pied gauche

 

Politique & Société

Forum > Politique & Société > [Article] [France] Les chiffres qui ne disent rien et son contraire ...

1 | 2 | 3 | 4 | 5

Article

Krad Pitt

26/04/13 (14:45)

avatar

nombre messages : 2452

Citoyen

Palladium

Domicile : Secteur Portuaire

3.220.600 chômeurs.

Mais aussi, d'après leur propres stats, en fait 4.470.000 personnes inscrites à Pôle Emploi.

On aurait perdu du monde en route ??

Ah oui, c'est corrigé des variations saisonnières, des stages, de ceux qui n'ont pas le droit de toucher des sous, etc ... bref, de tout un tas de facteurs qui sont autant de manipulations possibles selon que tel ou tel politique voudra ou non les prendre en compte.

Comme c'est facile de faire apparaître ou disparaître des gens, pardon, des numéros de dossier, suivant le discours qu'on a à tenir !

Un exemple typique ?
Le mien : après une période sans emploi, il y a un an que je suis salarié à mi-temps ;
j'ai néanmoins été gardé comme demandeur d'emploi, car je ne représentais donc qu'un demi ETP (Equivalent Temps Plein) et qu'ainsi je pouvais prétendre à un autre emploi à temps partiel pour combler le manque. Normal me direz-vous.
Mais il y a quelques jours, j'ai reçu un mail de pôle-en-proie m'annonçant que j'étais radié des demandeurs.

Alors que m'a situation réelle n'a nullement changé, pouf, facile, çà fait un "chômeur en nombre corrigé" en moins !

Cà ne m'étonne même plus, car il y a déjà bien des années, un de mes amis, cadre dédié entreprises dans ce qui ne s'appelait pas encore Pôle Emploi, m'avait communiqué des infos très intéressantes montrant que les véritables chiffres, non diffusables, étaient quasiment deux fois supérieurs à ce qui était annoncé, et que ceux de la précarité suivaient l'entonnoir du même tonneau de désinformation.

Pourquoi ne parle-t-on jamais du vrai nombre d'actifs au travail (en gros seulement 25.900.000 actuellement), de l'évolution de ce nombre, ainsi que de celle de la masse salariale correspondante (ce qui serait aussi très indicateur d'un bon nombre de comportements managériaux) ?
Les journalistes d'investigation ont-ils oublié leurs fondamentaux, ou bien ... ??

On sent bien que démagogie et populisme sont au rendez-vous habituel de ceux qui, au lieu de nous représenter, tentent de nous diriger.

Il est un fait certain, c'est que l'élan vital de notre pays, ainsi que la paix sociale nécessaire, ne seront pas au rendez-vous tant que toujours les mêmes méthodes, qui toujours donnent les mêmes résultats, seront toujours utilisées de la même façon, par toujours les mêmes personnes.

Pour finir sur une note d'humour, je dirai qu'il ne faut pas se plaindre : ~26.000.000 de travailleurs, c'est en gros la moitié du nombre officiel de chômeurs en Chine.
Imaginez qu'on délocalise VRAIMENT ...

(bon si un modo veut déplacer sur le sujet sur le populisme, je ne lui en voudrai pas, hein, mais je pense pourtant que ceci est un sujet entier)


___

---------------------------------------------------------
Gérard est parmi nous ce soir ... wééééé ! (désolé)
---------------------------------------------------------

Lord Maure dÉcaille

20/09 (13:24)

avatar

nombre messages : 2

Membre

Salut

Après Paul Emploi, s'occupent quand même de millions de personne, la gestion d'une BDD avec autant de profil c'est énorme..
Et vu toutes les bourdes qu'ils font, ils doivent avoir un système pourri qui date de 1970 ou un vieux excel moisi avec les formules INDEX HS kek.

Pour les chiffres, je préfère pas m'y fier, souvent leur stats sont biaisée, parce qu'ils croient s'être débarrassés de chômeurs alors qu'en fait il y a eu croissance de contrats d’intérimaire du à la période estivale..


Et puis franchement ça me fait rire.. L'état du chômage, Pôle Emploi.. Mettre des journalistes d'investigation. Les mecs vont davantage se foutre de la gueule de leur management et des cas isolés complètement
absurdes que le font du problème. Ils veulent faire du buzz les mecs.

Je suis pas cinglant, je trouve juste qu'ils font déjà un boulot de base assez lourd à devoir remotiver les chômeur à aller bosser, supporter des cas à part..
Et nervous breakdown quoi. Ils doivent faire des burnout à la chaîne. Je crois pas qu'ils aient le temps de s'en faire pour les chiffres et pour des stats lol.

Rex

20/09 (14:10)

avatar

Membre

Tu nécropostes un peu là, cher ami.

Lord Maure dÉcaille

20/09 (15:06)

avatar

nombre messages : 2

Membre

Oups, je le voyais en "top tendance débat" à moins qu'il soit bugué huhu.

Nevermind !

Nain Satiable

20/09 (20:50)

avatar

Comte Ruthvenville

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Ruthvenville

Comment différencier un mi-temps qui ne cherche qu'un mi-temps, d'un mi-temps qui cherche réellement à bosser à plein temps? Vous avez 4 heures! [3)]
La réponse simplette du "bah s'il le dit" ne suffit pas à donner une bonne dissertation.

___

"Lorsque les pères s’habituent à laisser faire les enfants,
Lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles,
Lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter,
Lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus au dessus d’eux l’autorité de rien ni de personne,
Alors c’est là, en toute beauté et en toute jeunesse, le début de la tyrannie."

Onawa

21/09 (14:05)

avatar

nombre messages : 8078

Préfète de Police Karénie

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Bottine

Nain Satiable a écrit :

Tu peux poser la question à l'INSEE au lieu de t'en remettre à la communauté de Kraland Interactif.

Leonid Zombaditulov

21/09 (20:12)

avatar

Citoyen

Kraland

Domicile : Tribunal Cybermondial

Krad Pitt a écrit :

> 3.220.600 chômeurs.
>
> Mais aussi, d'après leur propres stats, en fait 4.470.000 personnes inscrites à Pôle Emploi.
>
> On aurait perdu du monde en route ??
>

Corrigez-moi si je me trompe mais les 3.220.600 chômeurs correspondent la catégorie A et le reste B et C. ( Pour la D et E vu que les chômeurs ne sont pas tenus de rechercher un emploi, je suis pas sûr qu'ils rentrent dans les chiffres que tu donnes ?). Souvent les médias donnent seulement la catégorie A.
Ceux de catégories B et C peuvent exercer un emploi précaire à côté avec un nombre d'heures limités.

Par contre Nain, quel est l'intérêt de savoir différencier si un chômeur recherche un travail à temps plein ou un temps partiel ? Dans les deux cas ça rentre dans la catégorie A ! Et tu sous entends quoi ?? Que c'est moins légitime pour un chômeur de rechercher un emploi un temps partiel plutôt qu'à temps plein ? (Edit : ok pardon j'ai compris où tu sembles vouloir en venir mais de toute façon mettre la recherche d'emploi à ETP et à demi ETP dans la même catégorie, c'est pas innocent malheureusement... )


"Un exemple typique ?
Le mien : après une période sans emploi, il y a un an que je suis salarié à mi-temps ;
j'ai néanmoins été gardé comme demandeur d'emploi, car je ne représentais donc qu'un demi ETP (Equivalent Temps Plein) et qu'ainsi je pouvais prétendre à un autre emploi à temps partiel pour combler le manque"

Bah honnêtement, je pense que tu as été victime d'une lenteur administrative. Les chômeurs de catégorie A sont ceux qui n'ont pas du tout d'emploi, tu n'es déjà pas dans cette catégorie. ( Et pourquoi dans ton texte tu as omis de nous donner ta catégorie ?^^)

Ensuite comme tu dis, tu exerces un emploi à temps partiel. Le problème est que malgré le fait que tu recherches un emploi un temps plein. Ton demi ETP n'est pas considéré comme précaire ( A tord je pense, ça pénalise grandement les gens comme toi qui recherchent un emploi à temps plein. Mais ça permet de faire baisser les chiffres, nos dirigeants en sont conscients). Donc finalement t'es considéré comme actif avec emploi et donc rayé de pôle emploi.

[ce message a été édité par Leonid Zombaditulov le 21/09 à 20:45]

Nain Satiable

21/09 (21:21)

avatar

Comte Ruthvenville

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Ruthvenville

Leonid Zombaditulov a écrit :

Ce que je veux dire, c'est qu'il est immensément compliqué de catégoriser des individus. Et les catégories sont de toute façon arbitraire.
Concernant le mi-temps, on peut le considérer directement comme un travailleur. On peut également le considérer comme un chercheur d'emploi. Ou alors seulement quand il en cherche activement un. Mais ça veut dire quoi en chercher activement un? Comment on le vérifie, quels sont les critères? Parce qu'il le prétend?
Bref, qu'importe le système de catégories, il y en aura toujours qui gueuleront comme c'est le cas ici, en invoquant un prétendu complot ou autre. Alors oui, il y aura toujours des gouvernements pour jouer dessus, comme le précédent, mais pas que, en utilisant par exemple de prétendues formations.
Mais ce n'est pas du tout un problème pour moi. Car tout mode de calcul est manipulable, par définition, et je n'en vois pas de meilleur comme ça, et ce n'est pas un problème dès lors que les citoyens ont suffisamment de culture et de jugeote pour nuancer les chiffres et les choses.

Déjà que le citoyen lambda ne sait même pas que l'économie se joue sur le temps long, et associe toujours des résultats économiques au gouvernement en place à ce moment-là, sachant qu'en plus le pouvoir politique n'a qu'un impact relatif sur ce domaine (en tout cas en occident), toute cette discussion ne mènera dès lors à rien.
J'ai bien des collègues qui ne savent même pas ce qu'est la croissance, alors bon. [:|] Alors de là à ce qu'ils se demandent comment est calculée l'inflation par l'INSEE, les hypothèses qui sont prises, et les discuter .... il faudrait déjà qu'ils sachent ce qu'est l'inflation.

___

"Lorsque les pères s’habituent à laisser faire les enfants,
Lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles,
Lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter,
Lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus au dessus d’eux l’autorité de rien ni de personne,
Alors c’est là, en toute beauté et en toute jeunesse, le début de la tyrannie."

Neko Kursuli

25/09 (18:31)

avatar

nombre messages : 482

Ministre de l'Intérieur

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Ruthvenville

Moralité il faut faire faire des cours d'économie aux Français.

Le problème c'est que du coup ils comprendront que le gouvernement et les médias se foutent de leurs gueules.

Ha merde mais la mes propos sont complotistes !

Emile Loir

25/09 (20:16)

avatar

Membre

Neko Kursuli a écrit :


Moralité il faut faire faire des cours d'économie aux Français.


Quand?
Dans les études secondaires, c'est sacrément utopique. Outre le fait qu'il y a juste pas le temps pour ça, l'écrasante majorité de ce que tu leur enseigneras ne sera pas retenu parce que probablement pas applicable par les élèves.
Dans les études supérieures, c'est aussi sacrément utopique. Outre le fait qu'il y a une partie des gens qui ne font pas d'études supérieures (mais bon, tant pis pour eux hein bon hein), beaucoup seront plus intéressés par leur cursus principal. Sans compter le fait que l'organisation de ces cours serait probablement très ... intéressante à observer. Et évidemment l'absentéisme usuel des étudiants.
Une fois rentré dans le monde du travail? Tu organises ça comment? C'est très probablement faisable dans les grands centres urbains (en plus avec un peu de bol, on peut en profiter pour faire de la mixité sociale, ça peut être bien). Mais dès qu'on s'éloigne de ces grands centres urbains, ça devient un fardeau considérable. Et évidemment se pose la question des coûts et de l'efficacité de la chose.

On peut probablement imaginer un truc via internet aussi (après tout y a bien des cours de langues, pourquoi pas des cours d'économie?) mais je suis à peu près certain que les "cours d'économie" dont tu parles sont en fait facilement accessibles sur internet pour qui s'y intéresse. Je doute, après tout, que les notions d'économie soient toutes cachées par l'Etat et les médias.
Mais du coup, si c'est déjà accessible, et que personne ne s'y intéresse... Ptêt que les gens ont juste pas envie de s'y intéresser.

Cela-dit, si tu penses que ça serait un truc bénéfique, rien ne t'empêche de monter ta structure pour dispenser des cours d'économie via internet (ou physiquement hein. Epate-nous) et de la diffuser. On verra quel effet ça aura.

Forum > Politique & Société > [Article] [France] Les chiffres qui ne disent rien et son contraire ...

1 | 2 | 3 | 4 | 5