manque de temps en ce moment, mais dès que je le pourrai, j'ouvrirai un topic sur le FREXIT, sans parler d'Asselineau, même si il est le seul candidat français à prôner la sortie de l'UE, les autres mentant clairement en prétendant changer l'UE de l'intérieur.

Après, vues tes positionnements en général sur Pol&Soc, je comprends bien que le FREXIT ne te séduise pas. Le dumping social favorisé par l'UE, c'est pas bon pour le libéralisme que tu sembles particulièrement apprécier. Ben oui, chaque pays fait ce qu'il veut au niveau des règles sociales, et les travailleurs européens sont libres de circuler et travailler dans l'UE, donc...


On fera le point dans ce futur topic, car tu éludes certaines règles communes qui pénalisent la France, ou tu sur-estimes la marge de manoeuvre dont dispose la France en matière de fiscalité, ou les perspectives, comme cette consultation lancée par la Commission Européenne fin 2010 sur l'avenir de la TVA dans l'UE, jugeant qu'elle n'est plus cohérente avec les objectifs de marché unique.
Tiens, puisqu'on parle TVA, tout le monde se souvient des tractations pour faire passer la TVA des restaurateurs à 5,5% en France (indépendamment de la pertinence de la mesure), et le blocage initial fait par l'Allemagne.

___

Bug non reproductible. Pour la cinquième fois. [:=]
Intolérance zéro.
Le Benjamin Malaussène de KI. [:)]

[ce message a été édité par Arnold Schwartzenprout le 06/06 à 15:00]
Megalion

06/06 (16:58)

nombre messages : 1

Visiteur

Arnold Schwartzenprout a écrit :

> (indépendamment de la pertinence de la mesure)

Si on oublie que ça a été adopté (donc, oui, c'est possible), que les voisins reprochaient essentiellement l'indélicatesse de Chirac (parce que oui, une défiscalisation surprise à la frontière quand dans le même temps la France demande à ses voisins de relever son niveau de taxation pour des raisons de compétitivité) et en jetant à la poubelle le principal argument contre (la pertinence), effectivement:

"Oh, mais quelle gougnafier ces européens!"

Et ne parlons pas du fait que cette mesure est l'illustration exacte du terme "dumping".

Si par ouvrir un topic tu veux dire "construire un homme de paille pour y bouter le feu", Je suis pas sûr d'intervenir. Là par exemple tu me reproches d'ignorer la règle de l'unanimité des 28 dans les questions sociales, et tu n'est capable que de sortir un (mauvais) argument fiscal. Si ton postulat est que l'Europe est mauvaise, ce n'est pas une discussion qu'on peut avoir.

Arnold Schwartzenprout

06/06 (23:52)

avatar

nombre messages : 7191

Membre

Megalion a écrit :


> Si par ouvrir un topic tu veux dire "construire un homme de paille pour y bouter le feu",
> Je suis pas sûr d'intervenir.

Oh comme ce serait trop dommage... Je ne suis pas certain de m'en remettre...
Et bien comme je l'ai dit, dès que j'aurai assez de temps pour ouvrir un topic qui ressemble à quelque chose, je le ferai en posant des bases de discussion sur des points concrets, que tu les comprennes ou non.
Après, j'ai bien compris que lorsque l'on n'est pas d'accord avec toi, on a de mauvais arguments, on brule des hommes de pailles, poutre, oeil, etc. Bref, à suivre (ou pas).

___

Bug non reproductible. Pour la cinquième fois. [:=]
Intolérance zéro.
Le Benjamin Malaussène de KI. [:)]

Forum > Politique & Société > Elections européenes, le débrief

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8