pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > Véganisme et condition animale, seconde édition, avec piti sondage par curiosité.

1 | ... | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | ... | 68

Sondage : Comment vous positionnez vous sur le végétarisme/véganisme ? (1 choix possible)
12 (11%)
2 (2%)
24 (21%)
16 (14%)
4 (4%)
52 (46%)
3 (3%)
(vous devez être identifié pour pouvoir voter)

Onawa

06/12 (23:07)

avatar

nombre messages : 7362

Citoyenne

Khanat Elmérien

Domicile : Quasar

Emile Loir a écrit :

Il est possible que les vegan welfaristes s'inscrivent d'abord dans un courant de pensée welfariste, qui comprend peut être des gens qui se trouvent être vegan. Mais si on est welfariste, on n'est plus dans une logique : "Je suis vegan et vous invite à être comme moi" donc peut être que mentionner que l'on est vegan si l'on est welfariste devient futile. A partir de là, existe-t-il un vrai courant de pensée "Vegan-welfare", bah j'en suis pas sûr. Mais on va pas non plus passer mille ans là dessus puisque Ranadal a invoqué des solutions toutes faites que nous n'avons plus qu'à appliquer bêtement ! [:o]



___

« Le libéralisme est une valeur de gauche »
"Moi, je suis socialiste"
"Je ne suis pas socialiste"
"Je suis de droite et de gauche"

---------------
Emmanuel Macron, Président de la République Française

Kirsten

06/12 (23:09)

avatar

Citoyenne

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Monte-Oktavio

On peut aussi tout arrêter, on a dans l’histoire mis fin à beaucoup de choses très bien implantées.
Et c'est une bonne chose de prendre un vin en dosage homéopathique, peut être que la mémoire des mots garde la morale des convictions du gars.
En fait, c'est comme donner 20 centimes à un clodo. Tu as homéopathiquement résolu la pauvreté, t'es un mec bien.

Nørd Ike

06/12 (23:20)

avatar

Membre

Ranadal a écrit :

> Parce que la pour l'instant ça fait un peu "ok je connais rien au véganisme et je connais
> aucun vegan, mais je connais mieux le mouvement que toi alors je t'explique la vie.".
> Je veux bien, mais faut sourcer.

Ce que j'ai fait avec la première source, mais depuis le début, tu te contentes de dire en gros que je mens sans jamais rien démontrer. Malgré mes réitérations, tu continues sur cette lancée.

Je vais donc prendre la critique et y répondre.
Je ne connais tellement rien au véganisme que je ne sais pas que certains mouvements vegans étaient tellement radicaux dans l'antiquité que les tenants des mouvements vegans d'alors, organisés en communauté ont été jusqu'à mourrir à l'époque pour rester fidèle à leur philosophie. Les mouvements pré-christiques antiques, basés sur des déifications de soleil par exemple ne consommaient que des aliments "lumineux" (aka qui ne pousse qu'en relation avec la lumière) donc exit toute consommation animale et pareillement, ils refusaient toute exploitation animale. Le mouvement n'a duré de mémoire que 3 ans mais ils ont été jusqu'au boutiste.
Je ne connais tellement rien au véganisme que j'étais sur le live de la TEB qui en parlait et que j'ai participé ou lu les conversations zététiques autour de ce sujet, notamment avec divers "membres végé*" (et ça date pas de juste quelques mois hein)
Je connais tellement peu aux mouvements végé* que j'ai des proches végé*.

Voilà pour le point anecdote que tu demandes. Ça me fait chier de devoir en arriver là mais peut-être que ça va pouvoir te provoquer un déclic.
Parlant de ça si la logique que tu exprimes est celle d'être partisant pour pouvoir parler de quelque chose, je vais exprimer un point central de la réflexion historique : Etudier et connaitre le nazisme ne veut pas dire devenir nazi, pas plus qu'étudier les processus de déshumanisation te rend moins humain.
L'appartenance à une cause pour pouvoir critiquer est un argument plus que fallacieux.


Maintenant, ça ne change strictement rien à la réflexion et à la discussion où tu te contentes de dire "Nan c'est pas vrai" tant que tu ne daignes pas ouvrir internet et aller regarder un peu les discussions vegans sur le sujet.

Emile Loir a pu constater mon propos, d'autres l'ont visiblement bien compris, pourquoi pas toi ?


___

Dans ce monde de loups, j'ai préféré être un renard...
Notions d'Histoire, un site qu'il est bien.
"Tu peux lui faire comprendre que ça t'emmerde diplomatiquement ?
Sans lui casser un bokken sur la tronche hein !"
Meleny [§p] : "Mais t'es calé dans plein de domaines en fait toi [:o]"


[ce message a été édité par Nørd Ike le 06/12 à 23:23]

Le Sauveur

06/12 (23:40)

avatar

Membre

Ranadal

07/12 (00:07)

avatar

nombre messages : 853

Membre

Gâterie a écrit :

Ho, changement de contenu intéressant dans ta réponse, on est parti en live sur les lois et les luttes pour le progrès social.

Du coup tu essaie de dire que la solution serait de militer pour créer des lois pour faire arrêter les combat de chiens et donc arrêter mon moi éleveur de chien hypothétique ?




Nerdos[*n]Valkyry a écrit :

Je suis toujours motivé pour suivre le raisonnement, c'était pas vraiment fini, on en étais la si tu veux continuer :

> Oui !
>
> Autant que je peux, j’achète des bêtes qui ont passé leur vie en liberté, et qui ont été tuées
> avec le moins de souffrance possible. Si possible aucune. Tu vas me dire que l'élevage intensif
> c'est mieux ?


Ok. Et donc qu'espère tu quand tu fais ce choix de consommation ? Qu'il y ai plus de brebis du Larzac qui ne souffrent pas et moins de brebis industrielles qui souffrent ?




Onawa a écrit :

> Il est possible que les vegan welfaristes s'inscrivent d'abord dans un courant de pensée
> welfariste, qui comprend peut être des gens qui se trouvent être vegan. Mais si on est welfariste,
> on n'est plus dans une logique : "Je suis vegan et vous invite à être comme moi"
> donc peut être que mentionner que l'on est vegan si l'on est welfariste devient futile. A partir
> de là, existe-t-il un vrai courant de pensée "Vegan-welfare", bah j'en suis pas sûr.
> Mais on va pas non plus passer mille ans là dessus puisque Ranadal a invoqué des solutions
> toutes faites que nous n'avons plus qu'à appliquer bêtement ! [:o]
>
>



Voila c'est exactement ce que je voulais dire, les welfaristes existent, mais ne sont pas vegan c'est tout.
Desfois c'est pas la peine de chipoter deux heures juste pour le plaisir d'essayer de me donner tord.

Du coup vous avez un point de vue totalement welfariste, puisque vous voulez que le bien-être des animaux d'élevage augmente mais pas arrêter l'élevage.
Les vegans ont une position abolitioniste. ça veut pas dire qu'ils sont contre l'augmentation du bien-être des animaux dans les élevage, mais il ne sont pas welfariste parce qu'ils n'ont pas le même objectif long terme en tête.

___

Je panse donc j'essuie.

[ce message a été édité par Ranadal le 07/12 à 08:53]

Gâterie

07/12 (08:29)

avatar

nombre messages : 11358

Membre

Ranadal a écrit :

> Gâterie a écrit :
>
> Ho, changement de contenu intéressant dans ta réponse, on est parti en live sur les lois et
> les luttes pour le progrès social.
>
> Du coup tu essaie de dire que la solution serait de militer pour créer des lois pour faire
> arrêter les combat de chiens et donc arrêter mon moi éleveur de chien hypothétique ?

Est-ce que que j'ai déjà fait remarqué que tu avais converti 0 personnes en 55 pages ? oui, j'ai déjà fait remarquer que tu avais converti 0 personnes en 55 pages. Ce à quoi tu m'a répondu que c'était pas le but de convertir les gens.

Mais oui. Tu es un saint homme qui va changer les lois. Comme ça, juste par ta force mentale, sans convaincre personne. C'est ainsi que ça marche.

Je dois avouer que c'est marrant de lire ton délire, on sait jamais dans quelle direction il va aller. [:D]


Ceci étant, tu n'as toujours pas compris l'objection initiale. Je ne pense pas que tu aies remarqué que je n'ai pas proposé la disparition des chiens. Tu n'as toujours pas répondu à la question, quelle est la limite de bien être à partir de laquelle une vie mérite d'être vécue. Je pense que tu n'as même pas compris que j'ai introduit cette valeur de bien-être chiffrée pour t'éviter l'usage d'épithètes subjectif et non-scientifiques : tu reste persuadé que "vivre un enfer" est une notion objective introduite par les scientifiques.

En somme quand tu écris "changement de contenu intéressant dans ta réponse", tu veux juste dire "un truc que je crois comprendre et auquel j'ai trouvé une réponse dans mon manuel du parfait petit millitant végan".


> Nerdos[*n]Valkyry a écrit :
>
> Je suis toujours motivé pour suivre le raisonnement, c'était pas vraiment fini, on en étais
> la si tu veux continuer :
>
> [...]
>
> Ok. Et donc qu'espère tu quand tu fais ce choix de consommation ? Qu'il y ai plus de brebis
> du Larzac qui ne souffrent pas et moins de brebis industrielles qui souffrent ?

OK, je crois qu'il y a un problème de communication, je vais essayer de te faire la traduction de Nerdos en un langage que tu peux comprendre : "j'ai rien à foutre de tes question réthorique. Développe ou ferme ta gueule, mais ne te sens pas obligé d'attendre ma réponse à une question débile".

___

PROTOPLASME

[ce message a été édité par Gâterie le 07/12 à 08:39]

Ranadal

07/12 (09:40)

avatar

nombre messages : 853

Membre

Gâterie a écrit :


> Ceci étant, tu n'as toujours pas compris l'objection initiale. Je ne pense pas que tu aies
> remarqué que je n'ai pas proposé la disparition des chiens.


J'ai pas proposé la disparition des vaches, j'ai proposé l'arrêt de leur élevage. Comme déjà dit, j'ai jamais proposé d'aller faire disparaitre les vaches domestiques, les vaches de réserves naturelles, les vaches en liberté des indiens, etc...

Pour l'exemple des chiens de combat, j'ai bien compris que ta solution n'était pas de faire disparaitre les chiens, mais bien de faire arrêter l'élevage de chien de combat c'est ça ?


> OK, je crois qu'il y a un problème de communication, je vais essayer de te faire la traduction
> de Nerdos en un langage que tu peux comprendre : "j'ai rien à foutre de tes question réthorique.
> Développe ou ferme ta gueule, mais ne te sens pas obligé d'attendre ma réponse à une question
> débile".


Laisse dont Nerdos répondre tout seul, il est assez grand pour m'insulter tout seul, ou m'ignorer si ça lui chante, il fait ce qu'il veut.

___

Je panse donc j'essuie.

Gâterie

07/12 (10:20)

avatar

nombre messages : 11358

Membre

Nørd Ike a écrit :

> Francione (abolitionniste) écrit régulièrement pour critiquer le welfarisme.

Franchement, je suis en train de regarder, et j'ai l'impression que le welfarisme n'existe pas. En tout cas, je ne vois personne qui se prétende welfariste : je vois juste des gens qui crachent sur les welfaristes. Tu sais, un peu de la même façon que bien que personne ne se prétende bobo, la notion de bobo permet aux racistes de haïr aussi les blanc : j'ai l'impression que le welfarisme est juste posture inventée par les végans pour pouvoir détester les défenseurs de la cause animale.


En tout cas, je suis en train de lire des blogs végan, et les mecs sont barrés loin. Ils en sont à se battre contre les gens qui se battent pour le bien-être animal. Je pensais pas que le véganisme en était à ce stade dans sa logique extrémiste - je pensais qu'il était pratiqué par des gens vaguement rationnels, qui comprenaient qu'il serait meilleur pour les animaux d'améliorer leur bien-être animal petite victoire par petite victoire, que de tout bloquer en faisant son caprice "non mais moi j'en veux plus alors si vous me donnez pas directement ce que je veux je boude". Ca me rappelle certains partis d'extrême-gauche qui, lorsqu'ils ont l'opportunité de voter une loi qui améliorerait la condition des travailleurs, décident de voter contre "parce que nous on veut plus, on veut que les travailleurs soient plus du tout exploités".

Ces gens sont des cons.


Ranadal a écrit :

> J'ai pas proposé la disparition des vaches, j'ai proposé l'arrêt de leur élevage. Comme déjà
> dit, j'ai jamais proposé d'aller faire disparaitre les vaches domestiques, les vaches de réserves
> naturelles, les vaches en liberté des indiens, etc...

Et c'est marrant, à chaque fois que je te demande ce que deviennent les vaches, tu me réponds qu'elles n'existent plus. C'est même pour ça que tu estime que la question de savoir si les vaches sauvages sont plus heureuse que les vaches d'élevage ne se pose pas.

Arrête de raconter de la merde. Arrête de changer ton discours tous les deux posts. Tu te plains que je n'apporte rien de nouveau, mais tu ne parviens toujours pas à te rendre compte que c'est parce que tu change d'argumentation tout le temps ?


Par ailleurs quand tu parles des vaches en liberté des indiens, tu parles bien des vaches sacrées ? Tu parles bien des vaches qui sont considérées comme sacrées en grande partie parce que leur lait a des vertus magiques purifiantes ?

Si c'est le cas, juste lol. "Je suis contre l'exploitation animale, mais quand on aura arrêté tout ça, il restera les animaux qu'on exploite pour leur lait". Tu veux pas aussi nous faire un petit discours où tu craches sur des welfaristes imaginaires qui veulent prendre le lait de vaches qui vivraient en liberté ? Un petit texte nul où tu expliquerais que si on leur vole leur lait alors elles ne sont pas libres.


> Laisse dont Nerdos répondre tout seul, il est assez grand pour m'insulter tout seul, ou m'ignorer
> si ça lui chante, il fait ce qu'il veut.

Nerdos est poli, et il ne t'a pas répondu la première fois. il s'est contenté de quitter la conversation. Là en revenant, il commence par "J'ai répondu effectivement, pour rien. Tu n'as rien pris en compte, et redis la même chose sur les pages qui suivent." A quel moment tu te dis "oh, sans doute que lui reposer la question rhétorique qui l'a fait partir la première fois, va lui donner une irrépressible envie de répondre pour découvrir le fabuleux raisonnement qu'elle cache" ?

Nerdos ne va de nouveau pas te répondre, parce que lui est poli, et tu vas de nouveau pleurnicher comme quoi personne te répond - et peut-être t'enfoncer dans ton illusion, te persuader que s'il ne te répond plus c'est qu'il est devenu végan grâce à ton imparable force de conviction.

___

PROTOPLASME

[ce message a été édité par Gâterie le 07/12 à 10:24]

Ranadal

07/12 (10:32)

avatar

nombre messages : 853

Membre

> Ranadal a écrit :

> Et c'est marrant, à chaque fois que je te demande ce que deviennent les vaches, tu me réponds
> qu'elles n'existent plus.



Les vaches d'élevage, on a déjà évoqué le fait que les espèces ne disparaitraient pas complèment, du moins c'est l'hypothèse la plus probable.

> C'est même pour ça que tu estime que la question de savoir si les
> vaches sauvages sont plus heureuse que les vaches d'élevage ne se pose pas.


Elles ne se posent pas car les vaches d'élevage ne vont pas se transformer en vaches sauvages.


Je vois pas trop pourquoi tu veux pas répondre pour les chiens d'élevage de combat, c'est un exemple intéressant qui m'aiderai peut-être à comprendre ton point de vue.


> Par ailleurs quand tu parles des vaches en liberté des indiens, tu parles bien des vaches sacrées
> ? Tu parles bien des vaches qui sont considérées comme sacrées en grande partie parce que leur
> lait a des vertus magiques purifiantes ?
>
> Si c'est le cas, juste lol. "Je suis contre l'exploitation animale, mais quand on aura
> arrêté tout ça, il restera les animaux qu'on exploite pour leur lait".


Ben en fait aucune idée, je connais assez peu les situations des vaches en inde. Je laisse la questions de la condition animale se devellopper tranquille la bas avec des gens qui s'y sonnaissent mieux, c'est eux qu'il faudrait interroger, je vais pas pouvoir t'éclairer sur le sujet.



> Nerdos est poli, et il ne t'a pas répondu la première fois. il s'est contenté de quitter la
> conversation. Là en revenant, il commence par "J'ai répondu effectivement, pour rien.
> Tu n'as rien pris en compte, et redis la même chose sur les pages qui suivent." A quel
> moment tu te dis "oh, sans doute que lui reposer la question rhétorique qui l'a fait partir
> la première fois, va lui donner une irrépressible envie de répondre pour découvrir le fabuleux
> raisonnement qu'elle cache" ?


Et ben s'il a déjà répondu pourquoi tu te sens obligé de m'insulter à sa place ? Il est assez grand pour m'insulter ou m'ignorer tout seul s'il le veut.

___

Je panse donc j'essuie.

Megalion

07/12 (11:12)

avatar

nombre messages : 3213

Membre

Ranadal a écrit :

> Je vois pas trop pourquoi tu veux pas répondre pour les chiens d'élevage de combat, c'est un
> exemple intéressant qui m'aiderai peut-être à comprendre ton point de vue.

On trouverait un élevage de chien de combat on abattrait les chiens jusqu'au dernier. Il se demande fort logiquement depuis un petit moment si c'est ce que tu réserves au vaches. Parce que fort logiquement à fortiori en France les vaches n'ont pas vocation à gambader dans la nature. On a plus d'espace pour ça depuis longtemps.

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

[ce message a été édité par Megalion le 07/12 à 11:13]

Forum > Politique & Société > Véganisme et condition animale, seconde édition, avec piti sondage par curiosité.

1 | ... | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | ... | 68