pied gauche

 

Sciences

Forum > Sciences > Expériences de mort imminente

~Echo~

15/10 (15:32)

avatar

nombre messages : 19381

Membre

Coucou les gens,

Comme je ne suis plus modo de Sciences, je me suis dis que je pouvais troller le forum avec des sujets anti-science.

Non, sans rire, ce sujet m'a toujours fasciné, mais j'avoue largement mon inculture dessus. Je parle des expériences de mort imminente (EMI), pas du troll, ça je connais.
D'ailleurs, en préambule, si vous avez des livres à conseiller... [:o]

Alors pour ceux qui ne le savent pas, les EMI sont des phénomènes peu (ou assez peu) expliqués où des individus témoignent d'un état de conscience, de visions, de sensations, parfois très précises, qu'ils ont "vécu" durant un état de coma avancé ou de mort clinique durant lequel, normalement, bah c'est pas possible quoi.

Je passerai sur le fait que beaucoup de témoignages d'EMI parlent d'une sensation de s'envoler, d'arriver au paradis, voire de parler du dernier match de foot avec Saint-Pierre parce que ça, après tout, ça ne me semble pas fou-fou. Je veux dire, je ne suis pas neurologue, mais on a déjà mis en avant que plusieurs activités cérébrales pouvaient perdurer jusqu'à plusieurs heures après la mort clinique. Du coup, faire un "rêve" ressemblant à une conception que l'on a nous même de la vie après la mort durant cette période, ça ne me semble pas si incohérent.

Ce sur quoi je m'interroge le plus, c'est deux phénomènes :

1/ Le fait qu'il y ait énormément de points communs entre la large majorité des EMI (travaux de Moody entre autres) : sensation de sortir du corps, sentiment très clair d'être mort, bruits de cloche, lumière blanche, le fait de voir sa vie défiler devant ses yeux, etc.
Alors bon, on peut se dire que l'imaginaire collectif dans notre société fait qu'on a à peu prés tous les mêmes bases mais tout de même, je trouve ça assez troublant qu'il n'y ait pas (à ma connaissance) d'EMI totalement en marge des autres, avec des images beaucoup plus "absurdes".

2/ Les témoignages d'EMI où les sujets sont capables de décrire parfaitement ce qui s'est passé durant leur mort, décrits par plusieurs praticiens. Il y en a pas mal et c'est assez troublant. Alors je sais que certaines sont très contestées mais d'autres ne me semblent pas vraiment l'être après recherche. Alors là aussi, on pourrait se dire que l'activité cérébrale après la mort pourrait suffire à expliquer ceci mais tout de même... Et comment expliquer que les personnes ayant uniquement vécu un coma stade 1 et 2 ne décrivent pas, eux, cette sensation de mort ? Les stimuli ne seraient pas les mêmes ?

Du coup je sais pas si certains d'entre vous ont déjà réfléchi à ces questions et ont des pistes scientifiques à proposer ou à débattre mais si oui, ça m'intéresse. [:o]
Sans tomber dans le débat ridicule Science vs. Religion svp.

Notamment sur ces deux points qui m'intriguent beaucoup. J'ai fais quelques recherches dessus mais je suis encore un grand béotien et j'avoue ne pas trouver beaucoup de réponses claires. Peut-être parce qu'on en a pas aujourd'hui. Mais peut-être parce que je cherche mal aussi. [:o]
J'ai des intuitions scientifiques, comme je l'ai écris. Mais ça ne reste que des intuitions.

Zoubizou.

Moustik Danton Bolderi'z

31/10 (18:32)

avatar

Citoyen

Kraland

Domicile : Montagne Rouge

~Echo~ a écrit :


Le sujet m’intéresse assez peu (contrairement à ma mère qui a lu des bouquins là-dessus) étant donné que je me cantonne à l'explication la plus évidente et logique, que tu as toi-même très bien résumé : notre imaginaire collectif sur l'après-vie, combiné à un état de faiblesse cérébrale intense, nous ferait "voir et ressentir" des choses, comme dans un de ces rêves très réalistes. Rien d'exceptionnel là-dedans.

Rien d'excessivement étonnant non plus dans le fait de pouvoir parfois décrire des choses extérieures qui se sont déroulées à côté de notre corps dans le coma, nos sens étant toujours en partie fonctionnels. Si des personnes discutent, par exemple de ce qu'ils ont l'intention de faire dans l'immédiat (type d'opération chirurgicale à effectuer, ou juste aller pisser) à portée de nos oreilles, et bien ça m'étonne assez peu que les témoignages des patients, notamment ceux recueillis sous hypnose, ressortent ces informations comme si ils les avaient vu opérer ou aller pisser. Notre cerveau peut tout à fait créer une vision reflétant l'idée qu'il se fait de la situation grâce aux quelques informations qu'il a pu recueillir sur l'instant. Le cerveau, parait-il, adore combler les vides et faire disparaître les trop grosses incohérences, c'est naturel chez lui. Il aime également mettre les choses en image, qui est la manière la plus simple, claire et éloquente pour combiner des informations grappillées par le cerveau sur la situation.

Pourquoi les personnes n'ayant vécu qu'un coma stade 1 ou 2 ne décrivent pas cette sensation de mort ? Je ne sais pas si c'est une question de stimuli, ou de degré de déchéance cérébrale à ce moment-là, mais instinctivement je me tournerai vers ces réponses, oui. Et je ne vois aucune bonne raison de se triturer l'esprit avec cette question tant que ces réponses ne sont pas scientifiquement réfutées.

Je ne connais pour l'instant pas d'éléments d'analyse rendant obsolète les explications rationnelle a priori satisfaisantes, alors pourquoi vouloir chercher au-delà si ce n'est pour satisfaire une éventuelle appétence pour le surnaturel et l'inexplicable. D'ailleurs, par curiosité, sais-tu quelle proportion de ces témoignages sont transmis par des croyants ?

Mais, je suis comme toi, ce ne sont que des intuitions personnelles. Que je ne souhaite pas remettre en cause à partir du moment où c'est la position la plus légitime à avoir en l'état actuel de nos faibles connaissances sur le sujet. Une chose est sûre, tu n'auras jamais l'occasion de discuter football avec Saint-Pierre !

___

Libre pionceur.
"Plus j'aime l'humanité en général, moins j'aime les gens en particulier." F. Dostoïevski.

[ce message a été édité par Moustik Danton Bolderi'z le 31/10 à 18:43]

~Echo~

04/11 (13:37)

avatar

nombre messages : 19381

Membre

Moustik Danton Bolderi'z a écrit :

> D'ailleurs, par curiosité, sais-tu quelle proportion de ces témoignages sont transmis par des croyants ?


Aucune idée.
Cela dit, j'ai déjà entendu plus témoignages de personnes se revendiquant athées et ayant vu des choses ressemblant à une sorte de paradis, et ayant bien douté par la suite, si c'est ce que tu te demandes.

Je n'ai pas vraiment vu d'info statistique sur le sujet. Donc je suppose que les personnes ayant fait des analyses globales n'ont pas vu de différence significative ou ne se sont pas emmerdées à en faire. [:D]
Megalion

08/11 (16:44)

nombre messages : 1

Visiteur

~Echo~ a écrit :

Des personnes en coma de type 1 ou 2, je sais pas, mais des expériences similaires sont fréquentes chez les personnes qui prennent du crack.
Megalion

08/11 (16:52)

nombre messages : 1

Visiteur

La strangulation volontaire était (est?) pratiquée notablement chez les jeunes pour les sensations euphorisantes et expériences extracorporelles qu'on retrouve chez les utilisateurs de drogue. Le cerveau sous-alimenté et en train de mourir libère des substances qui provoquent euphorie et hallucination.

Forum > Sciences > Expériences de mort imminente