pied gauche

 

Culture

Forum > Culture > Vos lectures du moment

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | ... | 24

Sorcière [:f] Ravi Olmoipacesoir

04/09/13 (16:56)

avatar

nombre messages : 21563

Membre

Bon c'est quand même pas possible qu'il n'y ait plus de topic de ce genre sur Culture, vous avez tous arrêté de lire ou quoi ? [:D]

Donc voilà, quelles sont vos lectures du moment ?
Comme premier post, je vais en détailler plusieurs bouquins lus sur les dernières semaines pour rattraper un poil de retard. Quasiment que de la SF ou du medfan ce mois-ci, j'attends la rentrée littéraire pour le reste (notamment le dernier Tristan Garcia !).

Donc j'ai récemment lu :
- Métro 2033 et sa suite, Métro 2034, de Dimitri Glukhovsky : j'ai ADORE. L'histoire prend place dans un futur proche (comme les titres l'indiquent), dans lesquels après une apocalypse nucléaire, les survivans se sont regroupés dans le métro de Moscou. Chaque station représente une petite nation, sorte de "ville-état", avec ses lois, ses coutumes, ses idéologies. Le premier roman est une sorte de quête initiatique, parfois un peu difficile à suivre entre métaphore et réalité, mais qu'on lit avec envie. J'ai préféré encore le 2e, un peu plus classique dans sa structure. A chaque fois, les personnages rencontrés sont originaux, détaillés, on les "vit" vraiment. Bref, je conseille largement !

- Chronique du tueur de roi de Patrick Rothfuss, tome 1 et 2 (les seuls sortis): alors le premier tome est vraiment intéressant. L'univers est un peu original, le personnage principal plutôt bien fouillé, quelques mystères bien disséminés et une façon de raconter l'histoire qui change un peu avec une certaine mise en abyme. Style d'écriture un peu recherché, un peu au dessus du lot de la fantasy habituelle. Le 2e tome est par contre un peu longuet. On a un peu l'impression que l'auteur tire à la ligne après le succès de son premier bouquin. J'espère qu'il ne va pas artificiellement rallonger la série, j'ai un peu peur pour le 3e tome.

- le Cycle d'Ender d'Orson Scott Card : et oui, honte à moi, je ne les avais jamais lus. [:|]
C'était plutôt sympa à lire, retournement de situation, réflexions sur la subjectivité de la morale intéressantes, mais le personnage principal est assez pénible dans le genre "parfait". Cela n'empêche pas de passer un bon moment à lire ces bouquins, ça se lit vite et bien. Pis comme j'crois savoir qu'il y a un film prévu, ça permet de donner de l'avance

- Mordred, le dernier bébé de Justine Niogret : c'est une version romancée et peu canon de la vie de Mordred (de la légende arthurienne pour les incultes), vu de son point de vue. Alors c'est du Niogret, certains n'aiment pas le côté "états d'âmes à gogo", personnellement, j'adore. J'ai adoré tout ses bouquins ("Chiens du Heaume" et sa suite "Mordre le bouclier", et "Gueule de Truie" en post apo), elle a un style d'écrite vif, assez despentien en fait, et elle creuse ses personnages, qui sont toujours cabossés, de manière quasi chirurgicale. J'adore, vraiment. Je conseille donc l'intégralité de l'oeuvre (et en particulier "Gueule de Truie", mon préféré). Mordred est en tout cas un roman assez court, qui se lit rapidement et laisse une certaine pesanteur sur l'estomac. Ce qui est bon signe pour moi, en tout cas.

- L'arcane des épées tome 1 de Tad Williams : vi je n'avais pas encore lu Tad Williams, et la réédition en intégrales était un bon moyen de m'y mettre. J'ai lu le premier tome très vite (vais entamer les autres dans les prochains jours). Alors c'est pas révolutionnaire, le personnage principal est à baffer (le-gamin-qui-sauve-le-monde), quelques scènes sont ridicules, mais ça se lit bien. Y'a un bon rythme, on a envie de savoir la suite, et certains personnages secondaires sont vraiment géniaux (ce qui sauve le coup au niveau des personnalités des protagonistes). Un bouquin sympa pour l'été, quand on ne veut pas s'ennuyer. Mais on est loin du Trône de Fer, très clairement.

Voilà ! La suite au prochain épisode, j'viens de commencer le dernier Jarowski [=)]

Et vous, qu'avez-vous lu dernièrement ? C'était bien ?

[ce message a été édité par Sorcière [:f] Ravi Olmoipacesoir le 04/09 à 18:31]

Jacques al-Triangli

04/09/13 (17:29)

avatar

nombre messages : 7506

Membre

Je lis Gagner la guerre de Jaworski. C'est aussi bien qu'on me lavait dit et encore mieux que son recueil de nouvelles. On peut juste lu reprocher de tomber un peu trop dans l'exercice de style de temps en temps, mais il le fait avec tellement de classe... Pour ceux qui ne connaissent pas, je définirai c'est œuvre comme de fin-de-medieval fantasy qui tire parfois sérieusement sur la Renaissance-fantasy, le tout écrit dans une langue absolument brillante.

En parallèle, je relis La société du spectacle de Debord et même si je trouve ça brillant et incroyablement visionnaire, je ne suis toujours pas sûr de tout comprendre. Pour ceux qui ne connaitraient pas encore une fois, on peut dire que c'est un essai de philosophie politique dans "l'esprit soixante-huitard".

[ce message a été édité par Jacques al-Triangli le 04/09 à 17:31]

Sorcière [:f] Ravi Olmoipacesoir

04/09/13 (18:32)

avatar

nombre messages : 21563

Membre

Jacques al-Triangli a écrit :

> Je lis Gagner la guerre de Jaworski. C'est aussi bien qu'on me lavait dit et
> encore mieux que son recueil de nouvelles. On peut juste lu reprocher de tomber un peu trop
> dans l'exercice de style de temps en temps, mais il le fait avec tellement de classe... Pour
> ceux qui ne connaissent pas, je définirai c'est œuvre comme de fin-de-medieval fantasy qui
> tire parfois sérieusement sur la Renaissance-fantasy, le tout écrit dans une langue absolument
> brillante.

Le nouveau est du celte-fantasy, c'est assez génial comme concept [8]] J'en dirais plus quand je l'aurais fini.

Naiaphykit kat

04/09/13 (21:58)

avatar

Membre

Jacques al-Triangli a écrit :


Je lis Gagner la guerre de Jaworski


Je confirme.
Je viens tout juste de le finir, ce midi, et j'en suis encore tout retourné, de devoir quitter un roman si bien écrit ( à tous les niveaux ). Moi qui lis pas mal, de base, je me suis surpris à le lire en 4 jours ( y a 1000 pages, quand même ), je pouvais pas m'arrêter, le moindre moment de libre était dédié à ce bouquin, et quand je bossais j'y pensais aussi, attendant impatiemment le prochain moment où je pourrais m'y remettre [:D]
Ca faisait bien longtemps qu'un bouquin ne m'avait pas autant enthousiasmé, clairement mon coup de coeur de l'année, au moins. Pourtant, de base, je suis pas un grand amateur de fantasy, mais sur les conseils d'un pote je l'ai lu ( en plus de Janua Vera, dont la nouvelle "Le Confident" m'a bien retourné ). A part Pratchett évidemment, mais lui c'est pas pareil [:D]

Du coup, ce soir, je commence le dernier bouquin que mon pote m'a prêté : La horde du contrevent. On verra ce que ça donne, j'ai eu des très bons retours, comme des mauvais ( les 100 premières pages sont dures à digérer apparemment )

Sinon, récemment... je me suis fait tout le cycle des robots, d'Asimov ( l'édition Omnibus, donc le double intégrale ), 10 ans après avoir lu pour la première fois le cycle de fondation.
Mis à part quelques tomes et nouvelles très moyens, je me suis bien amusé dans ces bouquins, et je suis très fan de Giscard et R. Daneel Olivaw.


Une fois tenté la Horde du contrevent, je me mettrai à la Stratégie Ender, suite aux conseils d'un autre ami. Apparemment c'est de la bonne, comme Medusa le dit !

Oh, et, un peu plus vieux par contre, j'avais lu et adoré La Mort est mon métier, de Robert Merle. Je connaissais pas cet écrivain, et ce romain est juste magnifique, prenant, te déprime, mais tu ne peux pas t'arrêter. En gros, le "héros" est un allemand normal né au début du 20è siècle, dans une famille très banale, mais très religieuse, avec un père extrêmement autoritaire ( pas de violence physique ), et son cheminement l'amène à adhérer au parti Nazi, à monter en grade, pour devenir le fameux optimisateur des camps de la mort d'Auschwitz.
C'est un roman est écrit d'une très belle langue, et simple à lire. Il ressort une impression de froideur, et d'ineluctabilité ( un peu comme 1984, avec sa froideur factuelle, qui te prend aux tripes et te donne envie de brûler le bouquin ). Et le personnage principal, même si sa vie avant les camps de la mort a été romancée par l'auteur, est quand même tiré d'un personnage réel, qui a été condamné au procès de Nuremberg pour ces actes. Et apparemment, l'ecrivain, un contemporain, a eu accès à certains documents qui ne sont pas disponibles du grand public, vu le détail.

Ce livre a été très mal reçu à l'époque ( il est sorti en 1951 ), car arrivant après l'effet de mode consistant à parler constamment des exactions du régime nazi, des repentances, etc. Il a été publié à un moment où il ne fallait absolument pas en parler en public, où c'était très mal vu.


Du même auteur, faudra que je lise Malevil, un jour aussi... un petit post-apo à la française.

[ce message a été édité par Naiaphykit kat le 04/09 à 22:08]

Jade [*t] Mire

04/09/13 (22:21)

avatar

nombre messages : 8125

Membre

Actine a écrit :

Sinon, récemment... je me suis fait tout le cycle des robots, d'Asimov ( l'édition Omnibus, donc le double intégrale ), 10 ans après avoir lu pour la première fois le cycle de fondation.
Mis à part quelques tomes et nouvelles très moyens, je me suis bien amusé dans ces bouquins, et je suis très fan de Giscard et R. Daneel Olivaw.


C'est ce que je lis en ce moment.
C'est assez amusant à lire en ayant récemment lu fondations (il y a quelques mois) puisque les deux séries de nouvelles sont assez intimement liées au final, et que des évènements des Robots auront des répercussions jusque dans le cycle de Fondation. Et sinon, pareil : les nouvelles sont assez inégales, mais une fois que l'on arrive à Elijah Bailey, j'ai retrouvé l'Asimov que j'avais aimé dans Fondation, avec son écriture très... méthodique (je ne vois pas trop comment la décrire autrement) mais assez accessible.

Et à la base, une fois ce cycle terminé, j'hésitais entre lire le cycle Empire (toujours d'Asimov) ou lire du Bordage (mais je suis pas forcément emballé par le pitch). Du coup, j'vais peut-être regarder du côté de Gagner la Guerre (parce que bon, depuis que j'ai fini A Wheel of Time - [8]] -, j'suis un peu en manque de Fantasy quand même).

Docteur Maboulet

04/09/13 (22:23)

avatar

Membre

Je viens de finir Le caporal épinglé de Jacques Perret.

Récit de sa captivité de soldat français en Allemagne après la défaite de 1940. C'est gai et drôle (si, si), lumineux et même parfois complètement barré. On y apprend toute la créativité et l'ingéniosité de la majorité des prisonniers militaires regroupés dans les stalags pour faire semblant de travailler. Les quelques pages sur l'inefficacité du maniement de la pelle portée à un art sont un régale. Une apologie de la resquille partisane.
Des portraits saisissants de ces biffins défaits, hommes souvent ordinaires de la France des années 30-40. Défaits mais débrouillards et tenaces au possibles.
C'est surement idéalisé, autant les personnages attachants que ceux repoussant, mais qu'importe, la plume allègre fait le tout.

Par contre, avec une lecture attentive, on peut être surpris de certaines réflexions partisanes assez curieusement anti-allemande (je dis curieusement car portées sur la nature et l'esprit allemand plus que sur la politique expansionniste et belliqueuse du 3e Reich). Et aussi parfois déconcertant une certaine apologie de la France d’antan, celle d'avant les révolutions. Lu l'esprit léger, ça passe pour de l'humour et de la divagation d'esprit contraint à regarder les nuages passés. Une petite recherche sur l'écrivain m'a fourni une explication : il était impliqué dans les mouvements royalistes... Il faut de tout pour faire la littérature française.

Vu l'acharnement tranquille et résolu de l'auteur à retourner à Mouffetard par tous les moyens, je suis assez piqué de curiosité de lire Bande à part qui raconte au contraire son engagement dans le maquis.

Une très belle plume, vraiment.

Daska

04/09/13 (22:44)

avatar

nombre messages : 6209

Membre

Je relis H2G2 pour la 226ème fois, c'est plus fort que moi. [!(]

___

Oh, you shot yourself in the jaw. That's so Robespierre !

Sorcière [:f] Ravi Olmoipacesoir

05/09/13 (01:11)

avatar

nombre messages : 21563

Membre

Actine a écrit :

> Du coup, ce soir, je commence le dernier bouquin que mon pote m'a prêté : La horde du contrevent.
> On verra ce que ça donne, j'ai eu des très bons retours, comme des mauvais ( les 100 premières
> pages sont dures à digérer apparemment )

Ah ben tu nous donneras ton avis ! Moi j'ai détesté. Là où je trouve que Jaworski et Niogret ont un vrai talent littéraire pour raconter leurs histoires, je trouve que Damasio produit un style laborieux et trop poseur, qui raconte très peu d'histoire et se regarde tourner en rond. My two cents.

[ce message a été édité par Sorcière [:f] Ravi Olmoipacesoir le 05/09 à 02:57]

Celle Qui

05/09/13 (02:41)

avatar

Membre

Ravi Olmoipacesoir a écrit :
> - le Cycle d'Ender d'Orson Scott Card


Je préfère le Cycle de l'Ombre, du même auteur, dans le même univers, mais centré sur Bean plutot qu'Ender.
Et je préfère les Chroniques d'Alvin le Faiseur au Cylce Ender aussi, d'ailleurs. Mais là on change d'univers.

J'ai relu les Chroniques de Crépusculaire, de Gaborit, et ça me botte toujours autant. L'univers à le mérite d'être original en fantasy.

Je suis au milieu des Guerriers du Silence, de Bordage. J'ai lu le premier tome quoi.

Là, je bouquine un random truc cyberpunk, pour l'instant rien de bien marquant. D'ailleurs, je m'étais refait Autremonde, de Tad Williams, dernièrement, croyant ne pas avoir lu la fin. Et non, c'est juste que mon cerveau tentait de me protéger de la déception de cette fin médiocre, alors que la série est franchement sympa.

J'attends la suite de la série des Princes Marchands, de Charles Stross. J'accroche beaucoup, malgré le coté économique du truc, qui finalement ne rebute pas même si on est une quiche comme moi dans ce domaine. Une histoire de mondes parallèles a divers niveaux d'évolution, avec des parcours historiques différents modifiant plus ou moins la réalité par rapport à notre monde.

___

L'eau qui dort fait plus de dégâts qu'un chien qui aboie mais ne mord pas.

[ce message a été édité par Celle Qui le 05/09 à 02:47]

Endy [=k]

05/09/13 (10:53)

avatar

nombre messages : 20266

Administrateur

Tegaki a écrit :

> Je suis au milieu des Guerriers du Silence, de Bordage. J'ai lu le premier tome quoi.

C'est un classique mais il reste excellent. Et de manière générale, Bordage est vraiment bon.

_____________________________________
Here lies One Whose Name was writ in Water

Forum > Culture > Vos lectures du moment

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | ... | 24