pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > La peine de mort

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | ... | 25

Ranadal

17/05 (12:21)

avatar

nombre messages : 959

Membre

Darjeeling WinterGarden a écrit :


> Si la norme dans les rapports sociaux est la loi du talion, le droit se doit de la représenter,
> d'après ta logique.


Oui et non, si c'est la loi du talion qui s'applique, il n'y a plus vraiment de droit. Note que je ne pense pas cela possible, les humains ont plutôt une tendance à vouloir vivre ensemble et coopérer, la soif de vengance et de sang étant plutôt marginale dans la somme des interactions sociales.



> D'ailleurs, est-ce le droit qui découle de la norme ou la norme qui est imposée par le droit
> ?


En théorie, le droit découle de l'éthique et de la norme dominante, qu'il est sensé représenter. Mais y'a aussi beaucoup d'exemple de loi qui sont adoptées sans forcément une majorité absolue d'opinion, mais qui font évoluer les opinions qui deviennent majoritaire. exemple complètement dans le sujet : l'abolition de la peine de mort en France en 1981.
C'est pas forcément illogique, puisqu'une question qui peut se poser est : est-ce qu'on prend l'avis général de la population en compte, ou est-ce qu'on prends l'avis général des gens une fois qu'ils se sont renseigné sur un sujet ?
On remarque très bien que lors de procès, les jurés étant des citoyens lambdas ont des avis complètement différents (et aussi plus partinent) sur le procès auquel ils ont assisté que le reste de la population qui en on simplement lu un article du figaro. C'est pour ça qu'on ne fait pas de référundum pour décider de l'issu d'un procès, ce serait complètement idiot.

___

Je panse donc j'essuie.
LugAries

17/05 (12:24)

nombre messages : 1

Visiteur

Comment évalues tu cet "impact négatif sur la société" ?

Fantaisiste ? Le type a tué. Il a supprimé une vie : la sienne continue. Il a mis fin à une vie qui aurait pu dégénérer, certes, ou au contraire apporter du bien ou tout simplement normalement. C'est factuel. Ce serait de l'impunité et injuste vis à vis de ceux qui respectent la loi, et la vie, que de le laisser à des peines dérisoires par rapport à l'acte commis.

Après deux cas : soit la personne n'en a rien à foutre et doit finir comme un déchet toute sa vie au fond du cachot (ou durée de la peine jusqu'à finir un rebus de la société). Soit elle prend conscience de son acte et comprend la nécessité de purger sa peine pour lui-même, la victime (et son entourage) et la société (avec aménagement de ses conditions de vie et les fameux suivis).

Gâterie

17/05 (13:18)

avatar

nombre messages : 11406

Membre

Ézechiel a écrit :

> Ce que je trouve sublime ceux sont les gens qui beuglent à la Sainte Source, sans jamais avoir
> passé la moindre nuit en prison, mais qui malgré tout viennent t'exposer que X années d'emprisonnement,
> voir l'emprisonnement à vie sont un moindre mal. Entre autres considérations bien pensantes
> d'une bonne morale contemporaine de merde, mais qui est surtout révélatrice d'une absence totale
> de couilles et d'humanité.

Si c'est ce à quoi tu fais référence, oui, j'ai trouvé des sources parlant de condamnés à des peines très longues qui demandent qu'on rétablisse la peine de mort pour eux, plutôt que les laisser pourrir en prison.

Et ? Ca prouve que la peine de mort a un effet dissuasif ou que ça a un effet positif sur les proches des victimes ? Parce que pour l'instant c'est ça les "arguments" qui ont été sortis. Et c'est là-dessus que je demande des sources, n'arrivant pas à en trouver - à part le témoignage de "bon sens" du chien de Mme Michu. Et donc selon toi, quand on lit une affirmation fantaisiste dont on n'arrive pas à trouver de source, il faut se contenter de la gober ?

___

PROTOPLASME

[ce message a été édité par Gâterie le 17/05 à 13:19]
LugAries

17/05 (13:32)

nombre messages : 1

Visiteur

Et il est peu probable qu'on accepte d'exécuter quelqu'un qu'il le demanderait.

1) Cela rendrait la Justice et la société monstrueuses.

2) Il serait possible de foutre quelqu'un en taule et de faire en sorte qu'il demande à se faire exécuter avant qu'on se rende compte d'une erreur judiciaire.

3) De faire le 2 expressément pour supprimer quelqu'un légalement ou éliminer une opposition politique. Bref, à des fins criminels.

Daska

17/05 (13:34)

avatar

nombre messages : 6494

Membre

LugAries a écrit :

> 1) Cela rendrait la Justice et la société monstrueuses.

Alors que tuer quelqu'un qui ne le demande pas, non.

[o(]

___

Oh, you shot yourself in the jaw. That's so Robespierre !

Warrior 666

17/05 (13:39)

avatar

Ministre de l'Information

Confédération Libre

Domicile : Tribunal Cybermondial

Ézechiel a écrit :

> Ce que je trouve sublime ceux sont les gens qui beuglent à la Sainte Source, sans jamais avoir
> passé la moindre nuit en prison, mais qui malgré tout viennent t'exposer que X années d'emprisonnement,
> voir l'emprisonnement à vie sont un moindre mal. Entre autres considérations bien pensantes
> d'une bonne morale contemporaine de merde, mais qui est surtout révélatrice d'une absence totale
> de couilles et d'humanité.
>

C'est ce qui a de plus efficace la prison. Tu prives l'individu de sa liberté. Tu le met l'individu au ban de la société mais tu as également la possibilité qu'il l'a réintègre, la prison doit préparer au réinsèrement. C'est sur, que de le tuer, c'est nettement plus radical.
Après si un individu est condamné X années pour un meurtre, à sa sortie si il récidive. Comment la justice était censé le savoir ? Si la peine de mort était autorisé, il aurait fallu l'exécuter le mec préventivement ? Il y a une gradation de peine pour chaque délits.


Si il récidive tu l'enferme de manière définitif plus de possibilité de réinsertion. La peine agis alors sur la privation de liberté et le temps.


Par contre je ne comprend pas comment on peut critiquer "l'absence totale d'humanité" et etre favorable à la peine de mort ? En faisant une recherche rapide je tombe sur des philosophes, exemple au hasard d'un qui traite la question, Beccaria. En parlant de la peine de mort, il dit :XXXVIII. De la Peine de Mort.

Une humanité en faveur de la peine de mort ?:

" la peine de mort est nuisible par l'exemple de la cruauté qu'elle donne. Si les passions ont rendu la guerre inévitable et enseigné à répandre le sang, les lois, dont le but est d'assagir les hommes, ne devraient pas étendre cet exemple de férocité, d'autant plus funeste qu'elles donnent la mort avec plus de formes et de méthode."

Concernant l'effet dissuasif:

" Ce n'est pas la sévérité de la peine qui produit le plus d'effet sur l'esprit des hommes, mais sa durée. Notre sensibilité s'émeut plus facilement et de façon plus persistante d'impressions légères mais répétées que d'un choc violent mais passager"

Concernant la proportionnalité des peines:

" Si l'on applique la peine de mort, il faut un crime pour chaque exemple qu'on donne à la nation; avec la détention perpétuelle, chaque délit donne des exemples nombreux et durables"

C'est une mine d'or ce chapitre. ^^

[ce message a été édité par Warrior 666 le 17/05 à 13:53]
LugAries

17/05 (13:42)

nombre messages : 1

Visiteur

Je suis contre la peine de mort, mais je trouve que les peines d'emprisonnement insuffisamment sévères dans leur longueur et leur respect (notamment grâce aux recours et aménagements).

Onawa

17/05 (13:49)

avatar

nombre messages : 7737

Ministre de la Justice

Palladium

Domicile : Secteur Restreint

On n'est pas non plus obligé d'opposer un peine de prison à vie à la peine de mort. La notion de réinsertion tempère ces deux visions et offre une perspective de rédemption.

Quand Ranadal dit que tuer a un "impact négatif" il sous-entend que d'une part, le coût de la peine capitale est vastement supérieur à un enfermement à vie (sauf en cas de justice expéditive), et d'autre part, qu'on perd un élément productif de la société. Aucune réinsertion possible, pas de production, sans parler de l'impact psychologique pour son entourage proche (lutter pour son père/mari/fils pendant 20 ans dans le couloir de la mort).


___

« Le libéralisme est une valeur de gauche »
"Moi, je suis socialiste"
"Je ne suis pas socialiste"
"Je suis de droite et de gauche"

---------------
Emmanuel Macron, Président de la République Française
NotATroll

17/05 (14:35)

nombre messages : 1

Visiteur

Je suis contre la peine de mort parce ce que sans la peine de mort on aurait pas eu la série Prison Break.

Ranadal

17/05 (14:52)

avatar

nombre messages : 959

Membre

Onawa a écrit :

> Quand Ranadal dit que tuer a un "impact négatif" il sous-entend que d'une part, le
> coût de la peine capitale est vastement supérieur à un enfermement à vie (sauf en cas de justice
> expéditive), et d'autre part, qu'on perd un élément productif de la société. Aucune réinsertion
> possible, pas de production, sans parler de l'impact psychologique pour son entourage proche
> (lutter pour son père/mari/fils pendant 20 ans dans le couloir de la mort).


Yep en gros.

A partir du moment un délinquant/criminel ne récidive pas (ce qui est plutôt rare) c'est couteux socialement et économiquement et donc contre-productif de garde un système ultra-repressif et de le garder écarté de la société advitam eternam.
Alors que justement, s'il l'on investit plutôt dans un système ou l'on essaie de réduire les peine et de les transformer en opportunités d'apprentissage, on peut bénéficier de beaucoup de ré-insertions réussie et bénéfique.

Ce n'est pas une affirmation gratuite, c'est scientifiquement admis : les systèmes légaux des pays favorisant les aides, les formations, le suivis pour des objectifs de ré-insertions sont plus efficace que ceux favorisant la punition et la repression, c'est même pas tellement discutable. (ou alors je veux des sources).

sources :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4666526/
http://www.antoniocasella.eu/nume/Deady_march2014.pdf
https://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=2883512
https://publicpolicy.wharton.upenn.edu/live/news/2059-the-economic-impact-of-prison-rehabilitation/for-students/blog/news.php (un article avec pleins de sources)
http://cepr.net/documents/publications/incarceration-2010-06.pdf (centré sur l'aspect économique aux states)

___

Je panse donc j'essuie.

Forum > Politique & Société > La peine de mort

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | ... | 25