pied gauche

 

La Taverne

Poster Nouveau sujet Répondre (veuillez vous connecter)

Forum > La Taverne > L'histoire qui finit Mal

1 | 2 | 3 | 4

Les chroniques maudites

06/12 (20:34)

avatar

nombre messages : 37

Organisation de Presse

Empire Brun

Ce soir-là, accoudé au bar avec son verre de gnole, Jam piquait sa crise et tapait du poing sur le bar.

- GRRRRR !! [)[]

- He !! On se calme ! Vous serez gentil de ne pas taper ici !

BOUM

- Mais comment voulez-vous que je me calme, vous ? [)[] Y a un gredin insaisissable qu'arrête pas de foutre le bordel en palladium ! Et puis surtout la bourse est sur le point de se kracher ! Je risque la ruine d'ici juste quelques heures !!

- Et vous ne voyez pas de moyens de vous relever de ça ?

- J'en ai vu un, oui, mais ça a foiré !

- Lequel ?

- J'ai demandé la main d'une femme riche, mais elle m'a refusé !

Une dame à une table le regarde avec un sourire narquois et l'interpelle.

- C'est tout ce que vous avez trouvé comme moyen ?

- Qu'est-ce que vous voulez, vous ? [:[]

- Pour le moment j'ai juste envie de rire !

- Rire de ma situation ? [:[]

Jam semble s'embraser pendant que la femme ne se laissant pas intimider répond sournoisement.

- Allez savoir ! (clin d'oeil)

- Grrrrrrr !!!

- Ara, si tu veux divertir le monsieur convie-le à ta table, mais merci de faire en sorte qu'il ne casse rien dans le bar !

- J'essaierai ! [:]] Venez vous assoir, Monsieur ... Monsieur comment ?

- Aissangnol !

Le barman répond dans le dos du client
- Jam, de son prénom ! [;)]

- Monsieur Jam Aissangnol ! Enchantée !

Jam s'assoie, le visage toujours haineux !

- Vous voulez boire quelque chose pour vous calmer un peu ?

- DE LA GNOLE !! (hurlement)

- Ludovic ! Une bouteille de gnole pour le monsieur, s'il te plait !

- TROIS BOUTEILLES !!

- D'accord ! Vous voulez une pizza aussi ?

- Non !

- Oui !

- Vous comptez la manger seule, votre pizza ?

- Allez savoir ! (clin d'oeil)

Le barman ne tarde pas à revenir avec trois bouteilles et une pizza trois fromages. Sans attendre qu'il ne débouche les bouteilles Jam en saisit une, en fracasse le haut sur le bord de la table porte la bouteille à ses lèvres et commence de suite à boire, sous les regards presque indifférents de la dame et du serveur.

- Allez ! Encore ! [:|]

- Il fait souvent ça ?

- Oh oui ! Mais j'ai l'habitude à force !

- Et qu'est-ce que ça peut te faire ? Glou

- Ca peut me faire que si tu ne finis pas ta bouteille c'est antihygiénique de la reprendre et servir aux autres clients.

- T'inquiète pas ! Tu n'auras pas à la reprendre ! Glou

- Je sais ! Mais essaie au moins de te tenir calme cette fois !

- Retourne à ton bar, toi !

- D'accord, mais je te préviens que si après le krach tu n'as plus de quoi payer ta gnole rien ne m'oblige à te laisser encore entrer.

- C'est ce qu'on verra ! Glou glou glou !

- Ce qu'on m'a dit est donc vrai. Vous êtes un sacré pochetron ! (Clin d'oeil)

- Seulement quand je m'énerve ! [)[]

- Ben essaies de te calmer ! (depuis le bar)

- La ferme !!

- Allons ! Calmez-vous Monsieur Aissangnol ! Nous sommes entre nous ! (clin d'oeil)

- Hips ! Oui ... Mais ... qui vous êtes, vous ?

- Je me nomme Aratna Denamira, mais on m'appelle couramment Arachna.

- Pourquoi Arachna ? Glou

Un type depuis une autre table intervient sans se lever de sa chaise.

- Parce qu'elle fait tomber les gens dans sa toile !

- Sa toile ?!



Que veut dire l'intervenant par "sa toile" ? Que peut chercher la dame et pourquoi fait-elle des clins d'oeil ? Jam se coupera-t-il la lèvre avec sa bouteille cassée ? Et sera-t-il réellement ruiné ?
Vous saurez ça dans les prochains épisodes. [o)]

___

C'est L'histoire qui finit Mal, mais pour qui ? [o)]

[ce message a été édité par Les chroniques maudites le 08/12 à 14:53]

Les chroniques maudites

08/12 (18:05)

avatar

nombre messages : 37

Organisation de Presse

Empire Brun

- C'est quoi c'est histoire de ... hips ... toile ?

- C'est rien, c'est rien ! (clin d'œil) Mais je vois que vous avez fini votre première bouteille. Vous voulez que je vous en ouvre une autre ?
(Elle pose déjà les doigts sur l'une des deux qui restent.)

- [Pas la peine que tu l'ouvres ! Hips ! [:[] J'peux le faire moi-même et le plus rapide c'est comme ça !

Il recommence à casser le haut de la bouteille sur le bord de la table. On peut entendre un léger grognement dans son dos, le barman visiblement pas content qu'il risque d'endommager la table.

- Bon alors qu'est-ce que vous voulez, Mam'selle ? Glou

- Ben je vous entends râler sans aucune discrétion, pour vos histoires de bourse et ...

Il l'interrompt en criant dans la salle !

- Mes bourses je vais les vider sur l'autre gredin, tiens ! Si je l'attrape celui-là !

- Non, je parlais de la bourse palladionaute !

- Ha oui ! Je risque d'être complètement ruiné d'ici peu ! La galère !

BOUM ! (Il pose violemment la bouteille sur la table.)

- Jam, si tu te comportes ainsi je vais devoir te sortir. [:[] On n'accepte pas ceux qui dégradent le matériel ici ! Même quand ils ne connaissent pas en ces temps le bonheur universel !

- Le bonheur universel ! Laisse-moi rire !

- Et pourquoi ?

- Y a des guerres partout en ce moment ! Hips !! C'est avec ça que tu espères trouver le bonheur ?

- Y a des gens qu'y arrivent, se permet de dire le type à l'autre table.

- Ha ouais ? Lesquels ?

- Vous ne lisez jamais les actus ?

- Si je ne les lisais pas, je ne serais pas au courant pour la bourse et je n'en serais pas là ! [:[] Glou !

Profitant que subitement Jam s'engueule avec le voisin et tourne son attention vers celui-ci Arachna qui a finit de manger un tiers de la pizza se met à saupoudrer on ne sait quoi sur le reste, ceci avec un regard sournois.

- Alors si vous les lisez faut qu'on vous fasse une liste de ceux qui se réjouissent de ces situations critiques ?

- Pas la peine ! Fermez-la, vous ! Et finissez votre assiette au lieu de me déranger.

Profitant de l'occasion Arachna lui saisit la main et l'interpelle.

- Justement, puisqu'on parle d'assiette ! Ca ne vous tente pas de m'aider à finir cette pizza ? (elle l'avance vers lui) Vous êtes sûr que vous n'auriez pas un peu faim ?

- C'est vous qui la payez d'abord, votre pizza ?

- Bien sûr que oui ! Je ne vais pas faire payer un miséreux dans le besoin ! (clin d'oeil) [o)]

- Miséreux vous-même, non mais, oh ! [%(]

- Ok ! Futur miséreux ! Je disais ça parce que vous dîtes vous-même que vous courrez à la ruine à cause de l'état de la bourse, alors je vous propose de manger ce que je vous offre, après quoi je pourrais vous parler d'éventuelles solutions pour vous remettre de ce krash ! [o)]

Un peu dubitatif, mais déjà très ivre Jam se laisse tenter et commence à manger sous le regard d'Arachna qui de déjà sournois en le voyant faire, le devient encore plus en entendant la porte de l'établissement tinter et quelqu'un rentrer et s'installer seul à une autre table.

Pourquoi ce regard ? Qu'a-t-elle pu rajouter sur la pizza ? Et qui vient d'entrer dans la salle ?
Vous saurez ça dans les prochains épisodes. [o)]

___

C'est L'histoire qui finit Mal, mais pour qui ? [o)]

[ce message a été édité par Les chroniques maudites le 30/12 à 16:19]

Les chroniques maudites

09/12 (20:57)

avatar

nombre messages : 37

Organisation de Presse

Empire Brun

Episode 3

- Elle était dégueu ta pizza !! [x(]

- L'essentiel c'est que vous l'ayez fini quand même !! [:]]

- Beurk !

- Vous aviez plus faim que vous ne vouliez le faire croire, en fait ! (clin d'oeil)

- Ara !! Tu veux bien venir un instant ? [:[]

- Oui, Ludo ?

Voyant l'état de Jam ivre à souhait, elle se rend au bar, le laissant cuver un temps sa gnole sur sa chaise. En revanche le barman a l'air très fâché.

- Si tu as envie de gâcher des pizzas avec ce que t'as rajouté, tu seras gentille d'aller le faire chez la concurrence ! Compris ? [:[]

- Ca faisait parti de mon plan, Ludovic !

- J'ignore quel plan tu as en tête, mais les clients ils diront quoi si les pizzas que je sers ici deviennent immangeables ?

- Ce n'était pas destiné à la rendre immangeable ! La preuve, il l'a mangé jusqu'au dernier morceau.

- Mais il a dit que c'était dégueu ! Je l'ai clairement entendu ! Et probablement que d'autres clients aussi ! [:[] Or je t'ai vu faire. Qu'est-ce que t'a rajouté ?

- Quelque chose que je n'utiliserai pas deux fois, t'inquiète ! [o)]

- T'as intérêt ! Et c'était destiné à quoi ?

- Je vais te le dire, mais reste discret.

Artana lui fait signe d'approcher son oreille et lui murmure on ne sait quoi en douce, pendant que Jam s'endort carrément le nez sur sa table. Petit à petit Ludovic semble s'apaiser, limite rire un bref instant, mais c'est avant de paraître sceptique.

- Je comprend le plan, mais ça n'empêche que je n'ai pas envie que tu gâches la réputation de mes pizzas.

- Mais je viens te dire que je ne le referai plus !

Alors qu'un client hausse le ton en réclamant qu'on s'occupe de lui, Ludovic fait un signe de la main à Aratna puis s'apprête à aller voir le client.

- Ca ira pour cette fois. Retourne t'occuper de tes deux clients. Moi, faut que je réponde à l'autre.

Aratna sourit sournoisement puis retourne à la table ou Jam ronfle sans discrétion, attirant l'attention sur lui, alors elle prie les curieux des autres tables de ne pas trop y porter attention, puis elle s'occupe d'essayer de réveiller doucement le palladionaute empli de gnole.

- Youhou !

(Ronflement)

(Lui murmure à l'oreille)
- Vous voulez un peu de gnole supplémentaire ou que je vous indique comment vous pourriez vous refaire en cas de krash ? Il y a une solution ici même !

Jam ouvre vaguement un oeil et semble se réveiller, mais reste le nez sur la table.

- Ce ... Ce serait quoi votre ... solution ?

- Il y a ici quelqu'un de riche et qui n'est pas actionnaire.

- Ma ... La reine ?

- Non, mais il s'agirait que vous alliez lui parler ! [o)]

- Rffflll

- Et je vous sers un autre verre et vous paie vos trois bouteilles de gnole si vous y allez !

- Rfffflll ! C'est qui ?

(Elle montre quelqu'un du doigt)
- C'est lui !


Qu'a-t-elle donc en tête et qui peut bien être cette personne ?
Vous le saurez dans le prochain épisode.

___

C'est L'histoire qui finit Mal, mais pour qui ? [o)]

[ce message a été édité par Les chroniques maudites le 09/12 à 20:59]

Les chroniques maudites

10/12 (13:00)

avatar

nombre messages : 37

Organisation de Presse

Empire Brun

Episode 4


Après qu'elle lui ait murmuré à l'oreille une liste d'infos et conseils, se laissant naïvement guider par la surnommée Arachna, Jam se rendit à la table qu'elle lui indiquait. Sans elle ! Il s'assit sur la chaise juste à côté de l'homme qu'elle lui avait désigné et s'appuyant sur la table il tourna la tête vers lui, ce qui visiblement ne fit pas plaisir à cette personne qui sur le coup recula la tête, l'air très gêné.

- Bonsoir, monsieur ! Vous êtes bien Serge le borgne avare ? L'actuel ministre de la justice de la reine de Ruthvénie ?

En premier l'homme ne se retint pas d'un soupir.

- Pouah !! Oui ! Mais que voulez-vous ?

- En ce cas vous devez être riche et avoir une certaine proximité avec la reine, non ?

- Je suis en effet riche et j'ai comme vous dîtes une proximité avec la reine mais différente de celle entre votre bouche et mon nez !

Sans faire attention au sens caché des phrases Jam continua sur sa propre lancée.

- Puisque vous parlez de nez, je suppose que vous savez flairer les bonnes affaires, non ?

- Oui, mais ce n'est pas une affaire que je flaire en ce moment.

- Alors nous pourrions collaborer ensemble ! [:)] Je suis Jam Aissangnol, votre homologue palladionaute à la justice.

- Si en palladium vous torturez les gens en leur parlant de face, je comprends qu'on vous ait confié ce poste.

- Et je suppose que vous avez senti la chute imminente de la bourse palladionaute ?

- Là c'est surtout votre bouche que je sens.

- Or si la bourse dégringole je risque la ruine. C'est pourquoi je souhaite nouer des liens avec la reine ou n'importe qui de riche.

- Pour le moment vous devriez surtout nouer un masque sur votre visage.

- J'ai déjà proposé ma main à la reine, mais elle m'a refusé.

- Ca ne m'étonne pas ! Les femmes sont encore plus que les hommes sensibles aux odeurs pestilentielles nauséabondes. [x(]

- Alors on m'a dit que vous pourriez peut-être m'aider à la convaincre ou alors à me remettre financièrement après le krach, vous qui n'étant pas un grand actionnaire en serez moins impacté.

- Si j'ai un conseil à vous donner pour ça ce serait d'investir dans le dentifrice ou les bonbons "Menthe fraiche".

- Vous pensez que ce pourrait être des marchés porteurs ? [:)]

- Si tous les palladionautes ont la même haleine que vous, certainement, oui.

- T ... Tous les palladionautes ?! Haleine ?! Mais de quoi parlez-vous ?

- De la même chose depuis le départ, Monsieur. Vous puez de la bouche !

- Mais ... ?! [:[]

D'entendre ça et commençant vaguement à comprendre le sens des précédentes interventions de son interlocuteur, Jam commence à s'embraser progressivement.

- Je pue de la bouche, moi ?!

- Parfaitement ! Vous devriez songer à la laver.

- NON MAIS OHHH !!!! [)[]

- Et vous enflammer comme vous faîtes n'y changera rien, monsieur ! Ce n'est pas ainsi qu'on résout ce genre de problème !

- Non mais je vais le résoudre, moi le problème !!! [)[]

Perdant son calme Jam serre le poing et le lance droit vers son interlocuteur.


D'où provient ce que Serge reproche à Jam ? Et qu'arrivera-t-il s'il agresse vraiment ce ministre ?
Vous le saurez dans les prochains épisodes.

___

C'est L'histoire qui finit Mal, mais pour qui ? [o)]

[ce message a été édité par Les chroniques maudites le 10/12 à 16:57]

Les chroniques maudites

11/12 (17:58)

avatar

nombre messages : 37

Organisation de Presse

Empire Brun

Episode 5


Ce matin là, Jam se réveilla avec une épouvantable gueule de bois !
Son premier geste fut de gémir en portant sa main sur sa tête.
Peinant à ouvrir les yeux il tarda à réaliser où se trouvait-il, mais il entendit un petit cri venant d'il ne savait pas où parce qu'à cause de sa migraine il avait aussi du mal à percevoir ce genre de choses.

- Madame ! Madame ! Ca y est !! Il se réveille ! [:)]

Aussitôt, Jam entendit vaguement quelques pas fort peu discrets, aussitôt suivi par un cri plutôt autoritaire !

- Alors, ça va mieux ?

- Bheu !! [x(]

- On commence à décuver ou pas ? dit la personne autoritaire qu'il entendait mais ne voyait pas encore.

Devant l'absence de réponse, la personne demanda à celui qui l'avait prévenue d'aller lui chercher un seau d'eau.

- Et puis non ! Prévois-en plusieurs ! J'ai dans l'idée que ce ne sera pas de trop !

- Beurk !! Qui c'est qui parle d'eau ? [x(]

- Moi !

Tournant la tête vers la voix qu'il entendait, Jam ouvrit enfin les yeux et remarqua, de l'autre côté d'une série de barreaux une personne qu'il reconnu de suite.

- Sabine ?!? [:o] Mais qu'est-ce que tu fais là ?

- De l'intérim !

- De l'intérim ?

- Oui ! La bourse s'est effondrée ! On a un nouveau DCR et celui-ci ne m'a pas proposé de poste, alors tu me vois ici comme commissaire divisionnaire intérimaire provisoire.

- Commissaire ?!?

L'agent revenu avec les seaux d'eau se permit une remarque.

- Je crois qu'il n'a pas encore capté où il est, Madame ! [:D]

- Je suis où ?

- En prison !

- En prison ?! Pourquoi ?


- En état d'ébriété tu as agressé quelqu'un. Celui-ci a été conduit aux soins. Quant à toi, vite maîtrisé tu t'es retrouvé ici.

- Ha oui !! L'autre Enf ... Salaud !! Où est-il ce type qui a osé nous insulter ? [)[]

- S'il n'a pas bougé il est encore chez Giovanni.

- C'est où ça ?


- Si tu as l'intention de l'agresser une fois supplémentaire je vais m'abstenir de te le dire.

- C'est un hôpital en ville, Monsieur ! [:D]

- Tu veux une gifle, toi ?

- Non, Madame ! Désolé.

- Je lui enverrai autre chose qu'une gifle à ce mec ! [)[]

- Calme-toi où je ne te laisse pas sortir.

- Parce que je pourrais le faire dès aujourd'hui ?


- Une personne anonyme a versé une caution pour t'alléger d'un jour et fait porter aussi cette lettre.

- Une lettre ? De qui ?

- Elle est anonyme, je te dis.



Qui a bien pu payer cette caution et que peut-il y avoir dans cette lettre ?
Vous le saurez au prochain épisode.

___

C'est L'histoire qui finit Mal, mais pour qui ? [o)]

Les chroniques maudites

12/12 (12:57)

avatar

nombre messages : 37

Organisation de Presse

Empire Brun

Episode 6


Jam ouvrit la lettre et ne tarda pas à piquer une crise de nerf.

Monsieur Aissangnol,

Vous êtes un abominable poivrot empli de prétention et de Naïveté et je maintiens que vous puez épouvantablement de la bouche ! Pire qu'un zombie en décrépitude ! J'ignore s'il existe un remède à cela, mais j'espère que les autres palladionautes ne sont pas dans le même état de décomposition que vous ou bien cela signifie la mort de la corporation.

J'ajouterai que vous imaginer pouvoir séduire la reine dans de telles conditions est d'une absurdité sans borne et qu'elle a eus parfaitement raison de refuser votre main.

N'escomptez pas retenter votre chance avant de vous être préalablement trouvé un dentiste ou un médecin, ou plutôt non, un magicien qui puisse vous remettre dans un état acceptable. Sans oublier par ailleurs, s'il existe une personne au cybermonde capable d'un tel miracle, de le recommander à vos concitoyens et actionnaires atteints du même mal que vous.

En attendant je m'emploierai systématiquement à recommander à chaque personne que je croise, et tout particulièrement ma reine, de ne jamais mettre le pied en territoire palladionaute et exigerai que l'accès au Royaume vous soit rigoureusement interdit. A vous comme aux autres palladionautes. Et en tant que Conseiller à la justice je vous promets de punir sévèrement chacun d'entre vous qui outrepassera cette interdiction.

Je vous méprise, Monsieur.

Serge Le Borgne Avare



En fin de lecture Jam ne pu se retenir de s'embraser au risque de mettre le feu à sa cellule et de faire paniquer Sabine.

- GROUUAAAAA !! Je vais le tuer ce type !!! [)[]

- Calme-toi, Jam !!! Que se passe-t-il ?

- Il y a que ce type nous injurie comme personne ne l'a encore jamais fait ! [)[]


Jam expliqua les détails et présenta la lettre. Après lecture Sabine eut une réaction plus modérée, mais comme Jam tout en flamme et hurlant de rage ne lui laissa pas la parole elle ne pu d'abord en placer une !

- Je vais le tuer ce type !! [)[] Et si le Royaume s'avise de soutenir ses propos et d'appliquer ses mesures, alors ce sera la guerre !!! [)[]

- Du calme Jam !!

- Comment veux-tu que je me calme ?!

- Ce n'est que la lettre d'une seule personne ! Comme tu dis, on ne sait pas encore si le Royaume va le suivre et

- Qu'il essaie un peu !!!! GRAAAAAAA !!

- Mais attend ! Laisse-moi finir !!!

- Y a-t-il encore autre chose à dire sur cette lettre ?

- Sur cette lettre je ne sais pas, mais avant de déclencher une nouvelle guerre contre le Royaume nous avons plus urgent que ça !

- Quoi donc ?

- Le gredin à moustache ! Il continue de sévir en Karénie !!


D'entendre ça Jam se calma mais rien qu'un peu, avant de s'agacer à nouveau !

- Bordel ! Je l'avais oublié celui-là ! C'est lui notre nouveau DCR ? Celui qui a refusé de te confier un poste ?

- Non ! Il est toujours gouverneur ! Mais ça fait partie du problème ! Il pourrait t'usurper ton prochain poste dès lundi à minuit et une minute !

- Oh bon sang !!! Grrrrrr ! Que d'emmerdes ! Ouvre-moi ces barreaux ! On a du pain sur la planche ! [%(]


Sabine ne sachant d'abord où étaient les clefs demanda à l'agent d'aller les chercher, mais celui-ci parti en souriant et au lieu de chercher les clefs, une fois dans le bureau de police et hors de vue il s'approcha d'une fenêtre, l'ouvrit, tapa sur le mur pour s'assurer que quelqu'un soit de l'autre côté et lui murmura ses mots.

- Ca marche ! Il est bien dans l'état que vous escomptiez ! [:D]

- Parfait !

La personne cachée tendit une grosse liasse de billets devant la fenêtre et l'agent s'en saisit, presque en chantonnant joyeusement, avant d'aller chercher les clefs de la cellule et les rapporter à la commissaire Sabine.


Qui pourrait bien être la personne de l'autre côté du mur ?
Vous le saurez dans de prochains épisodes.

___

C'est L'histoire qui finit Mal, mais pour qui ? [o)]

[ce message a été édité par Les chroniques maudites le 12/12 à 13:02]

Les chroniques maudites

13/12 (12:58)

avatar

nombre messages : 37

Organisation de Presse

Empire Brun

Episode 7


Sortant de la prison, Jam secoua la tête de tous les côtés pour essayer de se repérer vaguement, mais il y avait un problème ! Un gros problème en fait !
Si à droite et à gauche de la prison se trouvaient le tribunal et la caserne locale, et bien juste en face se trouvait un établissement avec bar inclus.

Jam dû faire un gros effort pour se retenir, puis cria à son interlocutrice qui le suivait.

- Où est cet hôpital ? Que j'aille casser sa gueule à cet enfoiré !!! [:[]

- Jam !! Je te l'ai déjà dit, il y a plus urgent que de s'occuper de ce ruthvène ! C'est le dernier jour des élections aujourd'hui ! Il faut s'occuper en premier du gredin !

- Et où se cache-t-il celui-là ?

- C'est le problème ! On n'en sait rien !

- Grrrr !!

Tentant de réfléchir malgré sa gueule de bois pas encore complètement passée, Jam gardait trop les yeux rivés vers l'hôtel d'en face, aussi finit-il par s'écrier en pointant le doigt vers l'hôtel.

- Là-bas on pourra trouver quelqu'un qui nous renseignera !

Et sans attendre la réponse de Sabine il prit de suite la direction de l'établissement, avant de se faire rattraper et saisir par le poignet.

- Ne me dis pas que tu comptes encore aller picoler ?!

- J'ai besoin de gnole pour réfléchir ! Jamais sans gnole, Madame ! [%(]

- L'alcool n'aide pas à réfléchir ! Et en plus il n'y en a pas de gnole ici. On n'est pas aux Caraïbes !!!


Jam pris le temps de bien observer l'hôtel avant de répondre.

- Ca ressemble pourtant bien à l'endroit où cette femme m'en a payé trois bouteilles !

- Quelle femme ?!

- Je ne sais plus son nom. Je me souviens juste de longs cheveux et d'un décolleté très ouvert.

- Whaou !!! Quels indices !! [:[] Et tu dis qu'elle ta payé trois bouteilles de gnoles ?

- Parfaitement ! Elle au moins elle a su me réconforter.


- Je ne saurais pas te réconforter en te payant des trucs qu'on n'est pas censé trouver ici, mais je te rappelle qu'on doit à tout prix s'occuper du gredin avant ce soir !

- Mais comment comptes-tu t'y prendre ? Tu ne sais pas où le trouver ! Et est-ce qu'un des fonctionnaires d'ici serait en mesure de l'usurper ?

- Malheureusement la bourgmestre d'ici est de son côté et les autres je ne sais pas.


- Bon alors il faut le trouver et c'est au bar qu'on pourra se renseigner.

Sans plus attendre Jam lui fit lâcher prise et parti droit en direction de l'hôtel "Building Site", sous le regard dépité de Sabine.

- Moi je crois que je vais aller à l'hôtel de ville et mettre fin à cet interim ... [!(]
J'ignore qui sera DCR demain, mais ça promet.


Pendant ce temps une personne au visage dissimilé sous une cagoule rouge et brune et cachée derrière une voiture en stationnement observait discrètement la scène et se mit elle aussi à faire la moue en voyant Jam entrer dans le bar.
Ce n'était apparemment pas ce qu'elle attendait en premier.

Que cherche donc cette personne ?
Vous le saurez dans de prochains épisodes.

___

C'est L'histoire qui finit Mal, mais pour qui ? [o)]

[ce message a été édité par Les chroniques maudites le 13/12 à 13:17]

Les chroniques maudites

13/12 (20:31)

avatar

nombre messages : 37

Organisation de Presse

Empire Brun

Episode 8


Alors que Jam était déjà entré dans l'hôtel et que Sabine ne bougeait plus du milieu de la rue, l'inconnu l'approcha par derrière.

- Vous auriez mieux fait de lui indiquer la direction de ce fameux hôpital.

- Hein ?

Sabine se retourna intriguée.

- Vous êtes qui, vous ?

Elle ne parvenait pas à distinguer les traits du visage de son interlocuteur qui lui répondit

- Peu importe ! Mais vous avez contrarié mes plans.

- Quels plans ?!

- J'attend que Jam fasse quelque chose de précis, mais en le laissant retourner boire vous avez retarder son accomplissement.

- Quelle chose précisément ? Allez tabasser le ministre ruthvène ?

- Cet homme n'est plus à l'hôpital à l'heure qui l'est, mais en laissant partir Jam en ville au moins il serait resté sobre ! [%(]

- Qui êtes-vous ? Que manigancez-vous ?

- Tu n'en sauras rien !


Sur ce l'inconnu dégaina un couteau et le planta dans le cœur de Sabine qui, prise de cours, s'effondra et prononça agonisante son dernier mot.

- Jam ... [;|]

L'inconnu s'employa, non sans peine, à déplacer le corps de la défunte pour aller la dissimuler dans un premier temps dans le coffre d'une voiture, mais en se retenant difficilement d'exprimer le mécontentement que lui occasionnait le temps que ça lui prit.
Une fois cette corvée accomplie l'inconnu s'approcha le plus discrètement possible de l'hôtel.

- Maintenant il faut trouver le moyen pour faire ressortir cet ivrogne avant qu'il ne soit encore saoul ! [o(]

L'individu se dirigea donc à son tour vers l'hôtel, mais très prudemment parce que d'évidence il ne voulait d'abord pas risquer d'être reconnu, mais au final il se plaqua contre le mur extérieur pour commencer à développer un nouveau plan.

- S'il refait un coma éthylique ça fera toujours du temps de perdu, mais ...


Est-ce que l'encagoulé(e) empêchera Jam de sombrer à nouveau dans l'alcool ?
Vous le saurez dans le prochain épisode.

___

C'est L'histoire qui finit Mal, mais pour qui ? [o)]

Les chroniques maudites

16/12 (23:18)

avatar

nombre messages : 37

Organisation de Presse

Empire Brun

Episode 9


L'individu encagoulé maugréait à l'abri des regards indiscrets, mais tardait tant à trouver son nouveau plan qu'autre part le temps s'écoulait pour d'autres choses, et la personne finit par entendre jusque depuis l'extérieur des cris venant de l'intérieur.

Encore accoudé au bar, Jam, à nouveau au bord de l'ivresse, criait et jurait en levant son verre à la main. La salle étant presque vide personne ne réagit vraiment, mais il montait quand même le ton de plus en plus.

- Ha la Vilaine !! Elle a refusé ma main, la pimbêche !! hips !! Mais je vais l'avoir moi la reine ! [%(] Si je suis DCR je décréterais que je suis aussi prince et elle sera bien obligée de me recevoir la mégère !!!

Entendant ça de l'extérieur l'encagoulé maugréa encore plus, pour on ne sait quelle raison, puis pendant que rien ne se passait Jam bu encore son verre et en réclama un de plus au barman un peu contrarié.

- A mon avis vous avez déjà trop bu, Monsieur !

- Et pour quoi vous dîtes ça ? Hips

- Ben il suffit de vous écouter. Vous divaguez complètement.

- Comment ça je divague ? Je vais devenir prince, moi ! Et la greluche elle devra m'épouser !

- Et bien avant d'en venir à ça, est-ce que monsieur le prince a de quoi payer ses consommations ?

- Bien sûr que je vais les payer !! Avec l'argent du trésor royal pardi ! hips

- Et vous l'avez sur vous ce trésor royal, Monsieur ?

- Non ! Hips !

- Donc vous n'avez pas de quoi payer ?


- Sers-moi un autre verre et je te promets un titre de baron.

- J'en ai rien à faire de votre titre ! Je veux que vous payiez vos consommations de suite ! [:[]

- J'ai rien sur moi, monsieur le baron !


- Je ne suis pas baron. Et si vous ne me payez pas ça va chauffer pour vous !

En entendant ça, Jam s'embrasa exprès.

- Vous dîtes que ... hips ... Ca va chauffer pour moi ?

Impressionné le barman recula un peu, mais ne tarda pas à recommencer à se plaindre et réclamer qu'on le paie, puis devant l'attitude agressive de Jam il appella de l'aide.

- Aidez-moi à maîtriser ce dément !

- Je suis pas un dément ! hips.

- Vous êtes ivre, ce n'est guère mieux.

- Sers-moi encore un ... hips ... un verre.

- Vous n'avez pas de quoi payer, alors c'est hors de question.


Soudain, empêchant Jam de répondre quelqu'un survint à l'entrée et interpella le barman.

- Arrêtez ! Je vais payer ses consommations, mais laissez-le tranquille ! Et ne lui servez plus aucun verre.

Le barman observa la personne, une dame apparemment parfaitement sobre, et il lui répondit aimablement, comme tout bon commerçant.

- Entendu, Madame ! Ca fera 352 P$ pour les 11 verres de gnoles.

- Onze verres ?!

- Tout à fait ! Il n'y va pas de main morte, votre ami.

- Tant pis. Je vais vous payer quand même.


Devant la générosité de l'intervenante, Jam se tourna vers celle-ci, mais en titubant !

- Tu viens pour moi et pour payer à ma place ? C'est toi ma chérie ?!

- Je ne suis pas ta chérie, non !

- Népala, je savais que tu finirais par me vouloir !


Prenant la demoiselle de court, Jam sauta vers elle et l'enlaça, mais celle-ci perdit l'équilibre, entraînant Jam dans sa chute, avant de l'engueuler.

- Non mais ça ne va pas, non ? [:[]

- Népala. Mon amour !

- Je ne suis pas Népala !


La dame se libéra vite de ses bras et se releva, alors que Jam resta à terre en lui disant des mots doux, alors exaspérée elle se saisit d'une chaise pour l'assommer.
Ne perdant pas le nord le Barman griffonna sur son carnet.

- Avec la chaise en plus ça fera 912 P$, madame. Vous payez toujours ?

Grimaçant de colère elle paya et se pencha vers Jam et essaya de le tirer, mais il pesait un peu lourd pour elle, alors le barman se déplaça.

- Vla votre ticket, M'dame. Vous pensez réussir à reconduire votre mari chez vous ou vous voulez de l'aide ?

- Ce n'est pas mon mari ! [:[]

- Il vous a pourtant appeler "mon amour" !


- Mais vous voyez bien qu'il est ivre ! Il est en plein délire ! Mais oui, je veux bien de l'aide pour le sortir.

Avec l'aide du barman la demoiselle le transporta dans sa voiture, puis démarra en furie.

Qui est cette personne et où compte-t-elle le conduire ?
Vous verrez ça dans de prochains épisodes.

___

C'est L'histoire qui finit Mal, mais pour qui ? [o)]

[ce message a été édité par Les chroniques maudites le 16/12 à 23:21]

Les chroniques maudites

28/12 (01:32)

avatar

nombre messages : 37

Organisation de Presse

Empire Brun

Episode 10


Ce matin là Jams se réveilla avec un haut le coeur, et pour cause, il se trouvait avec les deux bras ligotés dans le dos, la tête en bas et attaché par les pieds à une solide branche d'arbre, mais surtout on venait de lui plonger la tête dans une fontaine.

- Pouahhh ! C'est de l'eau ?! Mais quelle horreur !!

- Oui, c'est de l'eau. Pour te réveiller, pauvre idiot !

- Qui ... Qui oses me traiter d'idiot ?


En guise de réponse la personne donna du mou à la corde qui le retenait à la branche et lui replongea la tête dans la fontaine. Jams s'agita, horrifié qu'il était d'être en contact avec de l'eau et émis une supplique guère audible depuis la fontaine, mais son bourreau ne tarda pas à tirer sur la corde pour lui en ressortir la tête et le laisser respirer.

- Quelle horreur !!! Pouaah ! [x(] Mais qui êtes-vous ?

- Quelqu'un qui attendait quelque chose de toi, mais qui est très déçu !

Dans sa posture Jams ne voyait pas la tête de son bourreau qui plus est caché sous une large capuche.

- Vous attendiez quoi de moi, monstre de cruauté ?

- Que depuis ton siège de directeur tu répondes comme il se doit au Royaume de Ruthvénie, mais maintenant c'est trop tard !

- De ... Depuis mon siège ? Ca veut dire que j'ai remporté les élections ?

- Oui, mais tu n'as pas songé à prendre assez de précautions et pendant que tu picolais le gredin t'a usurpé. Tu n'es plus rien pour le moment.

- Le ... Le gredin ?


En guise de réponse le bourreau lui replongea la tête dans l'eau et Jams s'agita encore plus fort, hurlant et suppliant qu'il le ressorte de là. Son bourreau finit par le faire, au moins pour qu'il puisse respirer.

- Pouah ! Mais que voudriez-vous que je fasse ?

- Pour le moment plus rien, mais ça défoule !

- Vous me plongez dans l'eau juste pour vous défouler ?


- Tu l'as mérité. Je n'aurais pas dû compter sur un tel poivrot !

Le bourreau lui replongea encore la tête dans la fontaine et le ressortit terrifié.

- Pitié ! Arrêtez ça ! Je vous en conjure !

- Et pourquoi arrêterai-je ?

- Que ... Qu'attendiez-vous de moi ?

- Je te l'ai dit !


Plouff !

- Blubbb ... Pitiée !

(sortie)

- Vous ... Vous m'avez parlé du Royaume de Ruthvénie. Mais par la corbeille sacrée, qu'auriez-vous voulu que je fasse ?

- Qu'une guerre éclate, pauvre idiot !

PLOUFFF

- BLUAAAARRRGGGGG ! PITIEEEE !!

La personne qui le torture avec de l'eau est-elle vraiment sérieuse ?
Jams va-t-il survivre au contact d'autant d'eau et sans une goutte de Gnole ?
Vous le saurez dans de prochains épisodes.

___

C'est L'histoire qui finit Mal, mais pour qui ? [o)]
Poster Nouveau sujet Répondre (veuillez vous connecter)

Forum > La Taverne > L'histoire qui finit Mal

1 | 2 | 3 | 4