pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > Arrêtons la mauvaise foi ! Le triomphe de la raison est là, montons tous dans la loco naturel du progrès !

Iska

08/04 (11:39)

avatar

nombre messages : 725

Arbitre des Élégances

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Krakov

Pour aborder mon sujet, qui fait déjà consensus, je voudrais citer un penseur célèbre (et donc anonyme) de notre belle communauté.

J'aurais voulu connaitre vos sentiments vis à vis de ce sujet, et que chacun motivent ou au contraire condamnent tel ou tel point de vue.

Sinon pour répondre dans le sujet : Non je ne cherche pas des avis convergents.
Mais des avis éclairés, pas des réponses sans avoir lu son interlocuteur ni des conneries digne de l'ancien temps.

Anonyme



Niveau contexte est il nécessaire de se rappeler, que les partis, les idéologies, les combats sociaux ont tous été rétrogradé au rang de ringard, grâce aux concepts de la startup nation ?
Que dans ce monde réel, qui est en marche nos gouvernants sont sur le point d'arriver à mettre un visage de bébé sur le soleil ?

Car voilà, malgré la reprise, la victoire de l'optimisme sur le pessimisme, il existe encore des foyers de résistance dans notre beau pays.
Des gens, qui freinent des deux pieds, des individus qui à l'image de l'histoire du tracteur, sont bien incapable de comprendre le nouveau monde.

Heureusement la méthodologie est là !
La péda... La déma... errrr enfin le kamoulox du président !

Mais si vous savez, quand vous êtes pas d'accord avec lui, il vous explique pourquoi vous avez tort dit kamaloux et paf vous voilà devenu le nouveau messie du bon sens !
Du coup, je voudrais savoir est ce que le kamoulox marche sur vous ? Si oui, vous pensez qu'il faudrait réduire la TVA sur les tétines ? Si non, que faudrait il faire pour l'améliorer pour qu'enfin le bon sens apparaisse dans la tête des employés de Gad ? [:o]

Et pensez vous, que l'on peut vraiment être en démocratie, qd notre leader se désintéresse totalement des idées, qui ne vont pas dans le sens de sa pensée, qui est que on est tous nostalgique de la royauté et que secrètement on voudrait nous aussi tirer dans la mâchoire de Robespierre ?


Ah et le TLDR, votre avis sur la non idéologie de LREM dans sa politique de communication pour diluer ses idées dans la tête du peuple fr.

___

Supprimons la balise mail, car elle est responsable de tout nos maux. [co]

[ce message a été édité par Iska le 08/04 à 12:08]

Gâterie

10/04 (13:20)

avatar

nombre messages : 11397

Membre

Iska a écrit :

Non mais la "pédagogie" (aka "si les gens sont pas d'accord, on leur ré-explique et ils le seront forcément"), c'est depuis que je suis en âge de comprendre les info que ça existe.

Tiens, un discours de Mitterrand en 88:
"je sais fort bien que c'est une mesure très largement impopulaire. Il me reste à accomplir un grand effort de pédagogie pour faire comprendre que c'est dans le droit fil de la République française"
Je pense qu'en cherchant un peu on trouvera le même genre de citation provenant de Charles de Gaulle, de René Coty ou de Félix Faure.

___

PROTOPLASME

Daska

07/05 (13:52)

avatar

nombre messages : 6458

Membre

En ce moment, la pédagogie n'est plus trop la marotte du gouvernement, on est carrément passés à l'insulte pure et simple.
On a un président qui passe son temps à montrer à quel point il méprise les citoyens du pays qu'il dirige, tous ces sans-fric, sans-propriété, sans-pouvoir, les syndics de copropriété et ceux qui ne sont rien.
C'est assez fascinant de se voir gouverné par des gens qui nous détestent autant.

___

Oh, you shot yourself in the jaw. That's so Robespierre !


[ce message a été édité par Daska le 07/05 à 14:00]

Grabuge Tripenfer

07/05 (14:11)

avatar

Citoyen

Kraland

Domicile : Bottine

Ce qui est fascinant c'est surtout de voir à quel point les gens pensent qu'il faut diriger un pays comme il faudrait (mal) diriger une entreprise capitaliste (aka avec des propriétaires lucratifs).

Il n'y a strictement aucune place pour des pensées alternatives dans le champ médiatique français à l'heure actuelle, et j'ai l'impression de m'en rendre compte que depuis récemment.
L'éducation populaire n'existe plus. On apprend jamais la politique aux générations naissantes, on leur explique que c'est ringard et chiant (ou c'est rendu ringard et chiant). Au final, le désintérêt profond de la politique vient en partie d'une absence totale d'éducation à ce sujet également.
Je veux dire, en dehors de la sphère de papa et maman.

Megalion

08/05 (00:16)

avatar

nombre messages : 3324

Membre

Grabuge Tripenfer a écrit :

> L'éducation populaire n'existe plus. On apprend jamais la politique aux générations naissantes, on leur explique que c'est ringard et chiant (ou c'est rendu ringard et chiant).

Que..? Tu parles de quelle époque? [:=]

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

Grabuge Tripenfer

08/05 (12:33)

avatar

Citoyen

Kraland

Domicile : Bottine

Les Capétiens.

Megalion

08/05 (12:49)

avatar

nombre messages : 3324

Membre

Grabuge Tripenfer a écrit :

Parce que tu est tombé sur un manuel d'éducation politique du moyen age? Quelle chance, je n'en ai jamais vu, ni de cette époque et jusqu'à aujourd'hui.

___

"Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " F. Nietzsche

Artémis El Undril

09/05 (11:37)

avatar

Citoyen

Khanat Elmérien

Domicile : Confluence

Grabuge Tripenfer a écrit :

Ben ça dépend de ce que t'appelle "politique", sinon l'école est quand même ce lieu où tu pourrais l'apprendre à travers les cours d'EMC (qui change toujours de nom) d'Histoire et Géographie, voire même Français. Cependant pour ma part j'en avais plus ou moins pas grand chose à faire à l'époque, aucun intérêt. Mais on apprend quand même que pour être élu faut raconter pas mal de merde et que pour que l'assos du collège ou du lycée fonctionne faut vendre du rêve à ceux qui valident les projets, ça tu l'intègre plutôt rapidement. Au lycée t’apprend vite que le syndicalisme et les grèves ça permet de bloquer ton lycée, ce qui ouvre les possibilités à des activités débats politiques. Mais à cet âge là pour la plus grande part nos conviction sont soit celle de nos parents soit l'exact inverse par réaction. L'idéologie elle n'en est souvent qu'aux germes.
Donc bon le désintérêt qui serait uniquement une absence """d'éducation""" pas tout à fait d'accord; pour ma part le désintérêt vient surtout d'une absence de concret cumulé au fait que ça prend du temps de s'engager, et que c'est plutôt là que l'on a un manque, sur la culture de l'engagement quel qu'il soit, cette culture de l’instantanéité, mêlée à celle de l'état providence, mêlée à celle de l'absence de manque matériel (un confort relatif général lié à une moyennisation de la société, cad une majorité de la société qui pense comme les classes moyennes cad qui aurait plus peur de perdre ce qu'elle a obtenu que de vouloir gagner plus et perdre certain des gains obtenus), on peut rajouter la culture de l'individualisme (moi plus important que les autres alors qu'ils aillent tous crever, et puis à l'heure qu'il est pourquoi avoir des enfants vu le monde qu'on leur offrira) .

Et ça me fait marrer d'entendre ce discours sur le "champs-médiatique", autant y'a 15-20 ans on aurait pu parler d'une confiscation de l'information par les médias, autant à l'heure d'internet on a jamais eu autant de médias alternatifs. Le contre coup c'est la propagande et la désinformation d'un certain nombre de média qui revendique une place alternative alors qu'ils sont propagandistes/complotistes ... mais face à l'uniformisation de la proposition des médias classique et un nivellement de la qualité vers le bas on a une multiplication des sources potentielles d'informations, et la culture de la distinction, du jugement, la capacité à se méfier et comprendre les technologies de l'informatique, cette sensibilité au numérique, elle est enseignée et dès l'école primaire (heureusement au choix selon qu'on soit dans le cadre d'une réaction face à une confrontation au numérique de plus en plus tôt hors du cadre scolaire ou malheureusement selon qu'on s'intéresse aux neuro-sciences et aux dégâts du tactile et de l'écran sur le développement physique et intellectuel des jeunes enfants)

Forum > Politique & Société > Arrêtons la mauvaise foi ! Le triomphe de la raison est là, montons tous dans la loco naturel du progrès !