pied gauche

 

Sciences

Forum > Sciences > Le mystére de la mémoire

Doc Neskaa

13/02 (18:19)

avatar

nombre messages : 2500

Présidente

Confédération Libre

Domicile : Forum

Cela faisait un petit bout de temps que ce sujet me trottait dans la tête, alors je me suis décidé à le poster ici. Cela concerne le souvenir. À quel âge pouvons-nous commencer à obtenir des fragments mémorielles ? J'hésite d'ailleurs sur ce terme. Demmandez à un enfant ce qu'il as eu à son anniversaire il y a six mois, il vous diras les noms des cadeaux et peut-être même qui lui a offert, mais reposons la même question des années plus tard au même sujet.. les réponses ne seront pas les mêmes. [:o]

___

Celui qui ne boit pas, c'est celui qui conduit..

Nerdos[*n]Valkyry

13/02 (20:11)

avatar

nombre messages : 15923

Gouverneur Structurie

Kraland

Domicile : Structural

Doc Neskaa a écrit :

Super sujet ! Alors j'ai carrément pas les réponses, mais je crois qu'on peut déjà se demander pourquoi/comment, on mémorise. Avant de se demander quand.

De mon expérience (donc pas grande valeur), mon premier souvenir, où je suis sûr qu'il est à moi, comme ça et pas autrement, j'avais 5 ans. Une rencontre qui a changé ma vie (pourquoi on retient ?).

Il y a surement dans la communauté des gens qui sauraient nous en dire plus, d'un point de vue scientifique, et j'espère qu'ils le feront.


Le site du WCG | Les recherches en cours | Le topic de la Team | FAQ en français | Vous aussi aidez la recherche avec la Team Kraland
Les petits ruisseaux font les grandes rivières, les "petits" ordinateurs font de méga calculateurs pour la recherche.

Fantôme de Roy

13/02 (22:26)

avatar

nombre messages : 385

Citoyen

Khanat Elmérien

Domicile : Quasar

Je ne suis pas du tout dans le domaine mais je crois en la mémoire à court terme et à long terme et du fait qu'il faille continuer à se souvenir pour ne pas oublier. Je m'explique.

En gros, je vois le souvenir comme une courbe exponentielle, avec :sur l'axe des abscisses, le temps qui passe (en années par exemple), et sur l'axe des ordonnées, la valeur de ton souvenir de l'événement (Et indirectement, la probabilité de s'en souvenir). Il commence d'une valeur X et décroît dans le temps jusqu'à tendre vers 0 (quand il est à 0, c'est qu'il a disparu totalement, la probabilité de s'en souvenir est nulle, mais il faut savoir qu'une exponentielle décroissante n'est jamais vraiment égale à 0, j'expliquerai cela après).



Petite courbe à l'arrache qui illustre mes propos [:D]

En gros ce que tu dois retenir de la courbe, même si tu es nul en maths, c'est que plus la valeur de ton souvenir est grande, plus tu mettras du temps à l'oublier (à ce qu'il tombe à 0), SI TU N'Y REPENSES PAS ENTRE TEMPS. Le fait de raviver le souvenir aurait l'effet de remonter instantanément la courbe (échelon de valeur Y) qui elle reprendrait ensuite une courbe exponentielle décroissante jusqu'à tendre vers 0, mais un peu plus loin dans le temps, un peu comme quand on nous dit d'apprendre ses leçons chaque jour un peu plutôt que tout apprendre au dernier moment. L'effet de mémoire à long terme résulterait d'un entretien du souvenir.


Encore une petite courbe à l'arrache qui illustre mes propos


La durée d'un souvenir serait dépendante :
- De la valeur initiale du souvenir. Comme dit Nerdos, quand on ressent une émotion intense telle que la peur, la joie, la surprise, etc, cela donnerait une grande valeur au souvenir (même si je sais que certaines personnes victimes de viol par exemple peuvent refouler des souvenirs inconsciemment ) et inversement, un événement banal ou sans intérêt aurait une faible valeur ( me rappelle-je de mon deuxième coup de fourchette au dîner de ce soir? ).
- Du nombre de fois auquel on y repense et SURTOUT qu'on nous y fait repenser (Effet d'entretien la mémoire, chaque jour inconsciemment tu vois des scènes qui entretiennent ta mémoire, tu vois une voiture qui roule donc tu te rappelles que les voitures existent et qu'elles roulent).
- De facteurs diverses ( Concentration lors de l'événement, âge, accidents, maladies, tout ce qui peut porter atteinte au cerveau ).


Et oui pour finir, j'explique ma vision des choses avec une courbe exponentielle décroissante qui justement n'est jamais égale à 0 car je pense et j'espère qu'un jour la science démontrera que l'espoir de se souvenir ne sera jamais nul ( Guérison de la maladie d'Alzheimer ).

Et non pour finir encore, je n'ai pas fumé de joint avant de poster cela, c'est entièrement sérieux, enfin pour le principe, je n'affirme rien concrètement.

[ce message a été édité par Fantôme de Roy le 13/02 à 22:41]

Riki[=k]Brise-Noisette

15/02 (13:18)

avatar

nombre messages : 5078

Membre

Doc Neskaa a écrit :

Il y a cette vidéo d'e-penser qui traite des faux souvenirs et par la même occasion des souvenirs. Je pense que ça pourrait t’intéresser. [;)]


Team Kraland

Forum > Sciences > Le mystére de la mémoire