pied gauche

 

La Taverne

Poster Nouveau sujet Répondre (veuillez vous connecter)

Forum > La Taverne > Le Tutorat Chevaleresque

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Mephala Najimus

20/01 (13:07)

avatar

Citoyenne

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Monte-Oktavio

Alors je suis celle qui a créé ce questionnaire mais je suis ravie de voir que mes anciens Ecuyers arrivent a promouvoir la chevalerie et aussi a trouver de jeunes écuyers prometteurs.

Shinal, je dois vous dire que vous avez eu du flair, je suis persuadée qu'il pourra faire un grand Chevalier.
Si vous avez besoin d'aide pour lui trouver des épreuves, j'en suis.

J'ai envie de suivre son évolution tout en restant en retrait de son professeur.

Ecuyer Ganesh.

La route est longue et parsemée d 'embuches, mais la récompense est grande.

Je vais suivre votre apprentissage avec beaucoup d'intérêt.

___

Plus grand chose maintenant.

[ce message a été édité par Mephala Najimus le 07/02 à 18:22]

Shinal II

[Duc]

20/01 (21:55)

avatar

Duc Ruthvénie

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Monte-Oktavio

Dame Reyne Méphala, il a bien évidemment été spécifié à l'écuyer Ganesh à qui appartenait la maternité de ce difficile questionnaire. Il a choisit une voie longue et tortueuse afin de prouver sa grande valeur pour le Royaume. Sa détermination sans faille nous offre la possibilité d'investir dans ce futur joyau de la Couronne - en espérant en faire un fier et recherché parti - qui sauvera le Royaume de bien des tumultes.

Voyez vous, l'Esprit des chevaliers se porte bien. Vous m'avez beaucoup appris également, il est normal que vous puissiez vaquer et assister aux raves party des quatre coins du monde, en attendant. Nous préparerons le futur pour Un Royaume toujours plus haut sur l'échiquier cybermondial.

Ganesh, tu as réussi le questionnaire de passage. Ta motivation fait de toi un apprenti officiel de la Chevalerie. Tu recevras très bientôt une tâche que seul un coeur vaillant peut réussir. Que la Dame veille.


___

Shinal II de Ruthvénie, Héritier de la presque célèbre Maison Blackheart, Chevalier Nexus, Chancelier de l'Ordre des Chevaliers du Saint Royaume & Alchimiste-confiseur à tiers-temps.

Chaos

[Persona non grata]

07/02 (17:20)

avatar

Préfète de Police Ruthvénie

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Monte-Oktavio

Consciente que portant un titre venant d'un autre monde,
Je ne suis que roturière au Royaume, et j'ai toutes mes preuves à faire.

Je souhaite néanmoins m'engager sur cette voie.
Et demande l'attribution d'un tuteur.


___

Psy,
Oppressée et Exilée politique

Mephala Najimus

08/02 (19:30)

avatar

Citoyenne

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Monte-Oktavio

JE serais votre tutrice, je vous enverrais bientot les premiers questionnaires.

___

Plus grand chose maintenant.

Chaos

[Persona non grata]

14/02 (17:58)

avatar

Préfète de Police Ruthvénie

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Monte-Oktavio

C'est donc à mon tour de passer dessus la scénette.

Le questionnaire

- Qu'est ce que la Chevalerie pour vous ?

La Chevalerie constitue une voie.
Une manière de vivre, de ressentir, de réagir. Ce mot représente à la fois aussi la communauté qui résulte de cette voie, et pour certaine l'ensemble des qualités sous-jacentes.
Que cette Chevalerie soit associée à d'autre valeur ou non, il n'en demeure que chez un chevalier, les vertus que sont la force, la bravoure, la compassion, la loyauté, le sens du devoir sont élevé à des rangs inhérents de la formation, de la vie de tous les jours, qu'ils sont souvent considérés comme étant des parangons de Vertus.


- Pourquoi voulez vous devenir chevalier ?

Parce que c'est ce qui m'apparait juste.
Comme je l'ai déjà justifié il y a quelque jours.
Mon Rôle de prêtresse de la Dame me met dans une situation un peu rocambolesque où j'ai l'impression que ... Je réponds à des questions, non par parce que mon raisonnement est bon, mais parce qu'au fond de moi, une petite voix me souffle les réponses. J'aimerai donc, oui, recevoir une formation pour devenir Chevalier, pour ressentir ces propres valeurs au fond de moi, et non plus simplement ressentir ma foi pour la Dame, et savoir que ce qu'elle dit est juste, et donc l'écouter.


- Qu'est ce qui est le plus important pour devenir un chevalier ?

Je dirais être prête à apprendre. Comme on dit souvent, on ne rempli pas une cruche déjà pleine.
Et c'est bien là toute la difficulté avec moi je pense. Je suis déjà pleine de conviction.
Mais je ne compte pas reculer devant l'adversité.


- Quelles sont les valeurs les plus importantes de la chevalerie ?

Oops, j'aurais du lire tout le questionnaire avant de répondre.
Je dirais que le plus important c'est la Justice et la Compassion.
Car c'est bien le fait de savoir que sa cause est juste qui donne l'énergie au Chevalier pour se sortir de situation inextricable, a faire face à 1 contre 20 si nécessaire.
Mais c'est aussi la Compassion qui sait retenir son épée, quand il réussi à cerner la vilaine voleuse dans la ruelle sombre.


- Quelle est votre plus grande qualité pour le devenir ?

Cette question est un piège, vu que nous sommes changeante, que nous n'avons pas toutes les même qualité.
Celle qui m'est propre serait l'empathie.
Celle qui nous regroupe quasiment toutes, c'est la ténacité.


- Quel est votre pire défaut qui pourrait être un frein a réaliser votre objectif.

Encore une fois, on m'en demande un seul et pas une fois je ne vais écouter la consigne...
Outre le problème dont j'ai déjà fait mention plus tôt. Ce sentiment d'être une tricheuse.
Je dirais que malgré les années, ma culture brune demeure.
Il m'arrive régulièrement de faire des choses répréhensibles.
Il y a quelque jours à peine, je réalisais un kidnapping.


- Que voulez vous protéger en tant que chevalier.

Je veux protéger ... Je sais pas. Ce sentiment est relativement omniprésent dans mon quotidien.
Pour moi, c'est le propre de l'émotion. Dès que je commence à apprécier quelqu'un, bien sûr que j'ai envie de le protéger.
Et cela inclue des ennemis, mais aussi globalement de toute vilaine situation.
La Dame sait à quel point, même entre personne de bonne volonté, de vertu, on peut en arriver à se faire du mal.
C'est le propre des sentiments. Mais alors, il convient de tendre la main, de glisser un mot doux, et s'assurer de la guérison.


- Qu'est ce que vous admirez le plus ?

Question un peu compliquée. Tant parfois l'admiration est teintée d'autre sentiment.
Mais si je tente d'être juste et impartiale.
Je dirais que cette semaine, c'est Marie-Jeanne.
Elle fait l'effort de sortir de sa "zone de confort", pour tenter d'améliorer les choses.
Elle fait le choix de se donner de la peine, faire des efforts, pour un lendemain qui sera mieux qu'aujourd'hui, en devenant apprentie.


- Êtes-vous plus veuve ou Orphelin ?

Je ne comprends guerre le principe.
Encore une fois, c'est peut être parce que la Dame me souffle les réponses, mais il est hors de question de choisir.
S'il y a 3 veuves et 4 orphelins, il convient de les prendre tous sur l'épaule pour les sauver... Si vous êtes assez fort.
Pour ma part, j'opterais pour un chariot ou une petite camionette, mais il n'est pas question de choisir de ce coté là.
Et si une veuve éploré peut avoir besoin d'une épaule ou d'autre genre de réconfort, il ne nous appartient pas de choisir.
Finalement, nous agissons comme le destin exige de nous, et non pas comme nous le désirons.


- Quel sera votre arme de chevalier ?

Pour ma part, je manie l'épée maudite et fouet. Suivant les missions.
Le fouet à l'avantage d'être moins léthal, et plus douloureux. Tout dépend si on doit pourfendre ou châtier.


- Avez vous une punch line, si oui laquelle ?

Pas vraiment de punch line. Je ne suis pas phrase toute-faite.

- Adoubement ou Chevalierisation ?

Encore une fois, je ne saisit pas le fond de l'histoire. Néologisme pour ou contre?
Je suis assez tradi sur ce genre de chose. Donc je dirais Adoubement, et si possible en cérémonie.


- Qui est votre Némésis ?
Moi même. J'ai toujours été mon plus grand ennemi. C'est un point sur lequel mes sœurs et moi faisons consensus.


Exégèse du code des chevaliers

1 - Tu auras le respect de toutes les faiblesses et tu t'en constitueras le défenseur.

Cela me parait une évidence.


2 - Tu aimeras le pays où tu es né.

Heu... Je suis pas certaine, d'être en phase avec ce non. Vous vous rappelez de ma couleur de tabard pendant des années...
Bon, je suppose qu'à la base, cet Exégèse est prévu pour des Ruthvènes de nationalité.
Ce qui changerai l'optique de ce point.


3 - Tu ne reculeras pas devant l'ennemi.

Je recule déjà très rarement devant les alliés et amis.


4 - Tu t'acquitteras exactement de tes devoirs féodaux, s'ils ne sont pas contraires à tes convictions.

J'aurais bien plusieurs questions sur ce point, mais sur le principe global, je suis plutôt en adéquation.

5 - Tu ne mentiras point et seras fidèle à la parole donnée.

Je ne ment jamais Sauf à une personne, mais elle, elle compte pas
Par contre, je suis habile à jouer sur les mots, ce qui est assez contraire à l'idée générale de ce point.

6 - Tu seras libéral et feras largesse à tous.

Encore une fois, la liberté qu'à chacun des choses les plus évidentes pour moi.
J'ai vécu de nombreuses année sans rien garder pour moi même.
La limite est à mes yeux, effectivement la nocivité à chacun.
Nous en avons déjà discuté sur le sujet des Naaristes.
Un Naariste qui ne nuirait qu'à lui même... Hé bien, soit, si c'est ses convictions, ne me pose pas de soucis.
Mais hors de question d'accepter des situations où on s'en prenne à des innocents, qu'importe la personne.

7 - Tu seras, partout et toujours, le champion du Droit et du Bien contre l'injustice et le Mal.

La encore, une évidence, même si c'est pas toujours facile de trouver ce dont il s'agit face à chaque situation.
Heureusement dans ces situations que la Dame m'éclaire.


Réflexions sur les valeurs de la Chevalerie

- Loyauté : Cela correspond à la fidélité à nos propres conviction et à la promesse donnée. Le respect des institutions et de leur autorités, dans la mesure du bien communs.

- Prouesse : Je n'aime pas "briller", mais j'avoue que j'ai un devoir d'exemplarité, et comme je ne me met quasiment aucune . La performance est la clef de la réussite. Elle est atteinte en ciblant dans ses collaborateurs la confiance, l'intelligence, et l'énergie.

- Sagesse et Mesure : Je connais ces valeurs, mais j'avoue sans problèmes que j'aurais des difficultés. Je suis émotive, je suis passionnée, je suis souvent sans limites. Que cela soit dans mes propos, mes "taboos" inexistants, dans les choses que j'entreprends.

- Largesse et Courtoisie : Pour la largesse, je pense que ça ira. Pour la courtoisie, cela dépend de comment je vais arriver à la conjuguer avec l'autre qualité qui est la franchise. Mais je suppose que tout est une question d'équilibre.

- Justice : C'est une valeur qui guide mes pas chaque jours.

- Défense : Je ne crois pas avoir refusé une seule fois de protéger quelqu'un. Il va de soit que quelqu'un qui ne peut se défendre soit même, doit être défendu par quelqu'un. Que cela soit face à des agressions, ou même face à la justice, ou au désarroi, la peine, le désespoir.

- Courage : La Dame guide mes pas, il est alors relativement aisée d'être courageuse quand on sait que ce qu'on fait est Juste.

- Foi : [:,]

- Humilité : Un point où j'aurais peut être du mal. Si ce n'est dans mon désir de ne pas trop attirer l'attention [:x]

- Franchise : La... encore une fois, cela sera peut être compliqué. J'essaye d'être Juste, j'essaye d'être Loyale. Mais la réalité, c'est que si je suis franche à propos de ce que je suis, ce que je ressens, ce que je veux... Cela a tendance à effrayer les gens.


___

Psy,
Oppressée et Exilée politique

Chaos

[Persona non grata]

01/03 (04:16)

avatar

Préfète de Police Ruthvénie

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Monte-Oktavio

Compte rendu de la première mission :

L'après midi était belle, le temps était clément, et les choses "roulaient" actuellement au comté de MonteOktavio.
Les quelques ajustement à la politique locale, combiné à notre retour de la Taré expédition, faisait que les caisses recommençaient à se remplir à nouveau d'un petit montant chaque jour.
La Reine venait d'arriver, la présentation du Comté s'était plutôt bien passée. Cela appellerai certainement à des visites. Être de bon gout, elle aurait surement soif de découvrir la luxueuse boutique de textile, ou encore découvrir les délicates fragrances et flacons disponibles au parfumeur local. Quand soudain, c'est une jeune page qui apporte visiblement une lettre.
Cynthia lisait la lettre, qui annonçait sa mission : une escorte !

Prenant connaissance des différents éléments de la missive, elle commence alors par signifier à son invitée :
"Majesté, je vais devoir m'absenter, cependant, j'ai préparé un certain nombre de documents que vous pourrez consulter, et un plateau avec du thé et diverses petites préparations locales, dont des petits biscuits à la cannelle, c'est délicieux.
Je tente de revenir au plus vite."
Elle enchainait ensuite en allant voir Dame Aléara, lui expliquant :
-Bonsoir [:,] J'ai cru comprendre que j'allais t'escorter pour ma première mission en tant qu'écuyer ?
-Hein ? Quoi ? Comment ça ? Je ne suis au courant de rien, mais je te suivrais partout, tu le sais.
-Oh, très bien, j'ai effectivement un itinéraire à suivre. Et si Sa Majesté Désirée est connue pour ses légers retards, je ne suis pas certaine qu'elle aimerait qu'on lui applique la réciproque.

Elle examinait la direction et la distance indiquée pour la première destination...
Non, c'était trop loin pour être en ville, il leur faudrait pousser l'escapade dans les terres reculées de Ruthvénie. Le couple décidait donc de sortir par le pont, et bras dessus, bras dessous, s'éloignait rapidement des terres du comté.
La surprise fut assez grande pour Cynthia, qui se rendait compte que cela les poussait aux limites même de sa frontière commune avec la Moldavie et la Karénie.
Mais sur place, comme son nom l'indiquait dans le courrier, elles trouvaient bien une "Vieille Souche", mais rien d'autre de prime abord. Elle s'attendait un quelconque message inscrit sur la souche, mais c'était légèrement perdue qu'elle cherchait un peu plus autour. On lui avait dit "Tu seras le bouclier qui protègera", mais la Vieille Souche ne semblait pas d'une grande menace. C'est vraiment par hasard et prise au dépourvu, qu'elle tombait nez à nez avec une créature végétale.

La première salve, par surprise, la créature projeta ses lianes végétales en direction de la gorge de Cynthia. Celle-ci effectua une parade du plat de sa lame, mais trop distraite et surprise, ne pu contre-attaquer.
C'est la rousse qu'elle était sensée escorter qui décida de frapper la créature de toute ses forces. Si on ne lui avait pas prévenue de son rôle, elle ne semblait pas non plus désirer rester inactive. Sous l'impact, la créature fut légèrement sonnée.
L'instant d'après, semblant jauger l'opposition respective, chacun tentant un assaut qui s'avérait trop timide, trop prudent, et finalement nous repartions avec une situation proche de quelques instants auparavant.
Il était maintenant temps de passer au choses sérieuses. Cynthia frappait de plein fouet, enfin de son épée, la créature. Mais cette dernière tentait d’agripper alors la rousse. Je n'ai pas vraiment acquis la certitude. Est-ce le cri d'effroi de Cynthia, ou un talent d'esquive caché de Dame Aléara, mais finalement, elle échappait de justesse à la prise tentaculaire de la créature végétale.
Bien décidée à en finir au plus vite, Cynthia abattait encore son épée sur les créatures, qui ne manquait cependant pas d'enrouler ses lianes autour du bras d'épée de Cynthia, et lui offrir quelques lacération en guise d'adieu.

Elle faisait rapidement état de la situation : plus de peur que de mal. Elle seule avait été blessée, et très très légèrement.
Il n'y avait guerre de temps à perdre, alors elle mettait rapidement le cap plein est. La deuxième étape était en plein foret, mais dès la lisière de cette ci, la rousse s'effondrait de fatigue. Elle n'étais pas au courant de son rôle, et avait couru à milles endroits le reste de la journée. Cependant, on lui avait bien appris : le renoncement n'était pas une option. Elle pris la rousse sur son dos, soulevant délicatement par les cuisses, et elle continua d'approcher.
Alors qu'elle pénétrait à la lisière du deuxième lieu étape, nommé "trou des souhaits". En réalité il s'agissait d'une petite clairière, où la lumière était vive. Après des heures passé à marcher dans la foret, parfois à se perdre, cet endroit semblait être tout droit sorti d'un compte de fée. Pas étonnant qu'on l'affuble alors d'un tel sobriquet. Cependant, si autour du premier lieu, il y avait eu une créature dangereuse, cela serait peut être le cas aussi.
Approchant discrètement, elle réussi effectivement à repérer la créature. Ses petits yeux globuleux, sa petite tête de parasite... Oui, cette créature menaçait de s'en prendre à quiconque passerait dans la région... Cependant, elle avait la chance d'avoir la surprise, et elle était coutumière de l'exercice. Jetant son filet dessus, donnant un coup d'épée sur la patte qui tentait de s'extraire, jusqu'à justement refermer le filet sur la créature et le verrouiller solidement.

Elle pouvait alors repartir. De nouveau Aléara sur le dos, tirant la corde avec la créature capturée, elle filait plein sud.
Marcher de longue lieux avec quelqu'un sur le dos, tout en tractant une créature n'était pas de tout repos...Mais c'était un fardeau qu'elle avait choisi de porter.
Elle ralentit en arrivant près de la fameuse clairière. Personne au premier abord, elle décidait d'installer Aléara au creu d'un arbre, ligoter solidement la créature, et de les dissimuler de quelques branchages, avant d'aller voir plus en avant.
C'est un peu plus à l'ouest qu'elle trouvait les créatures, qui immédiatement se lançait à sa poursuite. Elle étaient deux.
Non... les laisser aller ainsi dans la direction d'Aléara n'était pas une bonne idée... Les conséquences pourraient être dramatique si elle tombait au combat.
Elle pris donc le chemin vers le sauf en courant. Elle devait éloigner les créatures de la bas, même si elle serait blessée.
Cependant, c'est peut être exalté par la foi en la Dame, ou simplement que les créatures fatiguait peut être aussi, mais elle évitait les crachats, et se glissait sur le sentier dans le cul de sac, la petit péninsule isolée.
La bas, elle pourrait les affronter sans aucun danger. Son savoir faire, son bras puissant, et son cœur en paix, finalement Cynthia triomphait des Lépidoptères Mutants.

Tout était presque fini, elle le supposait... Mais elle faisait tout de même un rapide tour d'horizon pour découvrir une lettre :
Lettre : "Troisième indice"
Il convient d'aller aborder, une île surgissant de null part.

Pour ceci, une dame sublime vous attendra à une fontaine resplendissante sur la côte sud-est.

PS: Merci de laisser l'indice sur place.

Le... Troisième indice ?
Elle aurait manqué les deux premiers, sur les 2 premiers lieux ?
Cynthia prenait la décision de bien fouiller la péninsule, mais point de fontaine, point de Dame sublime en dehors de Dame Aléara.
Non... Elle ne comprenait guerre, mais pris la décision de rebrousser chemin, avec sa VIP, et son cheptel de créature suceuse de cerveau.

L'ultime instruction consistait à "retrouver Wexka au nord de la ville pour un pique nique".
C'était curieux... Peut être avait t'elle préparé quelque chose de spécial.
Mais tandis qu'elle arrivait sur place, elle trouvait une Wexka exténuée, qui tractait son propre lot de créature.
Cynthia savait y faire avec les créatures à laine. Rentrer, glisser Wexka dans sa chambre spéciale au Lantenac, régler leur affaire aux moutons, installer paisiblement Aléara dans un petit salon, puis se nettoyer...
Elle allait pouvoir rejoindre de nouveau la Reine, beaucoup plus fatiguée, mais le sentiment du devoir accompli.
Après tout, n'était-ce point cela, la voie de la chevalerie, porter son monde sur ses épaules, avec le sourire, et un brin de charme ?


Compte rendu de la deuxième mission :
Le récit de la première n'avait même pas encore été mené, que la deuxième missive semblait déjà se déposer sur son bureau !
Cette fois ci la lettre lui annonçait qu'elle devait porter assistance à Zylith [*b] Heinart de Rougépine : "protéger, la soutenir et aider son combat."
Cela ne serait pas facile, c'était écrit. Sa relation avec la Conseillère aux affaires étrangère avait toujours fait des étincelles, c'était de notoriété publique.
De la même manière, le contexte de l'opération de Karénie était particulièrement complexe. Elle même avait des discussions prévues, mais aussi l'inauguration de la Cathédrale.

Si l'inauguration de la Cathédrale s'est bien passé, tout comme les prises de paroles pour soutenir le peuple opprimé...
Cynthia allait connaitre l'échec au cours de cette mission.
Premièrement, ses échanges avec la concernée, n'ont en rien aidé à apaiser la situation : Zylith était une femme fort, qui entendait bien se débrouiller toute seule, et ne souhaitait absolument pas de Cynthia pour la protéger.
Éconduite, poliment, même dans ses attentions les plus neutre et sympathique, offrant un baume apaisant pour le visage...
Puis Éconduite avec un peu plus de fermeté...
Cynthia allait aussi découvrir toute la difficulté de combattre un ennemi de l'ombre, jusqu'à même ce sentiment frustrant d'impuissance.
Premièrement, la Reine allait subir les indélicatesses d'un plombier Palladionaute... Et sur ce point, c'est le Chevalier Ganesh qui allait briller quelques heures plus tard, et retrouver la Sainte Couronne de la Dame.
Deuxièmement, pendant qu'elle surveillait attentivement Zylith, sous prétexte fallacieux d'un avis de recherche sur Lancefer, la préfète de police allait en profiter pour tabasser Désirée, Marchodias, et Lancefer...
Pour finalement voir Zylith quitter les lieux, après une dernière histoire de mains dans les poches...
Elle s'apprêtait à terminer le weekend le moral dans les chaussettes, mais bizarrement, le simple petit message de soutien d'une amie aura suffit à lui rendre un timide sourire.


___

Psy,
Oppressée et Exilée politique

[ce message a été édité par Chaos le 01/03 à 04:16]

Mephala Najimus

11/03 (12:18)

avatar

Citoyenne

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Monte-Oktavio

Cynthia, je tenais a te féliciter car tu as réussi avec brio tes deux épreuves et même avec un bonus.

La première épreuve nous n'avions aucun doute sur le fait que tu réussirais, tu nous avais déjà prouvé que tu étais une grande guerrière et le bouclier que chaque personne aimerait avoir.

La deuxième épreuve à a été un franc succès car contrairement a ce qu'une certaine peau de vache pense, le but était de tester ton abnégation. Et tu as réussi haut la main.

Je ne pensais pas que Zylith serait du genre a dénigré la chevalerie et de se moquer d 'une jeune écuyère qui essaie de passer son épreuve.
Et j'en vais au bonus.

Et oui tu as réussi a révélé le Boss caché.
Zylith a enfin montrer son vrai visage.

Egocentrique, aigrie, mesquine, hautaine et grossière.
Elle me reproche régulièrement au moins deux d 'entre eux.

Au lieu d'aider cette jeune apprentie, elle qui se permet de nous faire la morale chaque jour, elle a préféré la dénigrer, se moquer d 'elle et lui mettre des vents.

C 'est pas moi qui le dit, c 'est elle qui s'en vante a qui veut l'entendre.

Bref tu as été courageuse. On pensait que Zylith serait Adulte et Mature mais en fait c 'est une gamine pourrie gâtée qui profite de son salaire depuis 5 mois sans rien foutre.

Comme le résumait une personne cher a mon cœur : Belle a l'extérieur, Moche à l'intérieur.


Je n'ai qu'une hate Cynthia, c 'est que tu reviennes et qu'on puisse conclure par la troisième épreuve.

___

Plus grand chose maintenant.

Zylith [*b] Heinart

11/03 (20:25)

avatar

Ministre des Affaires Étrangères

Empire Brun

Domicile : Confluence

Mephala Najimus a écrit :

Mephala.

Sache que ma patience et ma gentillesse ne sont pas aussi extensible que le nombre d’ânerie que tu peux dire.

Tu viens sans arrêt te faire passer pour une pauvre victime, disant que tout le monde est méchant avec toi ([co]), alors qu'il suffit de voir que tu ne fais qu’attiser les foudres sur toi.
A chaque fois que j'interviens quelques part c'est suite à l'une de tes insultes.
Tu devrais t'en rendre compte depuis le temps.
Tu es la première à insulter les gens et surtout la première à pleurer dès qu'on te met le nez dans tes erreurs.

Là encore, tu reviens en mettre une couche, alors que tu as été incapable de répondre à la seule petite question que j'ai posé.
Tuto pratique : je vais mettre des choses en évidences dans le discours pour te permettre de suivre. [:=]

D'ailleurs, revenons y.

Remettons les choses dans leur contexte.
Océane, pardonne moi d'avance, je recycle mon runing gag de ce matin pour la postérité.


* Reconstitution des réunions des Chevaliers *

[ka] Eh dis donc José, j'ai une super mission pour notre super futur Chevalière.
[iz] Ah bon dis moi donc Monique !
[ka] Bah on va l'envoyer protéger la gonzesse qui à une femme Badass qui la défend à coup de poêle et qui se trimballe avec un géant de trois mètres. Fin tu sais, elle avait même voulu giffler sa petite soeur. Ca va quand même être vachement drôle de la voir se prendre un vent.
[iz] T'as raison ahahaha, on va raconter ça à Jeanne pour la faire rire. Jeaaaaanne ? Elle est où Jeanne ?


Explications de texte pour Mephala et remise en situation.

Dame Chaos, enfin Cynthia, fin l'une de ses 78 personnalités, a eu un différent avec moi.
Différent durant lequel elle a menacé ma petite soeur de 4 ans de la gifler. ( <---- oui c'est une information mise en évidence)
Dans ma grande bonté chevaleresque, j'ai menacé assez vivement la demoiselle de se calmer.
Dans le cas ou elle envisageait de mettre ses menaces à exécutions, je l'avais prévenu d'une possibilité de finir dans une boite qui sent le sapin.
On a vu pire comme supplice.

Après cela, nous avons eu quelques échanges en place publique où, tout à votre image elle m'a inondé de mot doux et délicats. [=)]
M'accusant honteusement de l'empêcher de ressentir sa propre vie et de respirer librement.
Étant donné que je ne consomme pas d’oxygène j'avoue que j'ai trouvé ça un brin gonflé, mais soit. [;|]

J'ai donc décidé, de ne plus lui parler afin d'apaiser la place Royale et ainsi éviter les débats un brin stérile et privé qui se profilaient entre elle et moi.

Arrivée en Karénie, elle se rapproche de moi pour m’annoncer qu'elle souhaite "me protéger" et elle m'a énoncé vaguement une sorte de recette de cuisine pour savoir si j'avais un soucis quelconque avec l'ail.
Maïté si tu nous lis, sache que nous pensons à toi.
J'ai donc décliné, poliment, oui oui, son offre, lui expliquant que je ne souhaitais pas être protégé, encore moins par la personne qui avait auparavant menacé ma petite sœur.
Je dois avouer qu'elle a été plus qu’insistante et intrusive.
Elle est même allé secouer du chocolat sous le nez de ma sœur, un peu comme si elle balançait une friandise à un chien errant.

Je lui ai fait remarquer son comportement et lui ai gentiment demander de prendre congés car au mieux elle allait finir avec une empreinte de poêle en travers de la tronche.
Mais faut dire qu'elle a insisté par moins de 48 heures, je pas mère Theresa non plus hein.

En quoi refuser l'aide d'une personne qui m'insulte en permanence, insulte ma famille et menace ma soeur de la frapper est un problème ?
Vous avez 3 heures.

En quoi cela mérite t-il, qu'encore une fois vous veniez déverser votre haine ici comme si pourrir le Royaume ne suffisait pas ?

De plus, il va falloir arrêter les mensonges.
Je ne me suis pas "vanter à qui veut l'entendre" de quoi que se soit, si ce n'est d'avoir dit que Dame Cynthia pouvait garder son hypocrisie pour elle et que je ne souhaitais pas qu'elle m'approche ou qu'elle approche ma famille.

Encore une fois, vous déblatérez à la manière de Feu-Vauxdis un nombre incalculable d'idiotie en espérant pouvoir très vite passer pour la pauvre victime qui n'a rien demandé et qui s'est faite insulter.
Vous ne cessez de crier au loup, expliquant à quel point on "vous en a mis plein la tronche" mais quand je vois que je ne viens sur les places publiques que pour vous répondre, j'en viens à me dire que finalement vous êtes bien trop bornée pour comprendre quelques chose.

Le Royaume n'a jamais fait autant de chose que depuis que vous n'en êtes plus sa Reine.
Vous avez été d'une médiocrité notoire et visible.

Si au moins vous saviez garder sous silence votre incompétence au lieu de chercher des coupables, vous apprendriez au moins l'humilité.
Pour quelqu'un qui guide les Chevaliers, vous n'en avez aucune valeur.

Bien que je ne porte en aucun cas Chaos dans mon cœur pour les raisons énoncés précédemment, on peut pas lui enlever qu'au moins elle tente de temps à autre d'être courtoise.
Vous, non.

Laissez Shinal remettre la Chevalerie sur les rails, avec vous ils n'iront nulle part.


___

Zylith [*b] Heinart de Rougépine ~~
Beauté Frigide au Tempérament de Feu ~~
De retour sur le Cybermonde pour une Mission toute Particulière. ~~
Gardée de près par sa Garde du Corps ~~
Ex 2ème femme de [*r] Azrael Von Rich [*n]~~
Grande Soeur de la tête Blonde aux Moteurs ~~



[ce message a été édité par Zylith [*b] Heinart le 11/03 à 20:26]

Chaos

[Persona non grata]

12/03 (10:29)

avatar

Préfète de Police Ruthvénie

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Monte-Oktavio

Je relance de 3 insultes,
Je prend la luge pour descendre en case 38.
J'avance de 3 amalgames,
Je lance un dès, et je fais 7. Ce qui me donne 3 "J'en sais rien, mais je donne mon avis quand même".
J'ai annonce une vérité partielle "je ne porte en aucun cas Chaos dans mon cœur" vu que j'ai pu de cœur.

Je fais 3 tours sur moi... Et Zylithmoulox ! J'ai gagné ! [VV]


___

Psy,
Oppressée et Exilée politique

Mephala Najimus

14/03 (11:22)

avatar

Citoyenne

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Monte-Oktavio

Dame Zylith il est triste de vous voir réagir ainsi.
Doit ton rajouter colérique et menteuse à la longue liste de vos défauts ?

C 'est pas bien de réagir a chaud surtout pour dire n'importe quoi.
Sincèrement comparer le règne de Désirée et le mien ? Alors que tout le monde sait que l'un ne va pas sans l'autre et que l'un n'existe pas sans l'autre.

La seule différences, c 'est que y'en a une a qui on a pas mis des bâtons dans les roues.
Celle qui avait le plus d 'amis on va dire.

Sur ce je vous inviterais a ne plus polluer cette espace réservé aux futur chevalier courageux qui protégeront le cybermonde.

Merci.

___

Plus grand chose maintenant.
Poster Nouveau sujet Répondre (veuillez vous connecter)

Forum > La Taverne > Le Tutorat Chevaleresque

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6