pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > Est ce que l'individu parviendra à vaincre cette chimère qu'est l'idéologie ?

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7

Gambadil

30/09 (10:08)

avatar

nombre messages : 1361

Bourgmestre Astrakran

Paradigme Vert

Domicile : Astrakran

Globalement, les institutions actuelles dissuadent le citoyen de faire de la politique.

L'idéologie est le projet de société, le plan directeur, dont la politique (et en particulier l'économie politique) sont les instruments sensés assurer la mise en œuvre.
Mais tout ça, c'est très compliqué, aussi recevons-nous l'injonction tacite de laisser faire les grands, parce que ce n'est pas donné à tout le monde de réfléchir convenablement.
Puis nous n'avons plus qu'à désigner le "grand" qui nous inspire le plus confiance, afin qu'il reçoive le pin's Elu du Peuple qui lui permettra ensuite, lorsque l'heure de la déception viendra, de nous rappeler que nous l'avons choisi et qu'il faut assumer ce choix.

Le remplacement de la "politique" par la "gestion économique optimale" n'a rien d'une fatalité, il s'agit simplement du dernier move des instances du capitalisme, pour finir d'assoir son hégémonie idéologique. C'est la condition de victoire qu'elle a tiré en début de game, c'est pas sa faute. Donc malgré tout, c'est encore de la politique.

La question qui sous-tend peut-être ce débat, et vers laquelle on a déjà ouvert la voie en redéfinissant le terme politique, est peut-être plutôt Comment le citoyen peut-il encore exercer son pouvoir au nom de la Démocratie, dans la Ve république ?

Et pour le coup, je me permets de glisser cette petite vidéo de Datagueule sur le sujet, parce que je la trouve bien.
Bon faut avoir 1h30 devant soi, mais après-tout c'est dimanche.

My 2 cents

Megalion

30/09 (13:50)

avatar

nombre messages : 3389

Membre

Arnold Schwartzenprout a écrit :

> A moins que les Français soient majoritairement masochistes, racistes, et crédules, ce que je n'ose pas croire, il y a forcément une autre explication à ce résultat, et elle se trouve dans ces limites selon moi.

Donc, si on reprends tes trois limites; "A moins que les français soient majoritairement masochistes, racistes et crédules, ils sont égoïstes, couards et cons."

Venant d'un électeur de Lassalle.

Hé ben, ça s'arrange pas... Je pense qu'à choisir je préfère encore masochiste, raciste et crédule pour ma part.

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

[ce message a été édité par Megalion le 30/09 à 13:51]

Nain Satiable

30/09 (15:01)

avatar

Comte Ruthvenville

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Ruthvenville

Gambadil a écrit :

Mais tout ça, c'est très compliqué, aussi recevons-nous l'injonction tacite de laisser faire les grands, parce que ce n'est pas donné à tout le monde de réfléchir convenablement.


De un, que ce soit immensément compliqué, c'est trivial. Seul un fanatique simpliste peut croire qu'il en est autrement.
Pour ce qui est de la capacité de la majorité à réfléchir convenablement, c'est la réalité qui est le plus grand allié de ce discours. Et non pas par une forme d'hérédité, mais par le plus puissant des ennemis: la fainéantise intellectuelle. Ceci allié à un temps limité.
Il suffit de regarder tout autour de soi, qu'importe les milieux sociaux (mais encore d'avantage dans les milieux à faibles revenus) pour voir cette fainéantise se répandre partout. Il est en effet bien plus facile de, quand on rentre du boulot (quand on en a un), jouer à des jeux, de regarder la télé-réalité ou des films d'action, de boire des bières, de discuter de la pluie et du bon temps, de regarder des matchs de foot ..., plutôt que de lire des bouquins philosophiques de Hume, Descartes, Locke, Aristote ..., ou des traités économiques, de lire les rapports de la cours des comptes ou même de se mettre à la page sur les questions scientifiques.
Quand des sondages (même s'il faut toujours prendre les sondages avec des pincettes) montrent que plus de la moitié de la population ne connaît par l'ordre de grandeur du PIB de la France, cela laisse songeur. Et ce sans parler de savoir ce qu'est exactement le PIB, ne s'est jamais posé la question de ce qu'est la richesse, confond CSG et TVA, ne connait strictement rien à la politique monétaire, ne sait d'ailleurs pas du tout comment fonctionne le système financier, actuel et passé, ne se demande jamais ce qu'est la morale, la liberté ou bien l'égalité, ne connait ni le relativisme galiléen, alors encore moins la relativité restreinte ou générale, ne connait rien du tout des ondes électromagnétiques ou bien de la mécanique quantique.
Donc oui, quand la population, bien plus par flemme que par impossibilité technique, a les connaissances d'une moule asphyxiée, il me semble assez logique de ne pas réellement compte de son avis, qui clairement ne vaut rien du tout. Au mieux il suit comme un mouton l'idéologie de son groupe social, parents et amis, sans jamais se faire son propre avis. Et je ne parle même pas d'un niveau de détail allant jusqu'au taux de telle ou telle taxe, juste des principes généraux.
Personnellement, je ne vais pas demander au chômeur du coin, qui a arrêté l'école à 16ans, et qui ne sait répondre à aucune question concernant la physique de la lumière, comment je peux faire pour fabriquer un laser haute puissance.

Ce n'est pas pour rien que dans l'Antiquité grecque, le système purement théorique idéal, c'était l'aristocratie, à savoir le pouvoir des meilleurs, des plus sages. Bon, après, comme tout système purement théorique, il n'a aucun intérêt dans la pratique, bien au contraire.

Et ce n'est pas lire un Arnold, qui sort des absurdités aussi grosses qu'un trou noir super-massif, à chaque intervention, qui va me faire changer d'avis sur ce point. Encore un fanatique à l'ouverture d'esprit qui frôle le néant, tout en traitant d'abrutis tous ceux qui ne partagent pas son point de vue. Et clairement, l'idiot dans mon référentiel, ce serait clairement plutôt lui.

___

"Lorsque les pères s’habituent à laisser faire les enfants,
Lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles,
Lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter,
Lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus au dessus d’eux l’autorité de rien ni de personne,
Alors c’est là, en toute beauté et en toute jeunesse, le début de la tyrannie."

[ce message a été édité par Nain Satiable le 30/09 à 15:03]

Gambadil

30/09 (17:41)

avatar

nombre messages : 1361

Bourgmestre Astrakran

Paradigme Vert

Domicile : Astrakran

Nain Satiable a écrit :


J'ai commencé à paniquer en imaginant ta technocratie naine idéale.

Heureusement les Grecs sont arrivés et direct ça a senti l'olive.

Warrior 666

30/09 (18:52)

avatar

Général Des warriors alcooliques anonyme

Confédération Libre

Domicile : Tribunal Cybermondial

Nain Satiable a écrit :

> Personnellement, je ne vais pas demander au chômeur du coin, qui a arrêté l'école à 16ans,
> et qui ne sait répondre à aucune question concernant la physique de la lumière, comment je
> peux faire pour fabriquer un laser haute puissance.
>
Effectivement, pour ma part, je ne demanderai pas cela à un médecin, qui a arrêté l'école à plus de 27 ans, aussi cultivé soit-il.

Mais sinon c'est marrant d'utiliser le terme de "fénéantise intellectuel" (terme tout sauf "scientifique")pour catégoriser tout une partie de la population, avec une belle dose de mépris.
Et si il n'y avait pas "des moutons" , pour suivre une idéologie. On pourrait tirer tout un trait sur les mouvements sociaux et leurs acquis dans notre cher pays..

[ce message a été édité par Warrior 666 le 30/09 à 18:54]

Arnold Schwartzenprout

30/09 (18:55)

avatar

nombre messages : 7024

Membre

Megalion et Nain Satiable, ce n’est pas parce que le sujet vous dépasse qu’il faut verser dans l’ad hominem gratuit et sans au minimum expliquer votre raisonnement.
Pour le Nain, on a compris que son pragmatisme très relatif incriminait la seule paresse intellectuelle... c’est vrai quoi, tous à vos ouvrages philosophiques, technico-économiques, que la lumière doit et la lumière fut. Magique...
Fillon qui promet du sang et des larmes pour les contribuables afin d’améliorer la rentabilité des grands patrons, c’est de la paresse intellectuelle ?
Macron qui propose sensiblement la même chose mais en plus sexy c’est de la paresse intellectuelle ?
MLP qui fait réposer la supposée crise sur les étrangers, c’est de la paresse intellectuelle ?

J’ai envie de dire que tu nous en sers pas mal de la paresse intellectuelle pour le coup...

Un conseil : si vous ne comprenez pas, posez des questions, soyez curieux, ça peut potentiellement vous aider.

___

Bug non reproductible. Pour la cinquième fois. [:=]
Intolérance zéro.
Le Benjamin Malaussène de KI. [:)]

Megalion

30/09 (21:45)

avatar

nombre messages : 3389

Membre

Arnold Schwartzenprout a écrit :

Tout d'abord, à un moment il faut aussi du pragmatisme, parce qu'avoir une vision politique c'est bien, mais l'appliquer au quotidien c'est déjà plus compliqué si ça remet en question son confort. C'est ce que j'appelle "vivre avec ses contradictions".
Et je ne parle pas du pignolage intellectuel mais bel et bien de la mise en conformité de ses actions avec ses convictions, dans la pratique, Le pragmatisme vis à vis du confort. Peut-être peut-on assimiler cela à de l'égoïsme, je ne sais pas.
Ca c'est la première limite, mais il y en a d'autres.

La seconde limite, c'est la peur. Ou plutôt les peurs. Peur de perdre ce que l'on possède. Peur du jugement des autres. Peur des conséquences de son militantisme sur sa vie professionnelle. Etc. Pour aller au bout de ses convictions politiques, il faut s'affranchir de ses peurs.
Et vendre de la peur en politique, c'est une des ficelles du métier.

La troisième limite, c'est l'intelligence. Cela peut paraitre hautain, mais c'est pourtant une réalité : nous ne nous vallons pas tous en terme d'intelligence. Les raisonnements bas du front, la crédulité, le rejet de la différence, etc, même si l'éducation reçue peut les expliquer, la capacité à réfléchir, à se poser des questions fondamentales, est tout de même ce qui est censé nous permettre de nous élever.

A moins que les Français soient majoritairement masochistes, racistes, et crédules, ce que je n'ose pas croire, il y a forcément une autre explication à ce résultat, et elle se trouve dans ces limites selon moi.

Le drame, c'est de penser que les personnes qui ne votent pas comme vous sont égoïstes, couards et cons ou masochistes, racistes et crédules (ou n'importe lequel de ces termes). Tu n'as toujours pas intégré que ta vision des choses n'est pas partagée par les autres, et que ce n'est pas une tare, peu importe le niveau intellectuel.

Tu t'imagines que tout ce que tu peux avoir comme raisonnement, expérience et mode de vie est le meilleur, le seul pertinent. Ce n'est pas le cas.

Un point juste est que j'ai toujours du mal a saisir si le sujet est effectivement pour se lamenter à quel point les autres sont trop stupides pour partager notre point de vue, ou si ça vole réellement plus haut que ça.

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

[ce message a été édité par Megalion le 30/09 à 21:52]

Artémis El Undril

30/09 (22:13)

avatar

Citoyen

Kraland

Domicile : Adalbograd

Megalion a écrit :



Un point juste est que j'ai toujours du mal a saisir si le sujet est effectivement pour se lamenter à quel point les autres sont trop stupides pour partager notre point de vue, ou si ça vole réellement plus haut que ça.


Après ça dépend ce qu'on en fait mais au vu de certaines des dernières interventions le but semble d'être à ceux qui méprisent le plus les autres plutôt que d'avoir une réflexion sur le sujet.

Arnold Schwartzenprout

30/09 (22:31)

avatar

nombre messages : 7024

Membre

Megalion a écrit :

Encore une fois tu n'apportes pas une réflexion sur le sujet mais te cantonnes à de l'ad hominem.
Si tu veux être interessant dans tes interventions, fais l'effort de rester sur le sujet et d'apporter un début de réflexion. En l'occurence, alors qu'est-ce qui explique que les français ont voté majoritairement pour deux types qui leur ont annoncé qu'il allait falloir se serrer plus la ceinture parce que le grand capital a besoin d'encore plus de richesses, ou une nana dont le fond de commerce est le racisme ? Je me repète mais je ne crois pas que cette majorité d'électeurs soient racistes, masochistes ou crédules.

___

Bug non reproductible. Pour la cinquième fois. [:=]
Intolérance zéro.
Le Benjamin Malaussène de KI. [:)]

Megalion

01/10 (00:35)

avatar

nombre messages : 3389

Membre

Arnold Schwartzenprout a écrit :

> Je me repète mais je ne crois pas que cette majorité d'électeurs soient racistes, masochistes ou crédules.

Oui, tu as dit que tu les voyais plutôt égoïstes, couards et cons. Et a choisir je préfère encore les premiers termes.

> En l'occurence, alors qu'est-ce qui explique que les français ont voté majoritairement pour deux types qui leur ont annoncé qu'il allait falloir se serrer plus la ceinture parce que le grand capital a besoin d'encore plus de richesses, ou une nana dont le fond de commerce est le racisme ?

Parce qu'il pensent différemment de toi, pour un tas de raisons dont tu n'as même pas conscience. Je sais de longue date que du as du mal à l'admettre (ou les imagine inférieur à toi), mais c'est comme ça. Leur opinion n'est pas moins valide que la tienne.

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

[ce message a été édité par Megalion le 01/10 à 00:37]

Forum > Politique & Société > Est ce que l'individu parviendra à vaincre cette chimère qu'est l'idéologie ?

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7