pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > Jours de carence

1 | 2 | 3 | 4

zorgl

05/12 (21:02)

nombre messages : 1

Visiteur

perdo, la premiere année, si je suis absent je perds trop d'argent. donc j'irais crever au taf. dormir sur ma table. en faisant acte de présence, en contaminant les autres, et en touchant ma paie [:D]

Faye Strudel

05/12 (22:22)

avatar

Intendante Caraïbes

Palladium

Domicile : Les Îles Sandwich

Gizz a écrit :


Je tombe sur ce sujet alors que je suis justement malade.

Etat gripal depuis jeudi dernier. Je suis allé voir 2 médecins, qui ont eu ce même pronostic, samedi et hier soir. J'avais 40 de fièvre hier soir.
Bein aucun des deux m'a arrêté. L'un des deux m'a même sorti un "ça va pas vous tuer. Et puis, c'est pas comme si c'était un métier physique". Là, je suis au taff, j'ai 39 de fièvre, je m'endors sur mon clavier.

Du coup, quand on me parle de médecin complaisant, je boude un peu...


Pas de chance, à l'époque de la grippe aviaire on m'a chassé du bureau alors que ça m'allait très bien, de dormir sur mon clavier (et je n'avais pas de fièvre).

[ce message a été édité par Faye Strudel le 05/12 à 22:23]
zorgl

06/12 (07:52)

nombre messages : 1

Visiteur

un vaccin existe sinon contre la grippe ;)

Père Fusion

15/12 (22:06)

avatar

Membre

Nain Satiable a écrit :

> La sécu donne en effet plus d'argent lorsque le médecin donne peut d'examens/médicaments/congés.
> Et ce sous forme de prime, dans le but théorique de limiter les gaspillages.

Je t'avais déjà demandé de sourcer tes affirmations complotistes.
Il n'existe aucune prime à la "moindre prescription".

Tu peux retrouver les rémunérations à l'objectif ici: http://convention2016.ameli.fr/valoriser-lactivite/nouvelle-rosp/ (Avec un joli tableau). Les principaux médicaments concernés sont les benzodiazepines (à diminuer), les antibiotiques (à diminuer), les vasodilatateurs (à diminuer), l'usage de génériques (à augmenter). Ces objectifs sont médicalement valables. Celui pour les génériques est plutôt économique.

En gros ça représente 3000 à 6000 euros pour un généraliste par an. (J'avais vu une moyenne à 4500 euros soit un 13eme mois). Ca part à la fois d'une logique d'objectifs de santé publique, de contrôle des coûts, de diversifier les modes de rémunération (plus tu les diversifie, plus tu peux gommer les travers d'un mode de rémunération: paiement à l'acte = course à l'acte; paiement au nombre de patients déclarés = s'installer à côté d'une université; salariat = rythme plus pépère et aggravation du manque d'offre médicale.). En gros il n'existe aucun système parfait, t'en auras toujours pour en abuser. Perso, je serai assez partant pour un forfait annuel par patient indexé sur l'âge. (Genre moins de six ans 4 cs/ an 6 ans - 50 ans 2 cs/ an - Vieux tout pourri 8cs par an, etc...)

Il n'y pas d'argent concernant moins d'arrêt de travail ou d'examen ou bien pour traiter un cancer avec du doliprane, faut arrêter les conneries...
Par contre, oui la sécurité sociale peut venir te voir et te montrer tes statistiques de prescription d'arrêt de travail par rapport à la moyenne de tes collègues mais ça s'arrête là.
Oui, elle aimerait bien en faire un nouvel objectif mais n'y est pas encore arrivé.

> Cependant, oui le patient n'est rien d'autre qu'un client. Il est aisé, lorsqu'on se permet
> de le faire, de faire comprendre au médecin que s'il ne nous donne pas ce qu'on veut, on ira voir ailleurs.

Les clients qui exigent des prescriptions débiles sont en effet tout à fait invités à aller voir ailleurs et à ne pas revenir quand ils auront une vraie merde ou fait une complication d'un traitement useless. Ils trouveront surement chaussure à leur pied ailleurs, le tout étant d'avoir une relation de confiance à double sens, si pour eux la confiance est uniquement dans leur propres connaissances qui se transforment en exigences, un médecin je-m-en-foutiste est en effet ce qu'il leur faut.

[ce message a été édité par Père Fusion le 15/12 à 22:27]

Forum > Politique & Société > Jours de carence

1 | 2 | 3 | 4