pied gauche

 

La Taverne

Poster Nouveau sujet Répondre (veuillez vous connecter)

Forum > La Taverne > Le Tutorat Chevaleresque

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Mephala Najimus

26/09 (21:56)

avatar

Citoyenne

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Monte-Oktavio

J'ai le plaisir d'annoncer que la Maison Najimus a déjà accepté un Ecuyer vraiment très motivé. Son tutorat commencera dans une semaine.

Je le laisse se présenter si il en a envie.

___

Plus grand chose maintenant.

Michelle Mabel

[Meuf de Ninoo]

26/09 (22:54)

avatar

nombre messages : 6238

Commissaire de Police Santa Banana City

Empire Brun

Domicile : Santa Banana City

Bonjour je voudrais postuler pour devenir écuyère en argent.

Mirka Von Mysti

27/09 (00:34)

avatar

nombre messages : 3902

Générale Brigades de Toiletteurs Canin

Empire Brun

Domicile : Greffe

Gérard Khan a écrit :

J'espère que ce n'est pas la photo de sa défunte épouse. [0)]

Gérard, pardonnez le retard avec lequel je vous réponds mais j'ai été victime d'un terrible attentat jeudi soir qui m'a laissée fort démunie. Figurez-vous que j'étais à l'hôtel de dame Najimus, tranquillement installée après dîner, à finir ma grille de mots croisés en sirotant ma liqueur coutumière, lorsque je fus surprise par un fracas épouvantable provenant des cuisines. Le temps que je me retourne pour voir quelle était la gourde qui avait heurté le vaisselier et cassé toutes ces assiettes, et... eh bien, nous étions déjà le lendemain, ma mise en plis détruite, et mon dentier parti sur des gencives de Têteux.

Ni une ni deux, je saute dans le premier train pour Ruthvenville où je me fais permanenter, et je me restaure dans l'établissement de Monsieur de Hutchovski où j'ai repris 5 fois du bouillon, afin de me fortifier en prévision de la cavalcade échevelée - si vous me le permettez - que vous m'aviez promise le lendemain. C'est là qu'un a-do-ra-ble chaton, quoiqu'un peu soliloquant je dois dire, mais tous les colporteurs le sont n'est-ce pas ? Un adorable chaton disais-je a profité de ma somnolence et de mon grand cœur pour m'attendrir, de sorte que je lui ai acheté toutes ses babioles, dont une potion de lenteur qui ne m'est d'aucune utilité puisque je suis tombée dedans pour mes 85 ans.

Vous me voyez fort contrite d'avoir manqué notre rendez-vous, cher Gérard, et j'espère que vous me le pardonnerez, d'autant que je cuisine bien mieux le lapin en civet que je ne le pose pour dîner. Puis-je vous proposer de cuisiner votre belle courgette en velouté ? Je suis certaine que les convives de dame Najimus en seraient ravies.

___

Mirka Von Mysti, chienne du désert.

Mephala Najimus

27/09 (00:40)

avatar

Citoyenne

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Monte-Oktavio

C 'est avec grand plaisir que je serais heureuse de gouter cette spécialités.

Et si cela a du succès, pourquoi ne pas en faire un des plats phare de la réouverture de l'auberge.
Et vous pourriez même choisir le nom du plat !

Vous êtes évidement la bienvenu quand vous le désirez.

___

Plus grand chose maintenant.

Shinal II

[Duc]

04/10 (08:13)

avatar

Duc Ruthvénie

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Monte-Oktavio

Madame la géante !
Moi, Pépin, Je me présente pour devenir chevalier sous votre ordre.
J'ai encore beaucoup à prouver dans le monde des géants mais je suis - et de loin - le plus fort pépin - et le plus rapide.


Pépin


Chevalier de l'ordre de la vigne.
Eventreur de raisin.
Panache.
Rapide comme l'éclair.


Où dois je me rendre ?
Qui dois je contacter ?
Si la chevalerie a besoin d'une renaissance, vous pouvez compter sur moi. Je ne vous decevrais pas - tout de suite - .

___

Shinal II de Ruthvénie, Héritier de la presque célèbre Maison Blackheart, Chevalier Nexus, Chancelier de l'Ordre des Chevaliers du Saint Royaume & Alchimiste-confiseur à tiers-temps.

Shienn[*r]Deger

06/10 (22:38)

avatar

Ministre de la Justice

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Monte-Oktavio

Pépin a écrit :



Si la chevalerie a besoin d'une renaissance, vous pouvez compter sur moi. Je ne vous decevrais pas - tout de suite - .


Avec une telle volonté, tu ne peux pas te planter ! [:o]
Tu pourra bientôt récolter les fruits de tes efforts.


OC'
Stagiaire, Smells Like Teen Spirit !
#PimbecheAuxCheveuxBleus #HeroïneDeKarénie

Chantal-Quitterie de Gillou

12/10 (17:29)

avatar

Comtesse Ruthvenville

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Ruthvenville

Mephala Najimus a écrit :

Dans le cadre du tutorat, Madame Najimus nous a demandé de répondre à quelques questions, je vous prie de trouver ici ma production.

Le questionnaire

- Qu'est ce que la Chevalerie pour vous ?
Une institution millénaire de la noblesse ruthvène pour asseoir son pouvoir en garantissant sur le papier la bravoure, la loyauté, la piété, la protection des faibles et la courtoisie envers les dames.
- Pourquoi voulez vous devenir chevalier ?
Une image de marque valorisante pour s'implanter dans le marché ruthvène, et même en dehors, ça en jette sur la carte de visite. Si je peux en plus tirer des bénéfices personnels, je suis pour !
- Qu'est ce qui est le plus important pour devenir un chevalier ?
Savoir faire la quête.
- Quelles sont les valeurs les plus importantes de la chevalerie ?
La loyauté est la plus importante. Un contrat est un contrat et doit être respecté.
- Quelle est votre plus grande qualité pour le devenir ?
Je suis loyal : avec moi aucune entourloupe. C'est aussi ce qu'on a pu me reprocher.
- Quel est votre pire défaut qui pourrait être un frein a réaliser votre objectif.
La piété si on me demande d'être assidu aux services de la Dame de l'Étang, évidemment.
- Que voulez vous protéger en tant que chevalier.
Je veux protéger mes parts de marché, les intérêts de la Corporation, et les bonnes relations avec mes interlocuteurs, parce qu'il est important que la veuve et l'orphelin soient contents.
- Qu'est ce que vous admirez le plus ?
Question pas si évidente, on me demande quelque chose, pas quelqu'un. Je vais contourner en disant les émissions de Dorothée : image de marque très positive et s'occupe des orphelins désœuvrés devant leur téléviseur.
- Êtes-vous plus veuve ou Orphelin ? Si on parle de moi, comme je suis un garçon, je ne peux pas être une veuve. Et puis nous sommes tous appelés un jour à devenir orphelin. Ensuite, s'il est question d'intérêt personnel, je préfère les veuves jeunes et orphelines aussi comme ça je n'ai pas à m'occupe de ma belle-mère.
- Quel sera votre arme de chevalier ?
Une belle épée évidemment. Mais si on m'enseigne une autre arme, pourquoi pas.
- Avez vous une punch line, si oui laquelle ?
La bourse ou la vie.
- Adoubement ou Chevalierisation ?
Pour aller à fond dans l'image de marque, je suis pour la forme la plus traditionnelle qui est donc adoubement. S'il fallait aller vers de l'évolution linguistique, je proposerais alors adoubisation.
- Qui est votre Némésis ?
Zyor Mawi. Compétiteur partout présent, c'est un entrepreneur infatigable, toujours là pour récupérer les bonnes affaires avant tout le monde et donc avant moi !


Exégèse du code des chevaliers

1 - Tu auras le respect de toutes les faiblesses et tu t'en constitueras le défenseur.
Il n'y a pas de petites économies. Tout le monde le sait. Il faut savoir entrer dans le détail pour trouver la valeur là où elle peut être produite.
Par ailleurs, Warren B. de la City a dit : "Quand des gens intelligents expliquent leurs idées à un orang-outan, cela améliore la qualité de leur prise de décision."

2 - Tu aimeras le pays où tu es né.
Un employé qui n'est pas satisfait de sa société est évidemment moins productif.

3 - Tu ne reculeras pas devant l'ennemi.
Toujours selon Warren B. : "Soyez craintif quand les autres sont avides. Soyez avide quand les autres sont craintifs."

4 - Tu t'acquitteras exactement de tes devoirs féodaux, s'ils ne sont pas contraires à tes convictions.
Évidemment, les employés respectent les ordres du patron, sinon c'est licenciement direct ! Il ne faut pas perdre de vue l'objectif du projet entrepris non plus : si le patron est un mauvais patron, il faut aller voir son supérieur. Tout le monde a un supérieur, même le DCR répond de ses actes auprès des actionnaires.

5 - Tu ne mentiras point et seras fidèle à la parole donnée.
Le respect des obligations contractuelles est essentiel. De la même manière, nul ne peut envoyer un chevalier faire la quête sans le payer car tout travail mérite salaire. le modalités du paiement sont à préciser le tôt possible pour éviter les déconvenues.

6 - Tu seras libéral et feras largesse à tous.
Sur la générosité, il est être circonspect. Donner invite trop souvent les personnes à l'oisiveté plutôt qu'au travail. Je sers ainsi les personnes en ne leur donnant presque rien. En revanche, un bon geste commercial permet de satisfaire encore plus le client qui n'hésitera pas à nous recommander.

7 - Tu seras, partout et toujours, le champion du Droit et du Bien contre l'injustice et le Mal.
La destruction de valeur est une ignominie, même si elle a le mérite d'être une voie pour écouler des innovations techniques d'armement. Le plus grand soucis réside dans la réduction du nombre des clients que cela engendre. Un bon client est un client vivant : il consomme plus.


Réflexions sur les valeurs de la Chevalerie

- Loyauté : On en a déjà discuté : il faut savoir être au service de son client et bien gérer son projet pour que tous ses collaborateurs atteignent les objectifs. Il faut pouvoir transférer ces valeurs aux employés que l'on dirige pour s'assurer du meilleur résultat.

- Prouesse : il n'y a pas de place pour les entreprises médiocres, les produits défectueux, les individus fainéants. La performance est la clef de la réussite. Elle est atteinte en ciblant dans ses collaborateurs la confiance, l'intelligence, et l'énergie.

- Sagesse et Mesure : il faut savoir analyser les situations et étudier avec discernement ce qu'on nous conseille. Les conseillers ne sont pas les payeurs et trop souvent, les prévisions vous en disent beaucoup sur ceux qui les font, elles ne vous disent rien sur l'avenir. Il faut savoir se remettre en question à chaque instant pour éviter de se focaliser de manière stérile sur le passé, mais surtout porter son énergie pour trouver une solution. C'est une démarche positive qu'il faut avoir.

- Largesse et Courtoisie : cela va de soit. Comme le dit Stefan P. : "Être premier sur un marché n’est pas tout. La fidélité des clients est tout." S'assurer du suivi de ces relations est primordial.

- Justice : cela va de soit. On ne peut pas établir de relation de confiance avec les employés, les clients, les confrères, s'il n'y a pas de droiture. Il faut savoir comme manier cette arme avec le conseil des avocats pour éviter toute mésentente, car n'oublions pas que le danger premier est de mal se comprendre sur les services. Le dialogue est très important et il ne faut surtout pas oublier la formalisation de ces échanges.r.

- Défense : les contingences du cybermonde obligent le respect de marges de sécurité. Elles permettent d'apaiser un bon client en cas d'incident malheureux. Il faut savoir réagir vite en cas de problème et être ainsi toujours si le qui-vive pour la défense de ses intérêts.

- Courage : il ne faut pas avoir peur quand on a les arguments de notre côté, parfois seul contre tous.

- Foi : les bases solides qui guident. Si je n'ai pas la foi, je ne suis qu'un employé qui attend le vendredi soir plutôt que de finir le projet.

- Humilité : Je reprends cette citation de Mephala N. : "Le chevalier ne doit pas se vanter de ses exploits, mais plutôt laisser les autres le faire pour lui." C'est totalement vrai. C'est là où toute l'image de marque a de la valeur. Cela ne peut se faire que si tous les autres points sont réalisés. Autrement, un client mécontent parle bien plus qu'un client satisfait.
Par ailleurs, ce qui est important c'est le résultat, pas la médaille. Le travail doit être fait.

- Franchise : Il faut faire attention car tout le monde ne perçoit pas tout de la même manière et il faut savoir communiquer ce qu'il faut pour ne pas créer d'anxiété. Parfois, il vaut mieux attendre un peu et s'assurer de pouvoir communiquer en même temps sur la solution.


[ce message a été édité par Chantal-Quitterie de Gillou le 12/10 à 17:30]

Chantal-Quitterie de Gillou

27/10 (20:30)

avatar

Comtesse Ruthvenville

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Ruthvenville

*Harry-Rupert entre dans l'auberge et s'adresse à l'assistance.*

Nobles et douces princesses de Ruthvénie, me voilà, par le plus grand des hasards avec votre Ministre des affaires Étrangères, de retour de ma longue quête. Longue en distance, ardue en efforts, mais accomplie.
En effet, j'ai réalisé le deal de la journée d'hier et je vais vous le conter.

L'huile de coude
ou comment hercules aime se faire enduire d'huile


Il était une fois dans la contrée de Ruthvénie un grand écuyer palladionaute de passage. Il était grand en effet, grand par la taille et de passage pour ne pas s'émousser car pierre qui roule n'amasse pas mousse et il cherchait au contraire à accumuler.
Voilà qu'en entrant dans une taverne, il se trouve attiré par un groupe de sirènes, toutes plus mignonnes que les autres-sauf une, qui a une queue-, toutes bien installées dans de beaux fauteuils confortables, buvant et trinquant peut-être avec du thé astral, peut-être des Moccapuccino, et dégustant la courgette de Paulette ou des crêpes à la DG. Intrigué par tant d'incertitudes qu'un menu inexistant impose, le jeune homme s'approche de celles-ci à la recherche d'une quête pour étoffer sa bourse et sa marque, s'installe près de la cheminée en toute simplicité (n'oublions pas qu'il est ici écuyer) puis commande du champagne.

Douces Dames, que vous êtes jolies, que vous me semblez belles, sans mentir, si votre ramage se rapporte à votre effeuillage, vous êtes le Phénix des hôtes de ces toits. Et je suis l'homme le plus chanceux du monde. À ces mots, Wexka répondit qu'elle avait une belle jambe et que sa bonté naturelle l'empêchait de mettre un coup de pied dans le derrière des malotrus, ce qu'Harry-Rupert n'était pas. Le chœur des princesses, prétendant unanimement être choquée [:o], reprend des invectives à l'encontre des clichés dont elles font souvent l'objet et envoûtent peut-être Harry-Rupert : cheveux roux, cheveux blonds, familles brisées, enfants contre leurs parents ou encore épilation.
La fascination du jeune palladionaute cesse aussitôt : "épilation ? Mais moi aussi, je m'épile, c'est bien mieux pour faire du sport, c'est très indigne de vos interlocuteurs de s'en prendre à ça !"
La première d'entre elles, la plus belle, s'approche et lui dit à l'oreille : "Vous devez vous rendre en Confédération pour y rencontrer hercules. Et lui vendre cet objet, mais pas de force : il doit prendre conscience qu'il en a besoin et que cela est nécessaire," tout en lui tendant une huile de massage certifiée sans palme et à l'odeur de... En fait le flacon était fermé. L'étiquette affichait "100% naturel", un argument commercial imparable pour la population bobo de Confédération.
Effrayé par sa tâche, mais intéressé par ce qu'il pourra en tirer, il se relève, prend ses affaires et s'en va vers sa quête, non sans dire au serveur d'ajouter sa note à celle des séductrices.

*Harry-Rupert prend une gorgée de champagne*

Mephala Najimus

27/10 (20:40)

avatar

Citoyenne

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Monte-Oktavio

Avant de continuer, je dois dire que vous êtes un excellent écuyer.
Vos réponses a mes questions sont excellentes et montre bien que la chevalerie peut existait en palladium et j'espère sincèrement que vous susciterais des vocations.

Quand a la première quête que je vous ai confié, j'ai hâte d 'entendre la suite de se récit.
Comment avez vous fait pour qu'Hercule accepte.

J'ai hâte.

___

Plus grand chose maintenant.

Chantal-Quitterie de Gillou

28/10 (23:28)

avatar

Comtesse Ruthvenville

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Ruthvenville

*Harry-Rupert reprend la parole pour conter sa quête."
Notre héros a ainsi pris le train vers Forum, se disant que s'il n'arrivait pas à vendre l'huile, au moins il l'aura récupérée gratos, même si cela n'allait pas couvrir les frais du séjour. À cette pensée, il s'est senti magnanime. Le trajet depuis la Ruthvénie est l'un des plus intéressants et rentable qui soient : les paysages étant si pauvres, il n'y a pas lieu de regarder par la fenêtre et de se laisser aller à l'oisiveté. Harry-Rupert a ainsi pu conseiller son voisin sur la gestion de son animal domestique en saisissant l'opportunité qui s'offrait à lui. Aux dernières nouvelles, le chien en question était passé chez le vétérinaire et on se félicite ainsi de faire travailler le commerce.
Le terminus est arrivé vite et le jeune homme regretta ne pas avoir eu plus de temps pour gagner plus auprès des autres passagers, mais c'était pour une mission précise qu'il était venu à Forum et il lui fallait s'y tenir. Le quai de la gare, un chauffeur avec son nom sur un panneau, un hôtel. Pas n'importe quel hôtel. Harry-Rupert avait décidé de se loger à l'auberge de l'amitié, repaire des familles consanguines de Confédération où il comptait bien rencontrer des aides susceptibles de faire avancer sa quête. À peine entré dans le restaurant, on lui propose un pikron bière offerte par un monsieur qui sent le chou et on lui désigne les chips dans une assiette en plastique sur le comptoir. La serveuse porte un habit noir : on s'est réuni pour faire le deuil du Sakrista. Tout juste après, voilà qu'hercules lui-même fait son entrée dans le bar ! Quel concours de circonstance ! La fortune est de notre côté ! Évidemment, hercules, lui aussi au grand cœur, offre une tournée générale. Comme il est radin, il choisit la boisson la moins chère -un jus de fruits issu de concentré et estampillé "Origine Santa Banana"-. L'essentiel de son discours est pourtant porté sur un sujet sérieux : la communication, en réponse aux élections actuelles en Confédération.
clic

C'est à ce moment précis où Harry-Rupert saisit son opportunité, se lève et de sa chaise et prend la parole.
*Notre conteur prend une nouvelle gorgée de Champagne.*
Poster Nouveau sujet Répondre (veuillez vous connecter)

Forum > La Taverne > Le Tutorat Chevaleresque

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6