pied gauche

 

La Taverne

Poster Nouveau sujet Répondre (veuillez vous connecter)

Forum > La Taverne > L'information sous un autre angle

1 | 2

Compte détruit

07/11/18 (08:15)

avatar

nombre messages : 1

07/11/2018
Mesdames, mesdemoiselles, messieurs,
Paradigmiens, paradigmiennes,
Cybermondains, cybermondaines


Bonjour à tous


Notre journaliste Alex Cuzebidon vous présente les dernières informations en date.



Ce matin nous annonçons que "L'Empire Contre-attaque" ! Ce n'est pas le titre d'un film, mais un fait avéré et nous allons vous détailler en quoi.

[*c] La reine Valasca désigne désormais le Royaume de Ruthvénie sous le nom de l'Empire de la Droite Royaliste et se fait appeler elle-même Sérénissime Impératrice Altesse Royale. Ceci dénote ses grandes ambitions, mais s'étendre massivement requiert une grande capacité d'intervention, et elle risque fort d'en avoir besoin, pour les raisons que nous allons vous détailler.

[*r][*c] Même si ça n'est pas prononcé officiellement, nous pouvons considérer que la trêve entre la Républike et l'Empire de Ruthvénie est terminée. Les propagandes ont fusé toute la journée d'hier en Krakovie. La Républike projetant de reprendre la province à son compte et l'Empire de Ruthvénie ripostant avec ses meilleurs orateurs.
La Républike ne s'en laissant pas compter s'est permise de faire arrêter l'un de ceux-ci, et pas des moindres, l'ancien Roi Barnabé en personne, et de lui prolonger sa peine après l'avoir fait incarcérer en Slavonie. Tant qu'il est en prison il ne peut plus défendre la Ruthvénie, mais ce geste n'a rien d'anodin.
L'un des deux partis finira-t-il par remettre les relations en situation de guerre ? Ça se pourrait bien.

[*n][*c] Si ce matin nous parlons de l'Empire de Ruthvénie, c'est non seulement parce que les récentes interventions oratoires pro-ruthvènes n'ont été émis que par des ruthvènes et aucun palladionaute (donc l'appellation de l'Empire de la Droite Royaliste n'est pas encore avéré) mais également parce l'Empire brun pour sa part tient à revenir sur le devant. Le co-Empereur Haziel exprimant sa frustration, vis à vis d'un commentaire de la Reine, a appelé à la révolution au Valégro et proclamé qu'il ne prêtera pas allégeance et marchera sur l'Hélénie au nom de l'Empire brun. La duchesse Arachna soutenant l'initiative a elle aussi appelé à la révolution en invoquant Naar dans ses propos. L'empire Brun renaîtra-t-il à partir de l'une de ses deux provinces ? Les conditions s'y prêtent en Hélénie en tout cas.

[*c] Et puisque nous en parlions, notons que depuis la remise à jour des allégeances, Pas un seul Duc ou duchesse, pas même le Duc de Krakovie Raton, pourtant aidé contre la Républike par les interventions ruthvènes, n'a encore prêté allégeance à la Reyne. Des oublis ou de réelles intentions de révoltes de tous les côtés ? Nous suivrons cela de prêt.

[*c][*j] La palladium pour sa part n'a pas totalement l'intention de tout céder à l'Empire Ruthvène et certains de ses représentants réagissent. Monsieur Lorenzo Açonpié a solennellement annoncé que s'il parvient à être élu à la tête de l'ex-capitale Palladium City il organisera la sécession. Il n'est par ailleurs pas le seul palladionaute à contester l'occupation actuelle pendant qu'aucun d'eux n'a officiellement assisté l'Empire ruthvène contre la Républike.
En gros la Reyne aura fort à faire si elle veut garder entier son empire actuel.

[*v] De son côté, la duchesse de Moldavie, Gaïa San, qui n'a pas plus que les autres prêté allégeance à la Reyne, n'a pas manifesté de signe tangible de rébellion. Plutôt que se préoccuper d'affaires royalistes, elle préfère annoncer son propre projet de faire du duché une réserve naturelle pérenne et respectueuse de l'équilibre avec son environnement. Nous saluons chaleureusement l'initiative.

[*v] Et concernant les projets émis par les paradigmiens, nous rappelons que c'est aujourd'hui que doit commencer l'ApokralyptikrA pour débattre des fins annoncées du Cybermonde, mais l'organisatrice Selena Valkyry Seraven n'a toujours pas dit où cela devra-t-il avoir lieu. Notons qu'une rumeur ridicule insinue que le colloque serait une manipulation de la jeune fille par sa mère la Première ministre Belle et son père le pirate Barbe noire afin que celui-ci puisse multiplier les contrôles fiscaux sur des visiteurs étrangers, mais encore faudrait-il que cela ait lieu en territoire kralandais, or nul ne le sait encore. Le sujet à débattre aurait pourtant son intérêt.

[*t] En attendant, pourrait-on annoncer la fin probable de la Confédération libre ? Sachant qu'en raison des querelles qu'il faut résoudre ailleurs nul autre état n'est actuellement en mesure de venir tenter de la conquérir elle peut encore rester sereine, mais l'état de son gouvernement vide et muet fait peine à voir. A ce niveau nous souhaitons bonne chance au seul homme qui ait eut assez de cran pour se présenter aux présidentielles en cours : Jim Cobblestone.

Enfin, nous rappelons encore que le journal recrute.

Bonne journée à tous.


[ce message a été édité par Compte détruit le 07/11 à 08:21]

Compte détruit

08/11/18 (07:53)

avatar

nombre messages : 1

08/11/2018
Mesdames, mesdemoiselles, messieurs,
Paradigmiens, paradigmiennes,
Cybermondains, cybermondaines


Bonjour à tous


Notre journaliste Alex Cuzebidon vous présente les dernières informations en date.



[*j][*c] Cela devait finir par arriver et cela a eut lieu. En l'absence d'aide financières de la part du Royaume de Ruthvénie, le krach boursier palladionaute s'est produit cette nuit.
En réaction le gouverneur des Caraïbes Alexander Petraeus a fait sécession suivi d'un coup d'état pour reprendre en main la gestion de l'Entreprise.
On ignore encore ce que l'Impératrice Valasca pense de cette réduction de son territoire.

[*n][*r] L'empire brun en tout cas complote. La Duchesse d'Hélénie Arachna ne retient pas ses vêtements critiques contre l'Empire de Ruthvénie et participe avec les co-empereurs bruns Haziel et Artémise Lefay ET la Première ministre Belle Valkyry à des réunions secrètes au dépens de l'Empire de Ruthvénie. Jusqu'où cela ira-t-il ? Nous suivrons cela de prêt.
Notons cependant qu'une organisation insinue que la Première Ministre serait pour l'heure enchaînée et baillonnée et que le co-empereur Haziel voudrait en faire son esclave (ce qui arrangerait la Ruthvénie en fait), mais nous n'avons aucune preuve de cela.

[*r][*c] Niveau propagande les mêmes actions continuent en Krakovie et en Bananie. L'une ou l'autre des deux provinces finira-t-elle par basculer ?

[*t] La confédération en tout cas a fini par se réveiller. Le Président Graissé a reconstitué un gouvernement avec des ministres actifs, même si parmi ceux-ci se trouve la farceuse Michelle Mabel qui depuis les affaires étrangères a déclaré une fausse guerre à l'Empire de Ruthvénie pour l'annuler de suite.

[*r][*c][*j][*t][*v] Enfin une bonne nouvelle pour le cybermonde, le retard annoncé du NNK. Le constructeur en chef, Juan Star a lui-même informé qu'il devait s'absenter au moins une semaine, le décollage et la dévastation en chaîne ne pourront donc avoir lieu pour le moment. Ceci laisse du temps pour traiter le sujet de l'ApokralyptikrA qui a commencé hier sur Montagne Rouge, mais où les participants demeurent encore très discrets.

Bonne journée à tous.


[ce message a été édité par Compte détruit le 08/11 à 07:55]

Compte détruit

27/05/19 (15:57)

avatar

nombre messages : 1

27/05/2019
Mesdames, mesdemoiselles, messieurs,
Paradigmiens, paradigmiennes,
Cybermondains, cybermondaines


Bonjour à tous


Notre journaliste Alex Cuzebidon vous présente les dernières informations en date.



[*j][*t][*r] Comme évoqué précedemment dans une autre émission, depuis cette nuit les élections au sein de la Confédération, de l'Entreprise et de la Républike ont pris fin.
[*j] Le DCR Gondola est toujours en poste, sans concurrent, et toujours un gouvernement incomplet.
[*r] L'amatrice de la cravache Xenia a laissé la place à son épouse Artémise Lefay.
[*t] Enfin Samuel a été élu président.

Ces élections pourraient entraîner plusieurs conséquences dans les prochains jours et semaines. Nous allons évoquer pourquoi.

[*t] Y aura-t-il une guerre civile au sein de la confédération ? Le précédent président Harpon s'est plus d'une fois lamenté de la situation actuelle, et son parti qui a soutenu Makaria au cours des élections soutiendra-t-il le nouveau président Samuel ou lui fera-t-il opposition ?
Sachant que Samuel a été soutenu par un opposant notoire de l'ancien gouvernement, Abdelaziz Bouftékitkat, il pourrait être légitime que les perdants se mettent à présent dans un système d'opposition très actif, mais le feront-ils ? Nous suivrons cela de près.

[*r][*c] Autre conséquence. L'une des premières mesures décidées par la nouvelle première ministre a été de refroidir les relations de la Républike et du Royaume et passer celles-ci en trêve. Les deux nations font chacune ingérence sur le territoire de l'autre, ce qui ne plait visiblement à aucun d'eux.
Cela finira-t-il par un autre état de guerre ?
Sans en être encore à cela des explosions retentissent, à titre préventif, dans les bases militaires ruthvènes qui répondent par des interventions oratoires très fermes contre la Républike.

[*c] Quel avenir d'ailleurs pour le Royaume en ce moment attaqué de toute part, et ceci pas seulement par la Républike mais également par des individus isolés sans lien avec elle. L'elmérien anarchiste Taric RamassDent qui a réussi à devenir comte d'Adalbograad s'y fait remarquer par des appels à révolution quotidiens, tandis qu'il y a encore peu de temps le duc dépravé Rycko Baobab faisait une propagande pro-palladionaute au Gradistan.
Ainsi des menaces pesant sur trois duchés en même temps pourraient-elles expliquer l'agressivité relative du Royaume en ce moment ?

[*r][*t] Enfin que deviendront les relations kralando-confédérés avec les deux nouveaux élus à leur tête ? Précédemment, l'ancien MAE confédéré Nerdos n'avait de cesse de parler d'une amitié indéfectible entre les deux nations, mais le nouveau président pense-t-il la même chose ?
Aux dernières nouvelles en tout cas la première ministre Artémise souhaite le maintient de cette amitié.

[*j][*v] Pour finir, en tant qu'organisme paradigmien, nous regrettons la récente chasse lancée par le SS palladionaute PredatOOr désireux de dévorer d'adorables petits poneys et soutenons les plaintes de ces derniers qui cherchent à lui échapper.

Nous informons également que le journal recrute.

Bonne journée à tous.

Compte détruit

29/05/19 (14:05)

avatar

nombre messages : 1

29/05/2019
Mesdames, mesdemoiselles, messieurs,
Paradigmiens, paradigmiennes,
Cybermondains, cybermondaines


Bonjour à tous


Notre journaliste Alex Cuzebidon vous présente les dernières informations en date.




En titre aujourd'hui Le cybermonde s'échauffe !




[*c][*r] Loin de se calmer, les relations entre le Royaume de Ruthvénie et la Républike brune de Kraland se tendent encore d'avantage. Nul n'a entendu d'excuse pour les destructions des bases militaires ruthvènes, et à la place de ça des terroristes ont fait ce matin exploser l'intendance en Slavonie. Ceux qui ont effectué cela sont-ils ruthvènes ? Nous ne le savons pas encore, mais ça reste une atteinte contre les officiels locaux.
A côté de cela les attaques verbales en Karénie continuent de plus belle, les ruthvènes critiquant la Républike dont le ministre de la Justice insiste toujours pour défendre la cause kralandaise, tandis qu'il a lui-même administré des sanctions judiciaires à son homologue ruthvène venue spontanément en Slavonie tenter apparemment de retrouver certains des terroristes qui ont fait exploser des bases militaires ruthvènes et que les autorités kralandaises n'ont pas dénié mettre aux arrêts et lui remettre. Au final c'est elle-même qui risque de passer un temps en prison à leur place. Elle en a légitimement manifesté en conséquence.

Jusqu'où les tensions iront-elles ? Cela semble parti pour durer encore un bon moment, mais jusqu'à quelles extrémités ?


[*t][*r] Échauffement également entre la Confédération et la Républike. La Première ministre ayant exprimé à plusieurs reprises sont refus de discuter avec le nouveau MAE confédéré, Jean-Jaques Sticule, lequel avait des sujets (judiciaires là-aussi) importants à lui exposer. Devant ce refus Monsieur Sticule a pris la décision de rompre l'alliance entre les deux nations.
Son homologue Madame Cérès attristée par la situation a envoyé une offre pour reparler d'alliance. La réponse est intervenue : Il faut avant cela que les accords judiciaires soient respectés des deux côtés, et il reproche à la Républike de ne pas faire sa part.
Cela aboutira-t-il, et ceci malgré les évidentes querelles de personnes entre Lefay et Sticule ? Difficile à dire. En effet, même si la Première ministre ne retient pas ses mots contre Monsieur Sticule et leurs lointaines mésententes passées, elle n'en discoure pas moins en faveur du nouveau président Samuel ! La situation paraît du coup assez confuse.


[*t] D'autant plus confuse, que la situation interne en confédération s'échauffe également. Les perdants de l'élection présidentielle sont passés à l'acte, et contrairement à la Première ministre ça s'est avéré être pour critiquer le Président en place. Ce dernier a échappé à un coup d'état tenté par l'homme qui lui avait pourtant offert les voix qui lui ont assuré sa victoire dimanche soir, Abdelaziz Bouftékitkat, dont une source nous informe que ce dernier aurait reçu des pots de vins pour se retirer tandis qu'il escomptait déjà prendre le pouvoir par un coup d'état, mais ce sera pour une autre fois.
Au final la confédération va-t-elle se diviser ?


[*r] On peut également se poser la même question pour la Républike. Le perdant des élections nationales, Leonid Zombaditulov, auquel il est reproché d'avoir, suite à sa défaite, commis des délits contre l'état puis de s'être enfui à l'étranger pour échapper à la justice locale, a publiquement traité le régime en place de tyrannie et exigé qu'on lui attribue le pouvoir d'ici à vendredi matin faute de quoi la résistance et la lutte contre Artémise se mettrait en place.
N'est-ce qu'une tentative d'intimidation ou a-t-il réellement les moyens de ce qu'il dit ?


[*j][*c] Situation un peu moins tendue, mais tout de même. Alors que Monsieur Baobab continue ses parties de chaises musicales au Gradistan, mais surtout d'y faire des discours en faveur de la Palladium Corporation, le DCR en personne s'y est déplacé, non pas pour le remercier de ce qu'il fait sur place, mais au contraire pour faire une critique contre lui, ceci pour des raisons que les non-avertis ne peuvent pas forcément comprendre, mais que l'on pourrait interpréter comme un reproche pour un refus de prendre un ministère au sein du conseil restreint.
Le Royaume de Ruthvénie quant à lui reste encore sans réaction aucune pour ces discours pro-palladionautes. Ça reste la situation karénienne, par rapport à la Républike, qui occupe le plus gros de son attention.


Nous remercions l'informateur secret qui nous a transmis ses sources sur monsieur Bouftékitkat et nous rappelons à nos lecteurs que le journal recrute.

Bonne journée à tous.


[ce message a été édité par Compte détruit le 29/05 à 14:15]

Compte détruit

10/06/19 (15:11)

avatar

nombre messages : 1

29/05/2019
Mesdames, mesdemoiselles, messieurs,
Paradigmiens, paradigmiennes,
Cybermondains, cybermondaines


Bonjour à tous


Notre journaliste Alex Cuzebidon vous présente les dernières informations en date.




Après une interruption due à la disparition soudaine de notre patronne portée disparue, nous nous employons à commenter l'actualité de la semaine.

[*r][*c] C'est toujours tendu et ça ne risque pas d'aller en s'arrangeant. Non, on ne parle pas de la corde qui selon des rumeurs aurait été proposée à Tripy pour se pendre, mais des relations entre le Royaume et la Républike.

La républike continue encore obstinément à faire de la propagande pour espérer s'emparer à terme de la Karénie et le Royaume s'y oppose. En plus des prises de micro les deux camps y vont aussi dans des affrontements physiques et judiciaires, des kidnappings, des poses de bombes et toutes formes de nuisances. C'est le grand amour en somme, et ceci malgré l'absence du statut de guerre sur le papier, cependant au vu des effectifs des deux côtés, pas un seul des deux partis ne saurait remporter la victoire et si les choses continuent de la sorte c'est parti pour durer aussi longtemps que le conflit structurien.
Bon courage aux deux clans dans ces conditions.

[*c][*j][*t] C'est d'autant plus mal parti pour la Républike qu'elle ne peut plus compter sur son ancienne alliance avec la Confédération, et qu'à l'inverse le Royaume a signé les alliances que lui ont proposé la palladium et la confédération. Nous nous demandons cependant encore quel crédit peut-on accorder à ces alliances, étant donné que la MAE Ruthvène a signé des offres qui lui avaient été envoyées par des homologues qui se sont tous les deux fait virer de leurs postes avant qu'elle ne les valide. En l'absence de Pinkie et de Monsieur Sticule ces alliances auront-elles un réel crédit ? Nous suivrons cela de prêt, mais en attendant on n'a encore entendu aucun orateur confédéré ni palladionaute assister le Royaume en Karénie dans sa résistance contre la Républike.

[*r][*t]La républike qui par ailleurs a cette nuit perdu deux de ses ministres parce que ceux-ci ont remporté des élections démocratiques en territoires ruthvènes. Cela s'explique aisément pour Monsieur Van Booteraam tenant tant à s'emparer de la Karénie et qui y discours chaque jour (et qui ne prêtera probablement pas allégeance à la Reyne en tant que nouveau duc), mais moins pour Madame Cérès que plus personne n'a entendu depuis un moment et sur qui on raconte diverses choses, entre un excès de désespoir face à la Première ministre Artémise, ou à l'inverse une mission d'infiltration secrète que lui aurait donnée celle-ci, ou encore une main tendue par le Royaume ce qui expliquerait les mots de Dame Odrade à son égard, mais la seule chose de concret qu'on puisse dire c'est qu'elle n'a plus pris part aux propagandes kralandaises en Karénie, pas plus qu'elle ne s'est faite naturaliser Ruthvène.

[*r][*t][*c] Et puisque nous parlons de rumeurs, jusqu'où ce genre de fausses infos peuvent-elles aller et comment déceler le vrai du faux ?
On aurait entendu à quelques jours d'intervalles la première ministre chanter les louanges du vieux président Abdelaziz Bouftékitkat. Info ou intox ?
Puis ce matin une déclaration comparable a été émise au nom de la reyne de Ruthvènie, laquelle s'est cependant employée à démentir.
Le président serait-il lui-même l'auteur de ces déclarations ? Copiant déjà le célèbre Rycko Baobab par sa propension à usurper les postes, le ferait-il aussi pour tenter de séduire des femmes de pouvoir ?

[*m][*v] Qu'il le veuille ou non il est toutefois trop tard pour qu'il tente de séduire l'ancienne grande Khan Meronym à la mort de laquelle le journal rend lui aussi hommage. Un nouveau combattant elmérien prendra-t-il le relais à la tête du khanat ? Je connais quelqu'un à qui cela ferait plaisir mais pour l'instant il ne s'y trouve encore personne.
Faut-il dire pour autant que le mode de désignation du régent du Paradigme est plus pratique, du fait que cet état ne peut pas rester plus d'une journée sans personne à sa tête ? Ca serait à débattre, mais pour le moment on n'a toujours entendu aucune allocution du nouveau régent Eudes.

Enfin nous rappelons à nos lecteurs que le journal recrute.

Bonne journée à tous.


[ce message a été édité par Compte détruit le 10/06 à 15:17]

Compte détruit

24/12 (23:07)

avatar

nombre messages : 1

24/12/2019

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs,
Paradigmiens, paradigmiennes,
Cybermondains, cybermondaines

Bonsoir à tous.




Notre rédaction souhaite un joyeux noël à tous, et particulièrement au Royaume de Ruthvénie auquel, à la demande de notre directrice, nous offrons ce soir un cadeau d'une grande valeur :

Des archives historiques du passé du Royaume.




Oui, Messieurs,dames, nous transmettons ce soir un récit de l'histoire ruthvène datant d'une époque lointaine, très lointaine, allant de septembre 2012 à fin aout 2014.
Il n'a pas été possible de retrouver des archives plus récentes, mais celles-ci n'en sont pas moins d'un réel intérêt, notamment pour les plus jeunes qui n'ont pas pu connaître ce que vous allez pouvoir (re)lire ci-dessous.

Petites précisions au préalable :



- Ces archives sont authentiques et d'époques, c'est pourquoi quand vous lirez sur ce récit le mot "Aujourd'hui" il s'agira en fait de la situation telle qu'elle était à la fin de l'été 2014 (quand leur rédaction prit fin) et non pas de celle de ce soir. Vous ne tarderez pas à comprendre pourquoi je dis ça.

- Le récit se déroule entre deux situations cataclysmiques. Un apocalypse venait de frapper le cybermonde et de détruire presque chaque ville du globe qu'il fallu donc reconstruire, mais le déluge n'avait pas encore eus lieu, les terres émergées étaient ainsi deux fois plus nombreuses, l'Empire Brun, le Paradigme Vert, le Khanat elmérien et la Théocratie Seelienne avaient eux-aussi leurs territoires et leurs gouvernements et la population cybermondiale était 3 à 4 fois supérieures à aujourd'hui, il ne faut donc pas s'émouvoir si le récit parle d'un nombre qui de nos jours paraîtrait impressionnant de citoyens et de territoires.


Messieurs, dames nous vous souhaitons un Joyeux Noël et une bonne lecture.



1er Roy post-apocalypse : Raymond de Fosse, dit l'incapable ou le souffreteux.
Le 2 septembre 2012 le monde est dévasté par un apocalypse. Tout ou presque est détruit et à reconstruire, mais une poignée de survivants se redressent pour s'occuper de cette lourde mission. A l'époque le roy est Raymond de Fosse et arbore un panache bleu.

Peu dévoué à la tâche ce roy contesté mettra des semaines entières avant de compléter son gouvernement, sans se soucier le moins du monde que plus de la moitié des postes demeurent vacants alors que pour un gouvernement de reconstruction une véritable équipe compétente est requise. Pompeux, il parlera pas mal de dames et sa chambellan (Ministre de l'intérieur ruthvène) fit bâtir une statue imméritée à son effigie.
On avança une santé fragile pour expliquer son manque d'implication, d'où l'appellation du Souffreteux. Il fut finalement usurpé par le duc de Karénie Paxton Wade vers la fin septembre. On ignore ce qu'il est devenu aujourd'hui.

2ème Roy post-apocalypse : Paxton Wade, dit ... heu ... le reconstructeur ?
Duc de Karenie, il usurpe le fantôche Raymond de Fosse. C'est sous son règne qu'enfin un véritable conseil royal se constitue et que le Royaume de ruthvènie peut entamer une véritable reconstruction.
Calme et posé, son règne fut sage et relativement peu critiqué. La partie la plus contestable demeure sa remise du pouvoir à un boulanger avant de quitter le royaume pour un voyage lointain. On ignore ce qu'il est devenu aujourd'hui.

3ème Roy post-apocalypse : Fledge, le boulanger catastrophe.

Propriétaire du plus grand et luxueux hôtel de ruthvenville, c'est à cette occasion qu'il put nouer une empathie avec le roy Paxton Wade. Quand celui-ci, las du pouvoir, le lui confie Fledge en est le premier surpris. Mal préparé à la politique il parle de gâteaux dans le moindre de ses discours dont les raisons sont plus que contestables. Son incapacité diplomatique incita l'Empire brun à déclarer une guerre mondiale contre le Royaume de Ruthvènie, invitant toutes les autres nations à se partager les duchés, comme si le royaume n'était qu'un gâteau dont chacun devait prendre sa part.
Allié à la Confédération libre, l'empire traversa les terres démocrates pour surgir au Valegro, puis en ruthvènie qu'ils conquirent aisément, laissant la Confédération s'emparer de la Structurie, et invitant la Républike, la Palladium, le Khanat et la seele à occuper respectivement la Moldavie, le Lantenac, la karénie et le parc à Bishonen. La Seele adopta une neutralité dans le conflit.
La situation allant de mal en pis et les échanges diplomatiques du roy n'aboutissant à aucun résultat positif, avant que la républike de Kraland ne s'empare de la Moldavie son Duc délégué François Koenigstein déclencha une révolution violente, prit les choses en main et fit décapiter le Roy Fledge. Le fantôme du Roy Fledge fit ensuite parler de lui pendant longtemps et pas qu'en bien.

Représentant du peuple paysan : François Koenigstein.
Il chasse du trône et fait exécuter le Roy Fledge, mettant un terme à l'un des règnes les plus désastreux de l'histoire et tente de reprendre en main la situation. Autoritaire contre la noblesse il parvient tout de même à mobiliser. Sous sa direction (anti-monarchiste, il déteste parler d'un règne), la palladium ayant accepté de signer une alliance avec le royaume, le Lantenac pu rester serein et le duché de Ruthvènie fut repris à l'Empire, s'en suivra celui du Valegro. Une alliance complexe avec le khanat contre la confédération fut entrevue, mais rien n'empêcha la républike de s'emparer de la Moldavie pour longtemps. Peu désireux d'occuper le pouvoir il céda sa place à un chevalier glorieux. Il est encore aujourd'hui représentant du peuple paysan, et gère le comté moldave d'Adalbograd.

4ème Roy post-apocalypse : Chevalier Croquette, le bref

Chevalier vaillant, rentrant auréolé de gloire de la quête du Saint Kraal. Il avait une vision politique pour résoudre les problèmes du royaume vis à vis de la Confédération Libre qui occupait la Structurie. Il n'eut pas le temps de faire grand chose. Sa sénéchale (ministre de la guerre en Ruthvènie) l'usurpa sous moins de 48 heures de règne. Dépité il disparut pour toujours. Encore aujourd'hui on ignore ce qu'il est advenu de lui.

1ère Reyne post-apocalypse : Helen Fairchild, l'arriviste.
Sénéchale, chef des armées aux côtés de François Koenigstein elle usurpe le Chevalier Croquette dès l'arrivée au pouvoir de celui-ci. Reyne des complots et combines diverses, après des tentatives de reconquête elle finit par signer un traité de partage de la Structurie avec la Confédération Libre et une alliance. C'en était fini de la guerre du Gâteau, mis à part que la Moldavie demeurait encore sous occupation kralandaise. Reyne contestée pour ses projets louches et suspects, après plus d'un mois de règne à recevoir des critiques elle confie le pouvoir à un monarque qui sera encore plus contesté qu'elle même avant de quitter le royaume pour la Confédération Libre et viser la présidence. Elle est aujourd'hui Big Boss du bagne d'Australine.


5ème Roy post-apocalypse : Gilles de Rais, le Tyran

Désigné comme successeur par la Reyne Helen Fairchild il met en place un régime particulièrement autoritaire et impopulaire. Détesté de la majeure partie du royaume il fait l'objet de nombreuses attaques et critiques.
Paranoïaque à en vomir il s'occupe d'avantage de sa propre sécurité que du reste, allant jusqu'à faire séquestrer le duc de Valegro Tywoo Lannipster qui lui avait pourtant prêté allégeance, auto-convaincu que celui-ci tenterait de l'usurper. Il n'échappera toutefois pas à son destin et fut renversé par un autre duc vers la fin décembre 2012.


6ème Roy post-apocalypse : Saad, le Constructif.

Duc de ruthvènie. Il chasse le tyran Gilles de Rais du pouvoir et entreprends de nombreuses réformes sages. Peu désireux du pouvoir, son premier désir est de le céder à qui de mieux. C'est sous son règne qu'est rédigée la constitution ruthvène (dont nous avons aussi les archives, si ça intéresse [:]]) ! pour le processus de désignation des roys et reynes de ruthvènie . Celle-ci sera mise en application et aboutira à l'arrivée au pouvoir du plus Grand monarque ruthvène de l'histoire post-apocalypse. On ignore ce qu'il est devenu aujourd'hui.


7ème Roy post-apocalypse : Nigel loring, le Grand.

Désigné Roy après consultation de toute la noblesse du royaume par la nouvelle constitution ruthvène, son règne est synonyme de sagesse, de progrès et reconquêtes. Parvenant à la mobilisation qui manquait tant, après plusieurs mois d'occupation il parvient à chasser les kralandais de Moldavie. Calme, sagace et posé, il ne s'entraîne aucune inimitié ni trouble notable au sein du royaume, mais une certaine rancœur chez les kralandais. Roy synonyme d'éternité il fut kidnapé par les armées de l'URSK (Union des Républikes Socialistes Kralandaises) comptant là-dessus pour mater le peuple ruthvène sous occupation rouge. Retenu longtemps en otage dans leurs geôles sur l'île de Kraland cet échec contre la super invasion du 26 février 2013 restant le plus patent il abdique depuis là-bas. Malgré son sauvetage par les résistants ruthvènes dévoués et son retour au pays fêtés dignement il ne remonta jamais sur le trône.



A partir de cette époque, désireux de marquer leur emprise sur le cybermonde les envahisseurs de l'URSK mirent en place divers dirigeants fantoches un peu partout. Le royaume n'y fit pas exception. Les archives détruites de cette sombre période ne nous permettent pas de tout remonter avec grande précision.

8ème Roy post-apocalypse : Edmond Von Pikkendorff, dit l'émasculé

Fantoche installé sur le trône par les envahisseurs de l'Union des Républikes Socialistes Kralandaises, il glande et ne fait rien pour contribuer à la libération de l'état alors que tous les duchés sont sous occupations rouges. Une fois encore nous devons faire avec un conseil royal incomplet, nombre de postes vacants et un monarque passif. Lui reprochant de baisser son froc et son laisser-aller contre l'occupant Le Grand pontife Robert 1er le Pieu ne cessera de l'appeler Edmond Sans Couilles à chacune de ses interventions publiques. Faible et distrait, ce roy fut chassé du pouvoir par son propre frère et mourut en prison.

9ème Roy post-apocalypse : [...] Von Pikendorf, le fratricide.

La page ou figurait le prénom de ce roy ayant été trempée et abîmée son prénom en est devenu illisible et nous cherchons encore son nom complet. Si quelqu'un s'en rappelle son aide sera la bienvenue.
Frère d'Edmond Von Pikkendorff, ce monarque écorche son propre patronyme (notez le K et le F en moins), au même titre qu'il fait conduire au cachot son propre frère pour prendre sa place.
S'affirmant comme plus énergique, il se présente au peuple alors que le Lantenac et le Parc à bishonen sont enfin libres mais que la plupart des autres duchés sont toujours sous occupation kralandaise. Il avait peut-être pour désir de soulever le pays contre l'occupant, mais son règne fut court. Il meurt accidentellement en chutant du haut de son royal balcon dans son palais.


2ème Reyne post-apocalypse : Mamie [...], l'opportuniste

Une fois encore nous n'avons plus trace du prénom de cette reyne.
Constatant le décès accidentel du roy cette vieille servante lourde et très âgée observe le trône vacant et opte pour s’asseoir dessus. Reyne de deux jours où elle ne fit rien, elle choisit de se faire remplacer par son caniche.


10ème Roy post-apocalypse : [...] le caniche, dit l'inadmissible.

Une fois encore, nous n'avons plus trace du nom de ce souverain.
Mis en place par sa maîtresse il ne sut rien faire d'autres que quelques aboiements de ci de là jusqu'à être chassé et reconduit à la niche à coup de pieds par le duc du Parc à Bishonen.

On a toujours pas retrouvé les prénoms de ces trois souverains. Personne n'a su aider à compléter ces archives.

11ème Roy post-apocalypse : Adhagio du Parc, le bien venu.

Après la valse des fantoches post-invasion et tandis que le roy légitime Nigel Loring n'était toujours pas en mesure de rentrer au pays, il chasse le canidé [XXX] du pouvoir pour former un véritable conseil royal. Nous n'avons plus de traces de ce qu'il réalisa pendant son règne plutôt court, à part le fait, à l’instar du Roy Saad, de se chercher un successeur digne de monter sur le trône, mais jamais aucun monarque ne recourut à la constitution ruthvène pour que la noblesse choisisse celui-ci. Il est aujourd'hui de nouveau Duc du Parc à Bishonen, poste auquel il est tout particulièrement attaché.


12ème Roy post-apocalypse : Yugo Asbjorn, le ... heu ...

Nous sommes toujours à une époque où les archives se sont faîtes rares. Nous ne savons guère de choses de son règne, mis à part qu'il fut contesté par le dénommé babar, opposant et candidat au trône.
Peu inspiré pour garder son trône et régner dignement il finira par confier le pouvoir à son épouse. On ignore ce qu'il est devenu aujourd'hui.


3ème Reyne post-apocalypse : Lady Valette Asbjorn, la ... heu ... pas chanceuse.

Epouse du précédent monarque, elle règne brièvement pendant la période obscure. On n'a guère de traces de son règne, mis à part qu'il dura moins d'une semaine avant qu'elle ne soit usurpée par un tyran. Elle nous quittera peu de temps après. Personne aujourd'hui ne sait ce qu'elle est devenue.

13ème Roy post-apocalypse : Gilles Khubat, l'hérétique.

Grand Argentier du royaume (Ministre de l'économie ruthvène) sous le règne de la reyne Lady Valette il usurpe celle-ci le 9 mai 2013 sans préavis et se présente comme un roy d'un genre nouveau.
Défiant l'Eglise de la dame de l'étang pour prôner à la place le culte de la Grande Déesse, il entretient des contacts louches avec la seele et les Dogmas dont il épouse une représentante palladionaute.
Autoritaire et impopulaire, presque autant que Gilles de Rais, il s'attire nombre d'ennemies au sein du royaume qu'il fait mater par ses complices étrangers qui agissent et discourent en sa faveur et son nom. L'opposition se rassemblera et le fera remplacer par un souverain bien moins contesté. Il disparaîtra alors, certains disent vers la seele, d'autres vers le khanat, avant de réapparaître beaucoup plus tard, de reprendre la tête du Lantenac et de rater une tentative d’un autre coup d'état. Quelques temps après cet échec il disparaîtra de nouveau.

14ème Roy post-apocalypse : Josef, le robot en peluche conteur.

Le roy Gilles s'étant attiré les foudres de toute la noblesse et la duchesse de Karenie ayant échoué à le renverser, c'est à lui que revient la mission de libérer le royaume de l'hérésie gédéiste. Duc de Moldavie et pas plus désireux que le duc du parc de régner il ne fait qu'une régence calme et posée en étudiant les candidatures pour le remplacer. Une fois son choix annoncé il se fera usurper par sa conseillère aux affaires étrangères jalouse de ne pas avoir été retenue. Il restera longtemps en Moldavie dont il reprendra par intermède le titre de duc avant d'être pris en chasse par Ronflir et de disparaître dans d'obscures circonstances.


4ème Reyne post-apocalypse : Brisène, la mort-vivante.

Succube morte puis ressuscitée, ancienne libératrice du Lantenac sous l'occupation de l'URSK, mais pas moins usurpatrice du trône du roy josef, elle constitua très rapidement un conseil royal avant de ... sombrer dans une non-vie notoire. Littéralement absente des affaires du royaume et de tout pendant un temps considérable les projets germent pour la chasser de son siège alors que ses conseillers finissent par démissionner les uns après les autres. Elle réapparaît juste un peu avant et annonce sans aucun remords qu'elle confiera le trône à la troisième personne qui se déplacera au palais pour le lui demander. Après les arrivées de sir Eloy Wade et de la chambellan (Mint) Mande Vies, c'est le contesté duc de Lantenac, Swissur de Tooh qui arrive le troisième. Elle exécute alors ce qu'elle avait annoncé.

Elle demeure aujourd'hui dans sa tombe et n'en bouge pour le moment plus.

15ème Roy post-apocalypse : Swissur de Tooh, l'incertain.

Ancien empereur brun et autre roy contesté, notamment de par ses origines brunes, de par la légitimité par laquelle il accéda au trône et par le peu de présence qu'il manifesta pendant sa gérance ducale du Lantenac il ne convint pas pour faire stopper les projets préparés contre la reyne morte dont il fut finalement la cible à sa place le 29 juin 2013 et ne fit qu'un règne éphémère. Il disparut quelques semaines plus tard.


5ème Reyne post-apocalypse : Clara de Jouy, la naïve.

Ancienne conseillère royale, comtesse de Jouy-le-Roy et duchesse de ruthvènie, elle usurpe le roy Swissur après le double échec de la duchesse de Karénie pour chasser ce dernier. Proche du peuple. Elle parle régulièrement à ce dernier plus qu'à la noblesse et fait le tour de tous les duchés en ce sens pendant une période diplomatiquement calme et tranquille. Dans le plus stricte principe des lignées royales elle étudie les possibilités d'un mariage non pas d'amour mais diplomatique, comme il sied aux roys, reynes, princes et princesses, mais ceci fut mal compris par ses sujets. Accusée par certains d'être trop gentille elle sera trahie à trois reprises par sa propre chambellan qui nomma son pire ennemi duc de Ruthvènie. Ce dernier ayant acquis les soutiens de la famille Lannipster pour agir contre elle, mais refusant catégoriquement l'idée de se faire usurper par celui-ci, avant de lui en laisser l'occasion elle cède le pouvoir à quelqu'un d'autre. Ca ne dissuadera cependant pas l'intriguant de faire son coup d'état quelques jours plus tard . Elle est aujourd'hui duchesse de Ruthvénie.


16ème Roy post-apocalypse : Cesar Labeldecadix, l'éphémère.

Sujet de la roture ayant quelques idées bien tranchées sur la conception de la royauté, il se fait désigner Roy par la Reyne Clara de Jouy. Il n'aura guère de temps pour faire la moindre réforme et montrer ses valeurs. Les ennemis de cette dernière ne le lui laisseront pas et s'empareront du trône. Il disparut du royaume peu après ça.


17ème Roy post-apocalypse : Fabrizio Toscani, le coiffeur kralandais.

Kramarade originaire de la républike de Kraland et infiltré au royaume sous le règne de Yugo Asbjorn. Jusqu'à sa mort il demeurera rattaché à un parti politique Kralandais, ce qui aurait dû lui valoir des milliers de soupçons, mais ne sembla pourtant pas trop remarqué.
Régulièrement soutenu par des orateurs de nationalité kralandaise, un fait notable est qu'il n'imposa pas pour autant de régime socalio-graphitik ni ne chercha de rapprochement notable avec la républike.
Amateur de moustache, entouré de conseillers pour certains aussi contestables que lui-même (bien que d'origines ruthvènes au moins) il fut le premier (et demeure encore le seul) roy post apocalypse à ne pas recevoir les allégeances requises pour récupérer ses pouvoirs mais ne s'en émut pas plus que ça. Il s'attacha à son trône comme une sangsue jusqu'à en être enfin chassé le 28 août 2013. Il est aujourd'hui porté disparu.


6ème Reyne post-apocalypse : Louise, la Valegronasserde.

Duchesse de Valegro au caractère bien trempé et difficile. Nos archives ne nous permettent pas de vérifier si elle prêta ne serait-ce qu'une fois allégeance aux roys en place au cours de son existence en tant que duchesse. Elle usurpe l'intrigant kralandais Toscani, vire les Lannipsters du conseil Royal et proclame un royaume "normal". On ne sait toujours pas à ce jour en quoi consiste un royaume normal ou anormal. Toujours est-il qu'elle se fait coller pour l'inciter à prendre époux et fonder une lignée, ce qui fut pourtant reproché à sa prédécésseuse Clara.
Fortement attachée au Valegro elle tente d'imposer au niveau cybermondial le nom de Valegro à celui du royaume, sans succès.

Après un règne particulièrement énergique de presque deux mois elle cède le pouvoir à son Directeur des Services Secrets. Elle est aujourd'hui Comtesse de Dograde.


18ème Roy post-apocalypse : Servant Pamayfair, l'exilé.

Ressortissant de l'Empire brun, fuyant l'Impératrice Moira Mayfair Tripenfer, il s'installe au royaume et parvient à se faire rapidement une réputation acceptable. Capitaine de Ruthvènie puis conseiller royal il est finalement glorifié du titre suprême par la Reyne Louise. Malicieux mais charismatique il parvient à se faire accepter par la plupart des sujets. Suite à des troubles religieux une guerre éclate contre la seele et le royaume s'empare sans mal de la Calissie, mais c'est à ce moment, alors qu'il s'agit de mobiliser et convaincre pour la préserver, qu'il quitte le pouvoir sans désigner de successeur et repart pour l'Empire Brun, sans autre commentaire. On ignore où se trouve-t-il aujourd'hui.
Certains se prêtent à croire que s'il était resté au pouvoir, la Calissie serait totalement convertie au jour où nous sommes, la confusion due à la vacance du pouvoir expliquant la baisse de la mobilisation sur le front.

19ème Roy post-apocalypse : Vicomte de Rochefer, l'inquisiteur.

Le trône étant vide, il était urgent pour le royaume de trouver une personne pour le reprendre. Après les échecs successifs du duc de Karenie Maxidou, du duc de Molavie Thierry Lecharmand, de la Chambellan Rosalie Glauca de Lubernac et du duc du Parc Adhagio du Parc c'est finalement lui, en tant que chancelier qui réussit à reprendre le trône. Inquisiteur et homme à poigne et radical, n'ayant de plus ardents désirs que d'embrocher et brûler le moindre hérétique qui ne respecterait pas les préceptes de l'église, il estime avoir d'autres choses à faire que de s'occuper du conseil, le confie à un autre homme de l'église (sans recourir à la constitution ruthvène) et reprit sa place de chancelier. Il est aujourd'hui grand pontife de la Dame de l'Etang.

20ème Roy post-apocalypse : Robert 1er, le pieu

Ancien Pontife de la dame. Ayant longtemps régné sur l'église, l'inquisiteur De Rochefer lui confie le trône. La plupart des conseillers royaux sont alors des gens d'église issus de l'Ordre pontifical de la dame ou de l'inquisition pour un royaume religieux et de fervents croyants. Il ne put malheureusement régner bien longtemps. Il est aujourd'hui Comte de Volupté.


21ème Roy post-apocalypse : Vassili Zaitsev, le méconnu.

Duc d'Hélénie ambitieux, mais peu éloquent et méconnu du peuple. Il usurpe le roy Robert. Peu communicatif il subit une première tentative d'usurpation avant d'être proprement assassiné par un opposant.


22ème Roy post-apocalypse : Yoric Wise Elder, le serpent.

Intrigant d'origine seelienne, revendiquant depuis de longs mois le duché de Valegro en sérieuse rivalité avec la duchesse Louise Clegane il détient ce titre au moment où le roy Vassili est assassiné. Il s'empare du trône un soir de bal masqué et en profite pour mettre en place des relations à lui conciliantes avec la théocratie pour faire naturaliser moults infiltrés seeliens. Connu de longue date au sein du royaume pour ses origines étrangères son règne fut très bref. Il fut rapidement éjecté du trône. Il est encore aujourd'hui au Valegro, actuel duc.


23ème Roy post-apocalypse : Thimothée Corps de lion, le jeune.

Duc de Karénie. Il chasse le serpent Yoric du trône. Ferme vis à vis des seeliens sa politique d’immigration est cependant quelque peu passive et laisse entrer le clan des Vlofoni qui se fera remarquer plus tard. Désireux de mettre de l'animation, de pousser les sujets à parler, mais manquant lui-même de disponibilité il se voit contesté par ses conseillers qui lui demandent d'abdiquer et par l'ordre pontifical de la Dame qui lui refuse le sacrement. Il finit par céder le pouvoir. Il est aujourd'hui porté disparu et compte deux monuments à son seul nom dans le cimetière de bottine.

24ème Roy post-apocalypse : Idaho Lannipster, l'éjectable.

Ancien sénéchal et DSS aussi connu que controversé il est désigné le 9 décembre 2013 comme successeur par Thimothée Corps-de-lion. Son premier geste et d'annoncer qu'il sait qu'on l'attend au tournant. Les débats s’engagent sur sa légitimité, mais pour pas grand chose. Il est en effet éjecté du trône le lendemain par un ressortissant palladionaute. Il changea de nom après ce règne éphémère (peut-être Lannipster est-il difficile à porter).


25ème Roy post-apocalypse : Paul Vlofoni, le volleyeur.

Immigré de palladium corporation il s'installe en Moldavie et profite du laxisme patent pour s'emparer du titre de duc en tant que candidat unique. Profitant de la faible popularité du Roy Idaho il usurpe ce dernier et fait nommer les membres de son clan aux différents postes de conseillers. Ces derniers en nombre insuffisant jouent alors aux sièges musicaux mais avec une efficacité avouable. Jugé indésirable de part ses origines et le passif de sa bande à caractère plus criminel que monarchiste il est à son tour éjecté du pouvoir. On ignore ce qu'il est devenu depuis.

26ème Roy post-apocalypse : Andrew Tudeski, le patriote.

Duc d'Hélénie, en froid avec les Vlofoni il chasse ceux-ci du pouvoir et annonce directement qu'il nommera un successeur digne d'être roy. Il s’était bien avant ça fait remarquer des mois durant par sa propension à conspuer la palladium corporation et louer le royaume en hélénie pour que notre drapeau y demeure aussi longtemps que possible. Il cède le pouvoir à Bruce Wallace. Il est aujourd'hui porté disparu.

27ème Roy post-apocalypse : Bruce Wallace, la peluche. le désiré.

Ancien leprechaun, transformé en peluche. Il est désiré par plusieurs notables du royaume pour monter sur le trône et désigné en ce sens[/b] comme successeur par Andrew Tudeski à la mi-décembre 2013.
Compétent et talentueux, il sait s'entourer et se faire respecter. Son règne est d'abord marqué de succès comme l'extension du royaume en libérant la Vallée Pourpre du joug socialo-graphitist, il récupère au cours de son règne sa forme de léprechaun, mais finira par faire plus parler de ses soucis de santé que de ses succès. En dépit de cette soudaine fragilité son règne durera deux mois et demi, le plus long qui soit depuis l'apocalypse. En revanche, s'il démarre son règne sous la forme d'une peluche, il cède le pouvoir le 27 février 2014 à un pantin.
Cet abandon du trône laissera bien des regrets et amorcera une période trouble où les régences se succèdent à une triste cadence. Il est aujourd'hui à la retraite.


28ème Roy post-apocalypse : Idaho Lespo, l'éjectable (de retour).

Mégalomane avide de pouvoir, il parvient à se faire désigner Prince héritier tôt par Bruce Wallace au début du règne de ce dernier. Certains disent pour un choix tactique de Bruce Wallace afin que les sujets l'encouragent à rester sur le trône à vitam eternaem. Il remonte ainsi sur le trône quelques mois après sa brève première expérience. Auto-convaincu de sa légitimité, mais pourtant incapable de rassembler, convaincre et se débrouiller tout seul, il subit le même traitement qu'auparavant et est à nouveau éjecté le 3 mars 2014.

7ème Reyne post-apocalypse : Capri Chieuse, l'enfant.

Jeune Duchesse d'Hélénie, elle déplore les comportements des adultes et son projet est d'encourager chacun à retrouver une âme d'enfant. Elle s'entoure d'enfants pour organiser son gouvernement et présente un programme novateur et enfantin. Cependant une grande partie des adultes du Royaume de Ruthvènie ne tolérant pas l'idée d'être gouvernés par une enfant protestèrent contre elle et son règne fut encore plus court que celui de son prédécesseur.

29ème Roy post-apocalypse : Yoric Wise Elder, le pion.

Le 6 mars 2014 il usurpe la jeune Capri avec les encouragements de ses sujets valegrognards et restitue le pouvoir au pantin précédent le 9. Il a depuis retrouvé sa place de duc de Valegro.


30ème Roy post-apocalypse : Idaho Lespo l'éjectable. Encore lui !!

Insatisfait mais toujours aussi mégalomane il persiste à réclamer le trône et se fait aider en ce sens, mais malgré ses prétentions il mit pas moins de onze jours avant de rassembler les allégeances requises pour exercer ses pouvoirs, et encore sans garanties aucune. Il est en effet encore une fois éjecté du trône (son destin), le 22 mars 2014, par le duc de Vallée Pourpre qui lui avait prêté allégeance deux jours plus tôt. Il est retrouvé mort le 23 mars. Meurtre ou suicide ? L'enquête n'a jamais aboutie.

31ème Roy post-apocalypse : Scrap Brain, le mutant.

Ancienne créature mystérieuse, il ne restait de lui que le cerveau, lequel était disposé dans un corps mécanique pour se mouvoir. Ambitieux et hyperactif, il ne désire rien moins que de pouvoir exercer une fonction parmi les plus hautes, allant jusqu'à usurper poste après poste pour passer de fonctionnaire comtal jusqu'au trône ou à secourir les monarques pour les convaincre de lui en confier une, mais ça ne put marcher avec tout le monde et il est à son tour usurpé au bout de 2 jours, le 24 mars 2014. Il est aujourd'hui disparu.

32ème Roy post-apocalypse : Tywoo Lannipster, le Tyran.

Oncle D'idaho Lespo (qui rappelons-le avait opté pour changer de nom et ne plus porter celui des Lannipsters) il manifeste sa colère après la mort de ce dernier. Il définit une liste d'ennemis du royaume et organise une politique très autoritaire, ne tolérant aucune opposition. Cette fermeté plut à une bonne moitié du royaume, mais pas à tous. Il est à son tour destitué au bout de 3 jours, le 27 mars..

8ème Reyne post-apocalypse : Capri Chieuse, la démoniste.

Considérant comme urgent de chasser un régent au caractère tyrannique elle recourt à un pacte démoniaque pour faciliter son exclusion. Consciente de la gravité de ce choix et non oublieuse de la précédente antipathie des adultes contre le règne des enfants elle décrète immédiatement qu'elle cédera le pouvoir à quelqu'un à la fois neutre et méritant pour faire cesser la valse des roys. Après quelques débats nationaux sur la légitimité ou non de ramener l'ancienne lignée des Von Pikkendorff au pouvoir elle désigne finalement, le 30 mars, l'ancien régent De Rochefer, à l'époque Pontife de la Dame. Elle est depuis redevenue duchesse d'Hélénie.

33ème Roy post-apocalypse : Vicomte de Rochefer, le Masqué.

Désigné roy en période de troubles où des démons s'en donnaient à coeur joie d'envahir le duché de Ruthvénie il fonde l'organisation des Croisés qui restera célèbre, notamment pour ses contributions à la défense du royaume. Un peu excessif il pousse sa hargne contre les démons jusque dans des croisades à l'étranger qui engendreront des griefs avec certains états, notamment le Paradigme Vert mais également l'Empire lui-même, mais au bout du compte il finit par venir à bout de tout ces démons dont la matriarche Samigina est éliminée. Cette oeuvre achevée il cède peu après le pouvoir à sa fille adoptive.

9ème Reyne post-apocalypse : Aude Létan, la Croisée.

Fille adoptive du Roy De Rochefer son règne démarré le 17 mai est marqué par des ripostes efficaces contre la Républike de Kraland et la Palladium corporation qui déclenchèrent des guerres surprises dans le vain espoir de récupérer la Vallée Pourpre pour la première et l'Hélénie pour la seconde. Les deux se prirent des gifles monumentales, aussi préférèrent-elles renoncer pour longtemps à retenter le coup. [o)] Vint ensuite le temps des réconciliations diplomatiques, sauf avec l'Empire dont les meurs sont trop éloignés de ceux des croisés, mais qui entra dans une période de troubles internes vers la fin de son règne et une succession d'empereurs et impératrices à travers des usurpations à n'en plus finir. Considérant ne pas pouvoir se montrer assez disponible pour le peuple elle cède le pouvoir le 10 juin 2014.

10ème Reyne post-apocalypse : Méthylène, l'Alchimiste.

Alchimiste au caractère acide, prompte à faire reproches aux moindres interlocuteurs, sa politique étrangères se révèle rapidement consister à rompre les bonnes relations créées avec les autres nations.
Elle se fait provisoirement chassée du pouvoir après avoir lancé des accusations sans preuves sur une de ses conseillères.


11ème Reyne post-apocalypse : la révolté

Fervente patriote ayant longuement servi le Royaume par de nombreux sacrifices, mais dont les convictions divergentes de celles de la Reine Méthylène ne plaisaient point à cette dernière, elle se retrouve accusée de complots inexistants. Révoltée par ces façons de procéder elle chasse Méthylène du trône et confie celui-ci dès le lendemain au pontife de la Dame de l’Etang avant de quitter le Royaume de Ruthvènie pour toujours.


34ème Roy post-apocalypse : Sire Laigodasse l’Adipeux

Grand Pontife de la dame de l’Etang, cachant plutôt mal depuis longue date des ambitions pour la fonction royale. Il se voit offrir le trône tandis qu’on pensait que ça lui ferait plaisir, mais s’avouant finalement peu préparé à ce titre il le restitue à l’alchimiste Méthylène après une courte semaine de règne.

12ème Reyne post-apocalypse : Méthylène bis, l’alchimiste

Les informations sur la seconde partie de son règne furent mal archivées. Ce qu’on peut en dire c’est qu’elle finit par céder le pouvoir le 27 juillet 2014 après un peu plus d’un mois de règne.

13ème Reyne post-apocalypse : Blanche-neige la Parano

Dame connue pour ne pas avoir sa langue dans sa poche et réputée auprès de certains pour voir des complots partout, elle est désignée au trône par Méthylène.
Son règne sera court. Elle sera usurpée par un faux duc de Moldavie.

35ème Roy post-apocalypse : Johnas le nounours

Profitant de la vacance du pouvoir ducal en Moldavie il s’y installe et s’en empare par un opportunisme certain, mais s’attire dès ce premier acte des foudres de la part du pouvoir ruthvène. Quand l’occasion se présente il s’empare du trône royal proprement dit, multipliant les cris après lui. Il ne règne à peine que 24 heures avant d’être chassé.
Son jugement arrivera, et finalement, le nouveau roi acceptera de lui faire confiance et l’intégrer dans son conseil royal.

36ème Roy post-apocalypse : Maxidou le minou

De ce roy ne nous savons quasiment rien parce que c'est ici que s'est arrêtée la rédaction de ces archives.


[ce message a été édité par Compte détruit le 10/01 à 08:11]

Suskje Van Booteraam De Bordelot

25/12 (11:38)

avatar

nombre messages : 2832

Membre

Le Tronc Vert a écrit :

ça est intéressant vot' papier, je trouve.
Dites voir, vous auriez pas le même avec la Républieke, une fois ?

12ème Reyne post-apocalypse : Méthylène bis, l’alchimiste

Les informations sur la seconde partie de son règne furent mal archivées. Ce qu’on peut en dire c’est qu’elle finit par céder le pouvoir le 27 juillet 2014 après un peu plus d’un mois de règne.


J'me souviens êt' sorti de retraite à ce moment là, en Karénie. Même que ça était un brol pas possiip' à cause de la guerre, et qu'on m'avait refilé des papiers poudrés à la place de papiers Kras.
Ma pour brièvement vous dire : la reyne Méthylèneke avait repris les croisades du Vicomte de Rochefer. Elle était partie en guerre cont' l'Empire. Une vieille guerre d'influence et de soldats comme qu'on en voit plus beaucoup, dont le but était d'avoir le Culte le plus puissant avec le plus de fidèles, ent' la Grande Lavandière et Naar. Elle était entourée de Lavandistes qui convertissaient à tour de bras.
Si que la Grande Lavandière était devant à la fin, en tous cas ça est l'Empire qu'avait gagné la guerre. Et crevée après avoir donné toute son énergie, la reyneke s'était retirée. Ou suicidée, j'me souviens plus. Fin bref, elle voulait rejoindre le Vicomte son mari dans la tombe.

___

Tu sais afoner mille bières une fois, mais tu sais pas afoner une fois mille bières, une fois. Nee... attends...

[ce message a été édité par Suskje Van Booteraam De Bordelot le 25/12 à 11:39]

Zack Wind

25/12 (17:06)

avatar

Ministre de l'Intérieur

Kraland

Domicile : Quartier Suprême

Suskje Van Booteraam De Bordelot a écrit :
> Dites voir, vous auriez pas le même avec la Républieke, une fois ?

J'avoue, le Gouvernement est prêt à financer cela.

___

Zack Wind
Ministre de l'Intérieur, de la Police, de l'Aménagement du Territoire, de l'Education, de l'Immigration et des Elections démokratiques

Compte détruit

25/12 (19:04)

avatar

nombre messages : 1

Suskje Van Booteraam De Bordelot a écrit :

> ça est intéressant vot' papier, je trouve.
> Dites voir, vous auriez pas le même avec la Républieke, une fois ?




Malheureusement nous n'avons rien de comparable sur les autres nations, non.
A la rigueur, en plus de pouvoir retrouver tout le détail de la constitution ruthvène dont il est fait mention dans ce récit et qui a servi à désigner un roi, nous pouvons retrouver des traces d'actualités quotidiennes concernant, à certaines époques, le cybermonde entier, donc toutes les nations et conséquemment la Républike parmi les autres, mais si cela peut rappeler certains faits d'actualité globales ça n'en fera pas un récit comme celui-ci.



> [quote]12ème Reyne post-apocalypse : Méthylène bis, l’alchimiste

Merci d'avoir complété le récit, Monsieur ! [j|]
Poster Nouveau sujet Répondre (veuillez vous connecter)

Forum > La Taverne > L'information sous un autre angle

1 | 2