pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > La société Francaise est-elle en phase de droitisation ? ( Scindé de l'incendie de NDP)

1 | 2 | 3 | 4 | 5

Gâterie

21/04 (16:39)

avatar

nombre messages : 11497

Membre

Nain Satiable a écrit :

> Avec un fanatique qui pense que la vie est supérieure à toute chose, dans toutes les conditions,
> et dans tous les rapports, discuter est alors une pure perte de temps.

Ce qui est marrant, c'est que ce genre de propos est toujours tenus par des gens qui veulent faire crever les autres, pas par des gens qui sont prêts à mettre un bâtiment au-dessus de leur vie.

Et ce que st bien, c'est que te répondre sur ce point est interdit par la modération - du coup tu peux jaser tranquillement sans aucun risque de recevoir une réponse. Quel courage, tu es si subversif à dire ainsi qu'il faut être fanatique pour ne pas trouver normal qu'on mutile les opposants - attends, non, tu es totalement en phase avec l'opinion du français moyen et avec la ligne éditoriale de KI.


Athanos a écrit :

> Ce serait intéressant de le rappeler avec des placards éducatifs, quand on l'aura reconstruite.

Attends, on parle de la France, ce pays où il suffit d'une loi pour décider qu'un fait historique est positif. On n'a qu'à faire une loi pour dire que ndp est la France que l'on aime, et voilà, tout ton argument est invalide.

___

PROTOPLASME

[ce message a été édité par Gâterie le 21/04 à 16:43]

Nain Satiable

21/04 (18:03)

avatar

Intendant Ruthvénie

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Ruthvenville

Iska a écrit :

Du coup, cékoi qui est plus important que la vie ?

Plein de choses. Même si cela dépend fortement d'un individu à l'autre. Mais pour ma part, par exemple, vivre en étant d'inconscience n'a juste aucun intérêt. Si la valeur de la vie est infinie, un monde dans lequel on serait alimentés et soignés tout en étant volontairement maintenus inconscients deviendrait totalement acceptable, si ce n'est souhaitable.
Ensuite, on peut parler de liberté, vivre sans pouvoir décider quoique ce soit, par exemple dans un régime ultra-autoritaire, trop peu pour moi. Ou même le confort, au sens large du terme. Je préfère un certain nombre d'individus vivant confortablement, qu'un gros tas vivant dans la misère.
Bref, il y a un tas de valeurs qui, si elles sont absentes, rendent la vie non souhaitable.

D'ailleurs, s'il y a bien une idéologie pour laquelle la vie est au-dessus de tout, c'est bien le catholicisme. D'ailleurs, si on place la vie au-dessus de tout, on ne peut pas accepter le suicide, ni l'euthanasie, ni même l'avortement. L'avortement étant clairement une action qui vise à interdire la vie d'un individu qui serait né sans cette action, si la vie dépasse tout, y compris le bien-être de l'enfant et des parents, et la liberté de ces derniers, on ne peut qu'être foncièrement contre.
Il faut se rappeler que le socialisme doit beaucoup au catholicisme, tout comme le libéralisme occidental doit beaucoup au protestantisme. C'est pourquoi toute cette discussion me fait profondément rigoler.

Athanos

la propagande réactionnaire de l'organisation criminelle internationale


Quitte à essayer d'être exhaustif, tu aurais du citer toutes les organisations du genre. Bon, ce serait un peu long, mais commençons par la France. Alors, PCF, LFI, NPA, CGT, LO, ............... [)|] On pourrait résumer cela en: Anarchisme, Communisme, Socialisme, Populisme. [:]]
D'ailleurs si déjà on arrêtait de financer leur propagande, à savoir CGT, France Télévision et tout un tas de journaux. [:D]
Oui je sais, c'était tellement facile, mais tellement tentant. Parce que voir un soutien d'organisations criminelles en critiquer une autres, c'est tout à fait ironique.

___

"Lorsque les pères s’habituent à laisser faire les enfants,
Lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles,
Lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter,
Lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus au dessus d’eux l’autorité de rien ni de personne,
Alors c’est là, en toute beauté et en toute jeunesse, le début de la tyrannie."

Sylvius de Napline

21/04 (20:03)

avatar

nombre messages : 4554

Membre

Nain Satiable a écrit :

...

Rends-nous service : réfléchis avant d'écrire.

Iska

21/04 (20:08)

avatar

nombre messages : 1117

Comtesse Krakov

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Krakov

Nain Satiable a écrit :

Vivre en étant inconscient. =.=
Genre ton contre argument, c'est juste de dire que l'on peut être conscient sans vivre ?
Mais peut être que tu crois à l'après hein. [co]

Après l'argument l'important c'est la liberté !
Oué, mais comme avant cette liberté, tu peux réellement l'exercer sans vivre ? Toi qui disait auparavant ne pas vouloir être un zombie en plus. :/

> Je préfère un certain nombre d'individus vivant confortablement, qu'un gros tas vivant dans
> la misère.

Oué la masse grouillante, assurément si elle est dans le purin, c'est nullement à cause du petit groupe au dessus, qui la domine. CQFD

> Bref, il y a un tas de valeurs qui, si elles sont absentes, rendent la vie non souhaitable.

Oué, sauf que ton tas de valeurs, peut difficilement fonctionner si y a pas la vie.
Du coup, tu voulais dire quoi par là au final ?

> D'ailleurs, s'il y a bien une idéologie [...]
> Il faut se rappeler que le socialisme doit beaucoup au catholicisme, tout comme le libéralisme
> occidental doit beaucoup au protestantisme. C'est pourquoi toute cette discussion me fait profondément
> rigoler.

On ressent vachement pas tes biais de pensé dans tout ce passage. [co]

[ce message a été édité par Iska le 21/04 à 20:15]

Arnold Schwartzenprout

22/04 (03:23)

avatar

nombre messages : 7188

Membre

JMLP a très bien vécu sa longue vie de député européen avec un seul oeil, et pourtant il se murmure que son oeil de verre a pleuré lorsque ND a brûlé. Toutes ces flammes, ça a dû lui faire penser à Jeanne d'Arc.

Plus sérieusement, je ne vois pas le rapport entre l'indignation que l'on devrait avoir face aux brutalités policières et l'incendie de ND. Il n'y a rien d'exclusif, on n'est pas devant un choix à faire : "si tu t'indignes pour l'un tu ne peux plus le faire pour l'autre".

Perso, je suis indigné par les brutalités policières, et très circonspect quant à la gestion de l'utilisation des forces de police pendant les manifestations des gilets jaunes. La théorie "complotiste" (même si ce terme me sort par les... yeux..., toute personne qui va contre le pouvoir étant taxé de complotiste) serait même vachement crédible quand tu vois des personnes sans défense se faire défoncer la tronche pendant que les groupes violents agissent sans trop d'intervention.
Parallèlement, ND qui crame, ça me rend réellement triste, parce que c'est un élément emblématique de notre patrimoine culturel, un vestige et un symbole à la fois. Ca n'a rien à voir avec la religion, ni la politique pour moi, mais plutôt à notre histoire, et aussi con que cela puisse paraitre, cette histoire fait partie de notre identité.

Bien sur, notre identité n'est pas au dessus des autres, elle est juste propre à nous.
Certains peuvent rêver de voir disparaitre tout marqueur de notre identité, l'histoire du monde ne manque pas d'exemples d'actes visant à faire disparaitre toute trace d'une histoire passée, comme les bolchéviques au sujet de la destruction des lieux de culte, symboles de la Russie tsariste... Bon ok, l'exemple est volontairement clivant, mais si j'utilise un autre exemple comme celui des islamistes détruisant le site de Nimroud, joyau archéologique inestimable du patrimoine irakien, à coup de bulldozer, ou les talibans détruisants Les Bouddhas de Bâmiyânen Afghanistan, ça le sera peut-être moins... Surement qu'on s'est plus offusqué de ces destructions que des membres de GI ou d'enfants arrachés par des mines, mais est-ce que pour autant ça retire de l'importance à l'un ou l'autre drame ? Certainement pas.

Opposer l'émotion de l'incendie de ND à l'indignation des violences policières pendant les manifs des GJ, ben c'est juste complètement absurde. Il n'y a pas d'échelle de valeur. Il n'y a pas à comparer l'intensité de l'émotion. C'est une forme de prise en otage sentimentale des français.

___

Bug non reproductible. Pour la cinquième fois. [:=]
Intolérance zéro.
Le Benjamin Malaussène de KI. [:)]

Athanos

22/04 (07:21)

avatar

nombre messages : 9594

Citoyen

Empire Brun

Domicile : Dograde

Arnold Schwartzenprout a écrit :

Opposer l'émotion de l'incendie de ND à l'indignation des violences policières pendant les manifs des GJ, ben c'est juste complètement absurde.


Je résume le message que j'ai déjà posté à ce sujet : c'est peut-être absurde, mais c'est ce qui est fait. Alors que l'incendie de Notre-Dame suscite une débauche d'attention et de sollicitude, étalée dans les médias, des appels aux dons à tout va, un envahissement du temps de pensée de chacun, les violences policières, que ce soit celle des forces de l'ordre qui mutilent la population ou des gardes-frontières qui noient des réfugiés, restent relativement ignorées par des médias de grande diffusion.

Bien sûr, le débat ici a été habilement détourné pour faire croire que le problème, c'était admettre ou déplorer la destruction de Notre-Dame, voire être indifférent ou bouleversé par la destruction de Notre-Dame. C'est le même sophisme employé par Éric Zemmour pour faire croire que les gens qui s'indignent de la débauche d'attention et d'argent que l'on réserve à Notre-Dame est une indignation contre le fait de reconstruire Notre-Dame. Mais le problème, ce n'est pas que des gens veuillent rebâtir Notre-Dame, c'est, en vrac et entre autres :

1. qu'on applique une politique de l'austérité alors que l'argent abonde manifestement,
2. qu'un État qui a enterré un rapport sur les risques d'incendie se présente soudain comme un défenseur du patrimoine,
3. qu'un État qui réduit constamment les dépenses pour la préservation du patrimoine se présente comme un défenseur du patrimoine,
4. que l'émotion suscitée par l'incendie soit instrumentalisée par les nationalistes religieux de tout bord,
5. que les dons servent aux plus puissants, qui entendent s'affranchir de la solidarité, à se poser comme les parangons de la solidarité,
6. que l'on prétende confier la reconstruction à un général plutôt qu'à un architecte des monuments, pour exalter une nouvelle fois l'autoritarisme militaire,
7. que l'on prétende organiser un concours d'architectes en dépit des problèmes de propriété intellectuelle,
8. que l'on en profite pour raconter de Notre-Dame une histoire qui est une simplification grossière éludant les aspects les plus sombres,
9. que l'on lie le temps de la reconstruction de Notre-Dame au temps des Jeux Olympiques,
10. que l'on fasse passer la reconstruction de ce bâtiment pour plus urgente que la rénovation des hôpitaux, de beaucoup de logements qui tombent en désuétude, parfois au point de tuer leurs occupants, ou bien encore des universités,
11. que des gens comme toi disent volontiers qu'on peut très bien s'offusquer de la violence du gouvernement et déplorer la perte de Notre-Dame, alors même que dans la réalité médiatique, c'est soit l'un, soit l'autre, et plutôt jamais l'un et toujours l'autre.

___

Kandjar.

[ce message a été édité par Athanos le 22/04 à 07:22]

Jean Vauxdis

22/04 (10:26)

avatar

Ministre de la Justice

Palladium

Domicile : Les Îles Sandwich

Bien sûr que l'on peut être choqué par cet afflux de dons pour Notre Dame alors qu'une partie de la population a du mal à boucler ses fins de mois.
Mais il y a tellement de paradoxes dans notre pays, peut-être que cet incendie est arrivé à point nommé, en période de fêtes de Pâques et juste avant l'allocution du chef de l'état.
Je ne prône pas la théorie du complot mais il faut avouer que tous les critères pour que Notre Dame devienne le sujet numéro un sont réunis. N'oublions pas non plus que la côte du président est remontée grâce ou à cause de sa gestion de l'incendie de Notre Dame.

Après faire le parallèle avec les brutalités policières, j'avoue que je ne vois pas de lien entre les Gilets Jaunes et Notre Dame, peut-être les dons ?
Mais quand je vois un SUV de 35 000 € avec un Gilet Jaune sur le dossier, je me pose la question sur la motivation de certains, et surtout sur leur but dans ce mouvement, casser, piller des commerces, incendier des véhicules de gens qui n'ont rien à voir là dedans, bouffer du flic, je me demande ce qu'est devenu ce mouvement ?

Daska

22/04 (11:04)

avatar

nombre messages : 6659

Membre

Donc ta théorie c'est que les gens qui ont un SUV et qui affichent un gilet jaune sont les mêmes qui incendient des voitures ou cassent des vitrines ?

De plus, le paradoxe ce n'est pas entre 800 millions pour Notre-Dame et la population qui a du mal à boucler ses fins de mois, c'est entre 800 millions pour Notre-Dame venant de milliardaires qui ont vu leurs revenus exploser ces dernières années grâce aux largesses de l'Etat qui dans le même temps sacrifie toujours plus la santé publique et l'éducation de ses citoyens. Ces 800 millions, c'est presque autant que ce qui est prévu de supprimer pour l'hôpital public.

___

Oh, you shot yourself in the jaw. That's so Robespierre !


[ce message a été édité par Daska le 22/04 à 11:07]

Jean Vauxdis

22/04 (11:21)

avatar

Ministre de la Justice

Palladium

Domicile : Les Îles Sandwich

Daska a écrit :

Je dis qu'il n'y a pas de théorie, c'est vrai que c'est indécent de donner autant quand certains en ont besoin, pour le gilet jaune je m'interroge sur son implication dans ce mouvement et ne fait en aucun cas le parallèle avec les casseurs, je dis simplement qu'ils ont dénaturé l'âme du mouvement et changé la vision que l'on avait d'eux de manière générale.

Pour les hôpitaux public c'est un autre débat.

Arnold Schwartzenprout

22/04 (13:09)

avatar

nombre messages : 7188

Membre

Athanos a écrit :

Quand tu parles de "realité médiatique", je vois un gros oxymore, le prisme médiatique ne reflétant pas forcément la réalité pour moi, mais bon le sujet n'est pas là.

Par contre oui, il y a bien tout un tas de réflexions que suscitent les conséquences de l'incendie de ND.

Que Macron reporte son discours pour annoncer des mesures suite à la restitution du "grand débat", c'est normal je trouve. Il doit parler ce jeudi il me semble, ça lui a laissé 10 jours de répit, mais répit de courte durée au final, car les annonces devront être à la hauteur, ce sont je doute étant données "les fuites" dans la presse.
C'est marrant d'ailleurs cette presse qui s'enorgueillit d'avoir obtenu des informations grâce à leur cellule d'investigation, à croire que les journalistes sont de vrais agents secrets et que les fuites sont liées à leur travail... Enfin bref, là encore ce n'est pas le sujet...

Que les ultra-riches, champions de l'évasion et l'optimisation fiscale viennent parader avec leurs dons, c'est effectivement particulièrement agaçant. Cela viendrait même tirer une balle dans le pied du gouvernement, parce que Macron ne semble pas vouloir revenir sur le symbolique ISF alors que ces mêmes ultra-riches ne se sont jamais autant enrichis que ces dernières années et qu'ils te sortent des dons de dingues. Le pire c'est que je ne suis même pas certain qu'ils aient conscience que ces dons, même s'ils sont les bienvenus, ne font que conforter le sentiment d'injustice fiscale.

Pour le reste, le rapport sur les risques d'incendie dont tu parles, je n'étais pas au courant (mais je suis ravi de voir que c'est Marianne qui en a parlé [=)]), mais vu l'état de délabrement du service public et de ses moyens, ça ne me surprend pas, même si la responsabilité de la tâche de surveillance de ces risques est à éclaircir. En effet, qui est compétent ? L'Etat ? La Mairie de Paris ? L'Eglise ?
De toute façon, en ce qui concerne l'Etat, il ne faut pas rêver : il n'y a plus un rond !!! Enfin, pas pour ce genre de mission. Ce n'est pas pour rien qu'a été mis en place le loto du patrimoine. A quand le loto pour l'entretien des ponts ou des routes, ou pour préserver des services publics dans les campagnes... ? Bref, le pays champion d'Europe de la taxation est en faillite, démonte son modèle social, cherche des pistes pour taxer plus large en épargnant les plus riches, jusqu'à ce que des mecs disent stop en occupant des ronds-points.

Enfin, toutes ces questions ne remettent pas en cause l'envie de préserver notre patrimoine. Ce n'est pas parce qu'il y a une crise démocratique grave en France qu'il faut en oublier cette nécessité, et il n'y a rien qui justifie d'abandonner notre patrimoine parce que c'est la merde en France.
Bien sur, il y aura toujours des gens pour dire qu'on est trop bien lotis en France et qu'il ne faut pas se plaindre en prenant comme référence des pays où c'est encore plus la merde (wouhouuuu les perspectives de fou !), ou d'autres pour dire qu'il faut déconstruire notre histoire et que les monuments historiques en sont des symboles affreux.
Pas facile de faire une unité nationale, mais peut-être que les avis à la marge ne sont pas à prendre en compte... à moins de chercher à faire le buzzz... enfin moi ça me fait penser à ça. Statistiquement, on écarte les valeurs parasites en principe, sauf que là, on s'en sert soit pour les instrumentaliser, soit pour faire de l'audience (ce qui est une forme d'instrumentalisation remarque).

___

Bug non reproductible. Pour la cinquième fois. [:=]
Intolérance zéro.
Le Benjamin Malaussène de KI. [:)]

Forum > Politique & Société > La société Francaise est-elle en phase de droitisation ? ( Scindé de l'incendie de NDP)

1 | 2 | 3 | 4 | 5