pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > Sujet COVID-19

1 | ... | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | ... | 41

Père Fusion

05/05 (00:26)

avatar

Membre

Daska a écrit :

Même question.
Les bureaux de l'administration? [[(]

J'ai ce bon souvenir d'une seule infirmière pour 35 lits de gériatrie qui passait sa nuit à faire un tour tension/dextro aux patients pour une fois au bout, devoir recommencer. Et autant te dire qu'étant donné le peu de visibilité qu'elle avait, quand elle m'appelait pour un patient qui n'allait pas bien, c'est qu'il n'allait vraiment pas bien, le temps de monter 5 étages, il était mort... Un exemple parmi des centaines d'autres. C'était il y a 6-7 ans.

[ce message a été édité par Père Fusion le 05/05 à 00:26]

Satori[*n]9960

05/05 (15:04)

avatar

nombre messages : 9557

Membre

Père Fusion a écrit :

> Même question.

Les infirmiers ne sont pas tous logés à la même enseigne. Parce que bon, quand t'es infirmier aux urgences 15-20 : Un jour sur 2 tu fais la permanence aux urgences (donc tu te branles les couilles à prendre les noms des gens et à voir qu'ils viennent pour une conjonctivite), tu fais 2 nuits par mois (et tes 2 nuits ça te fait ta semaine), et t'as un appartement à 15 metres (littéralement) de l'hopital qui fait 60m² que tu payes 150€ vu que c'est un appartement de fonction (ce qui fait 150€ pour un 60m² place de la bastille, des fois que tu ne situes pas la chose), on ne peut pas dire que tous les infirmiers sont à plaindre.

Parce que le mec qui se plaint de "pas gagner assez" alors qu'il a ~2000€ net en début de carrière et qu'il paye son appart à 150 balles par mois pour un truc qui vaut facilement 10 fois cette somme (en plein coeur de paris à littéralement 15 secondes de son boulot, bonjour la qualité de vie que personne d'autre n'a à Paris), j'ai pas franchement envie de le plaindre.

Alors où passe le budget ? Je pense que c'est aussi une mauvaise répartition. Parce que y'a les hôpitaux où t'as une infirmière pour 45 lits, et les hôpitaux où t'as un gros paquets d'infirmiers pour le service des urgences avec des avantages financiers de folie. Parce que oui, je doute que l'infirmière à Trouperdu elle ait un appart de fonction qui vaut la même somme et qu'elle peut se contenter de faire 2 nuits dans le mois. (Pour la blague, ils se battaient pour savoir qui feraient les nuits pour avoir plus de fric; parce qu'ils avaient trop de gens dans le service [3)])

___

The seagull / wonder if she is sad / left alone without being touched / by the blue of the sky / or the blue of the sea.

Arnold Schwartzenprout

05/05 (21:46)

avatar

nombre messages : 7305

Membre

Quelques éléments de comparaison avec le système allemand, que tout le monde vante et que Merkel autoproclame "meilleur système de santé au monde".
Alors certes, ça donne à réfléchir. Il n'en demeure pas moins que les principales victimes d'une potentielle mauvaise gestion politique du système de santé, ça reste le personnel soignant et les patients.

Lien 1

Lien 2

___

Bug non reproductible. Pour la cinquième fois. [:=]
Intolérance zéro.
Le Benjamin Malaussène de KI. [:)]

Daska

05/05 (21:49)

avatar

nombre messages : 6833

Membre

L'IFRAP et Atlantico, on sent qu'on va être servis question information objective. [:=]

___

Oh, you shot yourself in the jaw. That's so Robespierre !

Arnold Schwartzenprout

05/05 (21:59)

avatar

nombre messages : 7305

Membre

Daska a écrit :

Oui ben c'était ça ou Megalion TV. [:=]

___

Bug non reproductible. Pour la cinquième fois. [:=]
Intolérance zéro.
Le Benjamin Malaussène de KI. [:)]
Gonzo

09/05 (13:16)

nombre messages : 1

Visiteur

Mamie Poppins a écrit :

Je te souhaite bien du courage et je sais pas trop quoi dire :/ . A vrai dire, ce que tu dis ne me surprends pas, mais je ne pense pas que ça t'aide :/ .


Megalion a écrit :

> Moustik Danton Bolderi'z a écrit :
>
> > Mais l'apparition d'un virus dans un tout autre contexte économico-financier n'aurait
> peut-être pas déclenché une crise.
>
> Non mais à un moment il faut arrêter la fixation sur le capitalisme et changer de disque les
> gars. Les deux pays à avoir été touché de plein fouet après la Chine?
>
> Le représentant du capitalisme sauvage, de la mondialisation de l'arrogance impérialiste, qui
> ont merdé comme c'est même pas possible, plongeant le pays dans une crise sans précédent:
>
> [=o] l'Iran [:D][:o][:.]
>
> Le représentant de l'anti-mondialisation, de la lutte contre la propriété privée, et qui a
> brillamment surmonté la difficulté en impactant au minimum son économie:
>
> [=o] la Corée du Sud [hp]
>
> C'est pas une question de système politique, c'est pas une question de système économique,
> c'est un impact rigoureusement géographique/diplomatique.
>
> - Les pays pour lesquels un bon chinois est un chinois mort ont globalement très bien résisté
> car ils n'ont jamais fait confiance à la Chine en premier lieu (et c'est ça qui a vraiment
> joué un rôle décisif dans leur préparation) et ont déjà eu l’expérience de saloperies passées
> (En gros tous les voisins mais en particulier Taïwan, Corée et Japon),
>
> - les (rares) bon alliés des chinois ont été submergés, mas heureusement comme l'opinion populaire
> est assez peu pris en compte et les statistiques des opposants politiques, ils ont pu continuer
> à assurer que tout va bien (Iran, Corée du Nord),
>
> - Les pays qui drainent un max de population dans leurs frontières et qui ne prennent pas les
> pays asiatiques au sérieux, ont jamais pris la menace au sérieux avant que ce soit trop tard
> (Europe + USA),
>
> - Les pays dont tout le monde veut sortir mais personne veut aller ont été touché en dernier
> (Afrique, Amérique du Sud).

C'est le contraire : pour ne pas subir la pandémie il fallait prendre la Chine sérieux. Soyons sérieux deux minutes : on a su dès le début que la Chine avait été prise de vitesse par la propagation de l'épidémie, qu'elle avait du isoler toute une région. et le contrôle d'une épidémie, c'est en grande partie du contrôle des déplacement de population, sujet sur lequel la Chine a autrement plus d'expertise que n'importe quel pays européen : si la Chine a été prise de vitesse, c'est que l'épidémie demande des mesures radicales pour être endiguée, qu'on la stoppera pas avec une demi-molle juste pour dire qu'on fait un truc.

Mais il est vrai, la Chine ne dit pas tout à sa population, et ne veut sans doute pas lui révéler les vrais chiffre de l'épidémie. Et si elle ne veut pas que sa population connaisse ces chiffres, alors elle ne va certainement pas te les révéler - ou les révéler à l'OMS. Il n'empêche : l'info utile, tu l'a, c'est tout bêtement "la Chine a été prise de vitesse par l'épidémie, et elle a du confiner toute une région".

Et même, pour aller dans ton sens, je vais citer le Père Fuzion : "Personnellement, je ne m'étais jamais posé de question sur le sujet ou vu passé d'article dans la littérature médicale avant Janvier. Et en Janvier / Février j'ai aussi sous-estimé le risque, les chiffres donnés par la Chine en terme de mortalité me paraissaient dérisoires et en discordance avec les mesures prises (ce qui devait en effet faire douter des chiffres Chinois...)." Tous les experts utilisant les chiffres chinois se sont fait avoir : il a sans doute manqué d'une collaboration entre les épidémiologue et les expert en géopolitique, les seconds expliquant aux premier les capacités de la chine et leur faisant prendre conscience du sens réel de la phrase "la Chine a été prise de vitesse par l'épidémie". preut-être même que les expert en géopolitique auraient du pousser les épidémiologues à faire du rétro-engineering : au lieu de partir des chiffres pour déduire les conséquences, partir des conséquence (la Chine a confiné toute une région) pour déduire les chiffres (quels sont les chiffres qui vous ferait prôner le confinement d'une région entière en Chine ? Et maintenant, utilisez ces chiffres dans vos modèles sur la France). En somme, je comprends que les experts, ils prennent les chiffres sans penser trop au contexte de leur obtention, et ils font pas de bonne prévision ; on était peut-être dans un cas où avoir les compétences pour manier ces chiffre était un désavantage. Il n'empêche que, l'info essentielle pour prendre la mesure de l'épidémie, la Chine l'avait donné.

Ceci étant, depuis le début de ce post je pars du principe que la Chine a truqué les chiffres - mais je ne suis même pas convaincu qu'elle ait des chiffres fiables. A partir du moment où la méthode principale de traitement a été "rentrez chez vous, y a plus de place à l'hôpital, et ne sortez plus de chez vous pour ne contaminer personne", je vois difficilement comment elle aurait pu comptabiliser les morts du covid. Comment je sais que c'était la méthode de traitement ? Et bien, discuter avec les expat' qui ont été rapatrié de Chine début février, c'est assez informatif... Mais avec le recul, je me rend compte que ces expat' auraient du parler de ça aux épidémiologues - afin de leur donner une idée de la "robustesse" des chiffres chinois - plutôt qu'à leurs potes. Mais, là aussi, il s'agit d'une info qui était facilement disponible aux politiques - elles s'obtenait en parlant avec les rapatriés. Mais à partir du moment où les politique ont pour habitude d'ignorer le peuple, il vont pas aller demander les témoignages de gars dont la seule expertise est d'avoir vu comment ça se passait en Chine.


Par ailleurs il ne faut oublier le cas de l'Italie. Fin février, on a vu, en direct, un autre pays se faire prendre de vitesse. A ce stade, on se dit que les pays d'à côté sont tous des pays du tiers-monde comme l'Ukraine (tout le monde sait que ce qui arrive en Ukraine ne peut pas arriver en France ; c'est pareil pour l'Italie du coup ?), ou bien qu'il y a une pandémie qui va très vite ? Et dès ce moment, j'ai tenté de me renseigner pour savoir ce qui faisait peur, vu que d'un côté on avait des épidémiologues un peu paniqués, et de l'autre le fameux #paspirequ'unegrippe. Et bien, tenez-vous bien : les épidémiologue à la fois estimaient à ce moment que c'était #paspirequ'unegrippe (je ne suis pas sûr que ce soit encore ce qu'ils pensent), maisdans le même temps ils craignaient l'engorgement des système de santé - ce qui suffirait à le rendre plus dangereux qu'une grippe puisque ça suffit à empêcher de traiter tous les patients à risque, et en plus empêche les hôpitaux de prendre en charge d'autres pathologies/accidents qui en temps normal ne sont pas incroyablement dangereux. Oui, cette info était disponible fin février/début mars (et non, je ne vais pas rechercher aujourd'hui les trucs que j'avais trouvé à l'époque) : les épidémiologistes avaient une assez bonne vision du futur pour prédire la moitié des dangers du covid, et ce malgré qu'ils pensaient que c'était #pasplusqu'unegrippe (mais en prenant les effets d'une épidémie dans leur ensemble plutôt que de tronquer leur vision à "la maladie elle est dangereuse ?" comme un pilier de PMU ou un membre du gouvernement français).


Personnellement, je me souviens que lorsque les infos ont annoncé le premier cas en Belgique, je me suis de suite dit que c'était foutu - à moins que l'état ne prenne immédiatement des mesures drastiques, on allait se manger l'épidémie dans la gueule. Et j'ai pas eu besoin d'être un génie ou un prix Nobel d'épidémio pour arriver à cette conclusion, au-dessus tu as les quelques éléments disponibles à tous qui y menaient. Alors, peut-être que je reconstruis un souvenir ; peut-être que, en mars, j'ai annulé tous les cinés et spectacles que je devais voir sans raison, et que c'est après-coup que je me suis dit "ah mais j'ai pas pris une décision random, c'est parce que j'ai senti qu'il y avait une épidémie que je l'ai fait". Ou peut-être que je ne reconstruis pas ce souvenir et que j'ai tiré les conséquences de ma prévisions et modifié mon comportement en accord.

Peut-être que je suis un génie ? A ce sujet, j'ai réussi à mettre un masque du premier coup, ce qui fait de moi quelqu'un de plus intelligent que tout le gouvernement français réuni (au fait, ça fait quoi d'être gouverné par des tanches qui comprennent même pas comment mettre un masque ? C'est quand que vous remplacez les blagues belges par les blagues du gouvernement français ? "Alors c'est un allemand, un italien et un ministre français...").

Mais bon, considérant que Macron est allé au théâtre le 6 ou 7 mars pour inciter les gens à y aller parce que les gens avaient déjà commencé à déserter les théâtres et cinémas et que ça se ressentait suffisamment pour que le chef de l'état décide d'agir, j'ai plutôt l'impression de faire partie de la masse ; j'ai plutôt l'impression de pas être un génie des prévisions, et que d'autres sont arrivés aux même conclusions que moi. En vrai, je pense au contraire que c'est le gouvernement français qui est actuellement en train de ré-écrire l'histoire, avec l'aide de gens comme toi, afin que les politiques puissent rester irresponsables de tout.

Le problème en France, c'est pas que "c'est difficile de prévoir" ou des trucs du genre. Le problème en France est bien plus simple : les épidémies, pas plus que les nuages radioactifs, ne passent la frontière.

Spoiler


Spoiler
Someone

11/05 (16:37)

nombre messages : 1

Visiteur

[corrections d'orthographe et/ou de mise en page par Anja [*r] d'Aléana le 11/05 à 17:44]
Arnold Schwartzenprout a écrit :
Lien

Preuve est donc faite qu'on peut améliorer l'efficacité d'un service économique d'intérêt général en le privatisant, en l'ouvrant à la concurrence et en le gérant bien.


J'ai du mal lire l'article, parce que les seuls éléments qui montrent que la qualité serait meilleure en Allemagne, c'est le nombre de lit pour 1000 habitants, et si tu te base que sur les critères données dans l'article, alors ils se vantent d'un lit a 600 000€.

Globalement, se baser sur un événement ponctuel pour comparer les système de santé, c'est un peu étrange, surtout si l’événement ponctuel a une mortalité très élevé chez les personnes âgée : si on se base uniquement sur les critères de l'article, alors la Papouasie, avec ses 8 cas et 0 morts, à l'un des meilleurs système de santé au monde, loin devant l’Allemagne.



Et globalement, tu peux pas comparer les dépenses des système de santé sans comparer le reste a charge (pas trouvé de chiffre plus récent que 2014 mais en 2014 le reste a charge moyen allemand était plus du double de celui en France) , l'age moyen de la population, l'espérance de vie (les vieux coutent plus cher, c'est pas un secret), la densité de population (les hopitaux de provinces coutent plus cher), etc

KraDesk

11/05 (17:45)

avatar

nombre messages : 3926

Modérateur

Je suis passée pour remettre ton lien url à jour.
Si je ne l'ai pas mis où tu le souhaitais, je t'invite à faire un Kramail à la modération et je ferais la nouvelle modification. [;)]

Père Fusion

14/05 (23:39)

avatar

Membre

Satori[*n]9960 a écrit :

Je savais que j'aurais dû aller vers l'intra-muros plutôt que d'avoir fait de l'extra puis la province. Je n'ai rien compris.
En tout cas, dans mon parcours, je n'ai jamais vu ce genre de niche, plutôt la version à 1 IDE pour 30 lits.
Et j'ai du mal à croire que tout le pognon dont est sensé disposer l'hôpital aille dans des appartements autour des mastodontes parisiens...


Sinon une petite mise au point de culture générale Covid:
- Les enfants ne sont pas vecteurs, ils sont contaminés par les adultes
- Les enfants ne font qu'exceptionnellement des complications
- La distanciation à l'école est inutile: ils peuvent jouer ensemble, les adultes ont le droit de les toucher (en tout bien tout honneur)...

[ce message a été édité par Père Fusion le 14/05 à 23:42]

Daska

15/05 (21:28)

avatar

nombre messages : 6833

Membre

Père Fusion a écrit :

T'as bien repassé ton costard pour ta remise de médaille de mort pour la France ? [:=]

___

Oh, you shot yourself in the jaw. That's so Robespierre !

Forum > Politique & Société > Sujet COVID-19

1 | ... | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | ... | 41