pied gauche

 

La Taverne

Poster Nouveau sujet Répondre (veuillez vous connecter)

Forum > La Taverne > Nouveau Regard, le journal qui fait l'actu.

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Compte détruit

16/10/17 (20:28)

avatar

nombre messages : 1

Cet article vous est présenté grâce aux montres Paltan !

« Même une contrefaçon PALTAN vous donnera un look distingué. »

________________________________________



(clickez pour avoir en plus grand)

Compte détruit

18/10/17 (02:08)

avatar

nombre messages : 1

INTERVIEW PIRATES

CHOK



Bonjour à vous.

Comme vous avez pu le voir sur la place Publique nous n'avons pas manqué de nous pencher sur votre équipage lors de notre dernière édition.
Comme j'ai cru comprendre que notre article avait suscité de l'intérêt pour vous, je pense qu'il est primordial pour moi de faire une extension à ce documentaire afin d'y inclure votre voix.
Puisque j'ai un certain attrait pour les ragots et le lynchage public, je veux vous donner une chance de vous exprimer.

Et puis nous commençons à nous connaitre vous et moi. [;)]

Alors si vous le voulez bien, j'aurais quelques questions !


Chok, j'ai pu constater que vous n'étiez pas dans l'équipage dès le départ.
Depuis quand avez vous rejoint l'équipage de Barbe Noire et qu'est ce qui vous y a poussé ?

Au départ... J'étais dans un autre équipage, celui du magnifique Robin Hood qui nous a malheureusement quittés il y a de cela plusieurs semaines. A cette époque j'étais déjà en relation avec le Capitaine Barbe Noire. Quelques missions ensemble, entre pirates et c'est de là que je l'ai rejoint après être venu en République. J'étais assuré d'avoir de l'aventure et de voir du pays avec lui, c'est ce qui m'a attiré.

Comment avez vous vécu vos diverses prises de pouvoir en Républike et Palladium ?
Pour moi ? Ça n'a rien changé. Que ce soit telle ou telle nation, c'est la même chose.
Je vis de mon épée et d'extractions dentaires. Les noms et visages changent, forcément, mais le travail reste le même. [:]]

Comment vivez vous le fait de faire partie d'un groupuscule Cybermondialement connu et peu apprécié par les gens en général ?
Sommes-nous vraiment si mal aimés que cela ? Ou c'est juste certaines personnes qui veulent nous donner cette image ?
Nous avons essayé de libérer la République, ce fut une courte victoire de quelques jours.
A l'échelle politique, nous nous battons pour de nobles causes avec de vrais intérêts.
Autrement, le fait de ne pas être apprécié par les gens en général... comment dire. Ils n'ont pas vraiment le temps de me le dire deux fois. En bref, à quoi ça sert de se soucier de ce que les gens pensent si nous sommes convaincus que ce que nous faisons est bien ? [)|]

Et comment ça se passe avec les femmes du coup ? Vous êtes célibataire ?
C'est confidentiel. Mais je peux vous dire que mon seul amour, et pour toujours, c'est ma Kramidonienne.
Je ne peux pas en dire plus.
Et arrêtez de me parler de ce genre de chose.
Déjà par téléphone c'était plutôt osé et vraiment indiscret, alors là, c'est carrément de l'exhibitionnisme !
Ok, je passe dans la confidence...
Rose, Ministre de la Justice, elle était sous les ordres de la perfide Nikki Star.
Et Rose, elle m'excitait un peu. Pas de physique, pas du tout, juste son caractère.
Elle prenait encore et toujours, et j'avais l'impression qu'elle adorait ça !
En réalité, je sais très bien qu'elle n'aime pas recevoir d'ordre et qu'elle aimerait faire partie de notre équipage. Vu son attirance acharnée envers le sang, on pourrait la rassasier de milles façons.

Des projets en cours dont vous aimeriez nous parler ? Un message à faire passer ?
Ouiiiiiiiii. Les VONOCK, c'est pour bientôt de nouveau !


Votre Journaliste chevronnée : Raï Solvejg D'Engoulevent.



[ce message a été édité par Compte détruit le 18/10 à 16:07]

Compte détruit

18/10/17 (02:08)

avatar

nombre messages : 1

INTERVIEW DU RAJTEASER

ANDREI ROCKEFALLEN



Très Cher Andrei. [:,]

Je vous avais dit de me réserver un peu de temps pour une interview exclusive.
C'est, je l'espère, toujours dans vos priorités.

Étant actuellement un peu loin de la Ruthvénie, je me permets de vous contacter par missive.
Comme vous l'aurez compris, le journal pour lequel je travaille souhaite consacrer son prochain numéro à la Ruthvénie et plus particulière au RAJTEASER.
De ce fait, j'aurais besoin de votre coopération afin de mieux comprendre le fonctionnement, et le but de votre organisation.

Quelques questions pour commencer.

Monsieur Rockefallen pouvez vous nous en dire plus sur la création et l'organisation du RAJ TEASER ? Vous semblez avoir une place de leader au sein de celui-ci, non ?
Disons qu'moi, j'ai rejoint le bus en marche, alors la création j'peux pas trop vous en causer. Mais j'ai direct accroché au concept de propagation du Chaos et des embrouilles sous-jacentes. Tellement que ouais, j'ai fini par grimper les échelons et devenir un des co-leaders du mouvement. Enfin, grimper les échelons, c'est plus scier ceux du dessus pour que les mecs en haut tombent, mais t'as compris le principe quoi.

Vous avez pour projet de terminer de scier les barreaux restant et de devenir LE leader incontesté du groupe ?
Nan, il faut qu'on ait constamment plusieurs têtes pensantes. Sinon, ça va se terminer en culte de personnalité, et j'me permets d'attraper la question d'après, c'est ce qui a provoqué la chute de l'Empire. Enfin de c'qu'on m'a dit. Moi j'ai jamais mis les pieds la bas. J'suis un pur produit républikain, à la base. Mais les choses vont et viennent. En fait le RAJ TEASER, c'est mi-poulpe mi-hydre. C'est classe hein ?

Monsieur, vous êtes une figure emblématique de ce groupement tant au niveau de votre verve que de votre prestance à couper le souffle, pouvez vous nous en dire un peu plus sur vous ? Qui êtes vous ? Quels sont vos hobbies ? Êtes vous célibataire ?
Tu peux m'appeler Andrei, ma grande. J'suis une superstar du rock, quoiqu'en disent mes détracteurs. J'ai le métal dans la peau façon super-héros, je fais chavirer les cœurs avec mon rock fort. Moi et Béatrice, évidemment. C'est ma guitare. Je serais rien sans elle. Elle m'épaule depuis de nombreuses années, et elle m'a toujours soutenu dans les moments difficiles. C'est la seule personne en qui j'ai confiance. Bon et aussi un peu ma femme, Fougère.

Andreï, comment avez vous rencontré Béatrice ? Et comment se passe la collocation avec votre femme officielle Fougère ?
Fougère est pas jalouse, c't'un bon point, parce qu'elle aurait pas tenu plus d'une semaine avec toutes les groupies qui me tournent autour. Mais j'suis pas un odieux personnage, j'touche qu'avec les yeux. Et Béatrice, elle est au dessus de ça. Elle veut juste mon bien. Un genre de cadeau des dieux. Parfois j'me dis que c'est genre la réincarnation de ma mère. Mais dans ces moments la, j'ai parfois un p'tit coup dans le nez haha. Et ça, Béa elle aime pas trop, et elle refuse que j'la touche après. Fougère aussi. Du coup j'ai arrêté de boire.

Quel est le but fondamental de votre regroupement ?
Pour te faire un résumé rapide du RAJ TEASER, on est une bande de jeunes, on se fend la gueule, on se balade dans le cybermonde à bord du DarkBus et on mijote des plans foireux afin de titiller les honnêtes gens. Les moins honnêtes aussi d'ailleurs, on est pas clivant. Tout le monde a le droit à sa dose de Chaos. Et comme on est pas des monstres, à la fin de nos expéditions, on essaye de compenser le Chaos avec quelque chose, histoire qu'on puisse revenir avec un nouveau plan quelques mois après. C'est la base.

Donc d'après vos dires, c'est finalement le Chaos qui semble être le maitre de votre petite expédition si je comprends bien ? Pas de relation directe avec feu l'Empire Brun ?
Oui. Non. On a plein d'anciens mystisiens, mais ça s'arrête la.

Pourquoi avoir choisi le Royaume pour vous installer et prendre le pouvoir de la sorte ? La Reine Azrael faisait-elle partie de votre groupement ou a t-elle été victime de manipulation de votre part ?
Comme je t'ai dis, on est la aujourd'hui, on sera peut-être ailleurs demain, puis on reviendra après demain. On a pas pour vocation première de diriger des empires. En tout cas pas aussi frontalement. Disons que pour le coup, on avait senti une bonne opportunité, alors on l'a saisie. Ouais, Azrael. Cette histoire datait d'avant que j'arrive dans la troupe. C'est Laz qui l'avait embobinée avec ses histoires de mariage, de chancelier et tout. D'ailleurs je comprends pas que personne ait voté pour lui au concours de meilleur traitre du Royaume, parce que croyez-moi qu'il est plutôt doué en agent multiple. Mais il reste tout le temps dans l'ombre aussi. Enfin, comme ça il peut s'attaquer à de nouvelles riches héritières. Il a tout compris en fait.

Alors pour répondre à la question, Azrael n'a jamais été membre du RAJ TEASER, nan.

Finalement, vous sous-entendez que c'est Laz le cerveau du groupe ? Faut dire qu'on ne l'entend plus vraiment et ça depuis un moment, c'est certainement pour ça qu'il ne semble pas emporter les suffrages pour devenir le traître en Chef.
Nan, c'que j'dis, c'est qu'on est jamais sûr de pour qui il travaille. Il a peut-être jamais œuvré à répandre le Chaos, dans l'histoire, c'était peut-être la face d'une façade d'une façade. Et on le saura jamais. Balèze, le gars. Mais il est toujours dans l'équipe. Parce que les trahisons, on kiffe ça.


Votre Journaliste chevronnée : Raï Solvejg D'Engoulevent.



[ce message a été édité par Compte détruit le 18/10 à 16:07]

Chériiie'Stina Tordula

19/10/17 (11:51)

avatar

nombre messages : 15669

Citoyenne

Royaume de Ruthvénie

Domicile : Secteur Portuaire

Il n'est pas mort, il est encore frais et bien formé, mais il fait un travail important pour que le cybermonde ait les informations importantes.

Aucun cartons rouges, aucune simulation de blessures, toujours impliqué dans le match des médias.

Je parle ici de Yann Amarre !
Il rend compte de l'actualité avec son équipe du journal Nouveau Regard (au logo astucieux).

La crypte des élégances souhaite donc rendre hommage à cet homme malabar qui plait aux jeunes défuntes et rend jaloux les veufs.

Nous vous remettons donc la médaille des bonnes manières à vous et à l'équipe de votre journal.

*Donne droit à une réduction à vie sur les pierres tombales "Namas Pamouss".

__
Ma chéérrieee ! Tou as aucun style ! Tou es sublaïme !

Yann Amarre

19/10/17 (17:56)

avatar

Membre

Je ne sais quoi dire. La surprise est totale et cette distinction me fait d'autant plus plaisir que le doute est là depuis quelques jours.
Monsieur Formol, je vous remercie pour cette décoration, j'en prendrai bien soin et tâcherai de m'en montrer digne.

___

C'était Yann Amarre,
A vous les studios.

Journaliste chez Nouveau Regard.

Compte détruit

20/10/17 (19:23)

avatar

nombre messages : 1

INTERVIEW PIRATES

VON REDCROW



Bonjour à vous.

Comme vous avez pu le voir sur la place Publique nous n'avons pas manqué de nous pencher sur votre équipage lors de notre dernière édition.
Comme j'ai cru comprendre que notre article avait suscité de l'intérêt pour vous, je pense qu'il est primordial pour moi de faire une extension à ce documentaire afin d'y inclure votre voix.
Puisque j'ai un certain attrait pour les ragots et le lynchage public, je veux vous donner une chance de vous exprimer.

Alors si vous le voulez bien, j'aurais quelques questions !


Bonjour Raï,

En effet, j'ai lu vos articles dans la presse actuelle et j'ai trouvé ça très amusant.
Non pas que j'apprécie être lynché sur la place Cybermondiale mais je me dois de féliciter votre travail exemplaire.

Monsieur Von RedCrow, j'ai pu constater que vous faites partie de cet équipage depuis sa création me semble t-il.
Depuis quand avez vous rejoint l'équipage de Barbe Noire et qu'est ce qui vous y a poussé ?

Je n'ai pas rejoint l'équipage de Barbe Noire à sa création. A l'origine Barbe Noire m'avait totalement dépouillé.
Après de nombreux échanges, on avait fini pas se venger et j'avais récupéré mes biens directement.
Il s'est ensuite avéré qu'il cherchait un magicien dans son équipage, j'étais seul avec mes zombies et ça depuis mon enfance, alors j'ai accepté son offre. Depuis, j'alimente mes pouvoirs en travaillant à ses côtés.

Comment avez vous vécu vos diverses prises de pouvoir au Royaume, en Républike et en Palladium?
Pour être honnête, le pouvoir ne m'intéresse pas. Je soutiens uniquement l'équipage dans ces différents périples pour améliorer mes sortilèges.
A vrai dire, avant d'être un pirate je suis un sorcier passionné de nécromancie.
Si je peux aider quelqu'un en utilisant mes sorts, je prends (pirate ou pas).

Comment vivez vous le fait de faire partie d'un groupuscule Cybermondialement connu et peu apprécié par les gens en général ?
La politique, le pouvoir, la gloire sont des notions très abstraites pour moi. J'ai cru comprendre que nous étions détestés au travers des messages de la place cybermondiale. Je ne pas préfère répondre à ces querelles, je comprends que les gens nous détestent mais il faut bien une opposition. Si vous me proposez des cobayes alors je pourrais éventuellement arrêter d'exercer ma magie sur des innocents, une annonce dans le journal pourrait simplifier mes recherches.

Et comment ça se passe avec les femmes du coup ? Vous êtes célibataire ?
Nécrophile, les femmes sont faciles à trouver.

Des projets en cours dont vous aimeriez nous parler ? Un message à faire passer ?
J'aimerais que la communauté des sorciers se rapproche afin d'échanger nos savoirs.
A l'heure actuelle, chacun exerce de son côté et je trouve ça décevant.

Je suis quelqu'un de plutôt silencieux et peu sociable donc veuillez pardonner mes abus de langage.
Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas.
Bon courage pour votre chronique.

Compte détruit

20/10/17 (19:24)

avatar

nombre messages : 1

Cet article vous est présenté grâce aux montres Paltan !

- « 973 P$ : c'est le prix que cela coûte à Zyor Mawi de lire cette phrase. Et vous ? Quelle est la valeur de votre temps ? »

________________________________________


INTERVIEW DU RAJ TEASER

NOMIAVE DEHELL DES COLONNES



Madame DeHell
C'est fou j'ai l'impression de me répéter...

Étant actuellement en train de travailler sur notre prochain numéro, il me paraissait évident de venir vers vous pour vous interroger.
Comme vous l'aurez compris, le journal pour lequel je travaille souhaite consacrer son prochain numéro à la Ruthvénie et plus particulière au RAJ TEASER.
De ce fait, j'aurais besoin de votre coopération afin de mieux comprendre le fonctionnement, et le but de votre organisation.

Quelques questions pour commencer.


Je suis fort désolée de vous répondre aussi tardivement. Aussi tardivement que Madame DeHell, l'autre Madame DeHell, Leydora DeHell, pas moi, l'autre Leydora DeHell.
Bref, nous sommes le jour et la nuit, pour ce qui concerne les réponses aux interviews.
On ne vous avouera pas que les temps sont durs, et que nous n'avons plus qu'une vieille machine à écrire à nous partager toutes les deux...

Je fais donc l'effort exceptionnel de sortir de mon hibernation pour répondre à vos questions. Et j'espère pour vous tous que cela ne me réveillera pas tout court. Qui sait quel plan infâme je vais encore développer.

Madame DeHell pouvez vous nous en dire plus sur la création et l'organisation du RAJ TEASER ?
Tout a commencé il y a quelques mois. Deux ou trois, je n'ai plus compté. A vrai dire je déteste tout simplement compter le temps qui passe, c'est un concept qui m'est étranger.
Je venais de me libérer de ma prison sous-marine, lorsque attelée à un bar, et fort dépitée par l'absence de réactivité de mon ennemi l'Empereur Solocrate Savien, j'ai été abordée par une personne que j'avais déjà croisée quelques temps auparavant.
Nous avons discuté du manque cruel de véritable Force du Mal dans ce Plan, et je ne vous cache pas que nous avons grandement putas... commenté l'abomination sortie tout droit de l'esprit de mon ex-belle-mère, qui était la Républike Brune. Ce genre de chose qui vous fait regretter d'être sortie de l'eau.
La création du RAJ TEASER s'est réalisée en plusieurs temps, en croisant d'autres Génie du Mal entre eux, et des représentants de la Justice. Il n'y avait pas une réelle volonté de structurer le RT.

Vous semblez avoir une place très particulière au sein de celui-ci, on pourrait même dire que vous êtes une de ses leaders, non ?
Tout dépend si vous comptez me faire mettre en prison. Dans ce cas je dédouanerais toute la responsabilité sur ma fille Clitorine.
Non ! Mon gendre ! Une véritable tête-à-claques.

Nous étions initialement deux co-leaders, mais nous avons augmenté notre nombre. Nous sommes en réalité un Triumvirat de type Quatuor. Si cela existe, c'est innovant.
J'ai entendu dire que notre structure est du type tentaculaire, ou bien même proche de l'hydre : coupez leur la tête et deux repoussent à la place.
Je vais donc éclaircir tout ceci : je suis la seule personne chez nous qui soit capable de repousser. Je l'ai déjà fait plusieurs fois ces dernières semaines, et je le referai encore.
Et notre architecture interne est plus proche du plat de spaghetti. Une véritable pastagarchie, oui.
Avez vous par ailleurs remarqué que l'activité des pirates est proportionnelle à l'activité solaire ces derniers temps ? Aucun rapport avec notre organisation ? Pas si certaine !

Madame, vous êtes une figure remarquable de ce groupement tant au niveau de votre implication que de votre médiatisation, pouvez vous nous en dire un peu plus sur vous ? Qui êtes vous ? Quels sont vos hobbies ?
Oulah... comment vous résumer des centaines de milliers d'années d'histoire en quelques phrases... cela serait totalement impossible.
Et je ne vous cache pas que cela relève totalement du privé.
Tout ce que vous avez besoin de savoir sur ma personne c'est que je suis transplanaire, et que j'adore l'architecture et que je pratique la vexillologie à mes heures perdues.
Mon passé récent, je veux parler du politique, est orienté vers la République, dont j'ai toujours quelques médailles accrochées sur mon veston. Je suis impliquée depuis le début dans le conflit en Structurie, oui. Et lorsque l'on sait que tout cela a commencé car un fou furieux était peu ravi parce que personne ne lui achetait ses salades, et qu'un Premier Ministre cloné à proposé d'échanger la province contre un pack de six... cela fend le cœur, même absent, de n'importe quel Génie du Mal !
J'ai par ailleurs créé le concept de Solocratie. Mais en parler que très superficiellement serait lui faire insulte.
Si nous remontons encore plus mon passé, nous tombons dans une Confédération minimaliste, un Duché du Valégro, et d'autres choses qui ne parlent plus à grand monde. Laissons donc les morts où ils se trouvent.

De plus, vous faites partie de ceux qui ont réussi un Coup d'Etat afin de devenir Reine du Royaume, pourquoi avoir cédé le pouvoir à la Reine aux tentacules ?
Je n'ai pas fait un coup d'état. J'ai fait Le Coup d’État !
Presque huit années que je le travaillais, c'est pour vous dire. Du moins que je n'avais pas tenté. C'était plus complexe sous les Pikkendorff, et bien plus complexe lorsqu'on part en laissant son armée à la Capitale...
Mais de là à dire que j'ai laissé le pouvoir à la Reyne actuelle, vous vous méprenez. La Reyne actuelle c'est toujours ma personne. Il ne s'agit que d'une Régente. Une RAJente pour être précise.
Nous lui laissons juste l'illusion de diriger. Et l'illusion aux autres Colonnisés que la Ruthvénie est de retour.
Qu'on se le dise... la Ruthvénie était déjà morte avant notre arrivée. Et elle le restera de plus belle, surtout tant que les gens n'auront pas eu cette impulsion de lucidité d'accepter un despotisme éclairé.
Voila pourquoi j'ai donc laissé les rennes à une Régente. Et aussi et surtout pour préparer mes royales vacances.

Quel est le but fondamental de votre regroupement ?

Répandre le Chaos ? Nous l'avons dit facilement une soixantaine de fois dans nos discours. Je laisse ma partenaire et compagne vous détailler ceci. Vous ne trouverez personne de plus passionnée par ce genre d'activité qu'elle. Peut-être moi. Même certainement moi a vrai dire.
Mais elle en parle si bien !

Pourquoi avoir choisi le Royaume pour vous installer et en prendre le pouvoir de la sorte ?
Comme je l'ai dit précédemment, j'avais une affaire à régler avec la Ruthvénie. Mais notre arrivée est surtout du fait du destin, car j'étais encore en otage en Corporation lorsque mon gendre a pris le pouvoir, sans demander un quelconque accord.
Oui, nous sommes tous des électrons plus ou moins libres.
La prise de pouvoir n'est qu'une résultante des lois de l'Univers : tout espace vide a besoin d'être comblé. Nous n'avons donc rien choisi, ni rien tenté de prendre. Cela s'est fait tout naturellement.
Mais notre efficacité réside surtout dans notre capacité d'adaptation et de mouvement. Rester sur un trône n'est pas ce qui est des plus dynamiques. Et l'absence de dynamisme est néfaste pour tous. Groupuscule ou pas.

La Reine Azrael faisait-elle partie de votre groupement ou a t-elle été victime de manipulation de votre part ?
Bien entendu. Elle avait le grade de sbire stagiaire.
En réalité elle nous apportait tous les matins un café pour nous assister au débriefing matinal. Qui a souvent lieu aux alentours de 15H00.
Je n'étais pas très intéressée de l'intégrer dans notre organisation au départ, mais elle a tant insisté... Comment refuser à une personne qui vous lance un regard de chien battu pendant plusieurs heures ?

Bref !
J'espère avoir répondu à toutes vos questions. J'ai une sieste à prolonger...
Quoique non, maintenant vous me redonnez des idées de plans...
Hm... Cela risque d'être problématique pour la Confédération du coup...

Compte détruit

25/10/17 (21:50)

avatar

nombre messages : 1

Bonjour chers lecteurs et bienvenue dans l'Edition Numéro 4 !

Après la lourde édition numéro 3, à la rédaction nous nous sommes dit qu'il fallait prévoir des publications moins chargée, pour ne pas se disperser à la lecture. Dites-nous ce que vous en pensez mais ne soyez pas surpris si le nombre d"articles varie grandement.
De plus, de nouveaux reporters rejoindront bientôt nos rangs pour vous offrir toujours plus de diversité.

Sans plus tarder, le programme !

Cette semaine le gros dossier est sur le couple star de la Palladium Corporation : Le Directeur du Conseil Restreint, Monsieur KK, et sa femme, Anya Ivanka.
Le premier a accepté de se rendre à nos nouveaux bureaux pour une interview très, trop, très intimiste.
Pour la seconde nos reporters ont enquêté par eux-même, donnant de leur personne, pour vous en dresser un portrait le plus fidèle possible.

En supplément, nous avons reçu en exclusivité les confidences du Régent du Paradigme : Raton du Destin.
Il nous dresse un bilan du Paradigme, ses projets, ses ambitions qui j'en suis sûr saura ravir la communauté scientifique.

Sur ce, je ne vous dérange pas davantage et bonne lecture.

Compte détruit

25/10/17 (21:51)

avatar

nombre messages : 1

Interview du Directeur du Conseil Restreint


*L'interview a été réalisée dans une ambiance très particulière. La présence de la femme du Directeur du Conseil Restreint ayant beaucoup joué.
Visiblement, le moment était mal choisi, la libido du couple étant très...disons... intense.

C'est donc avec Madame assise sur les genoux de Monsieur que la suite s'est déroulée. [|)]*



Yann : Monsieur KK, dites-m'en plus sur vous. Vous êtes désormais l'homme à la tête de la plus puissante force financière du Cybermonde, je suis sûr que beaucoup de monde voudrait savoir comment vous avez pu en arriver là.

Racontez moi donc votre histoire.

Monsieur KK : Je fus un vaillant soldat de la Glorieuse d'avant cataclysme. Après que celui-ci a détruit nos cultures, des amis producteurs de l’Association des Vins Pourpres Désunis se sont cotisés pour m'offrir une retraite dorée et paisible sous le soleil des Caraïbes.
C'est une tradition ancestrale qui consiste, dans les Kolkhoz de la République, à donner un dernier élan de Bonheur aux vieux croutons non productifs et séniles. Je n'oublierai jamais ce geste de leur part.
Je leur écris régulièrement même s'ils ne répondent jamais à mes courriers... L'écriture doit leur faire défaut, pauvres hommes.

Tout juste débarqué en classe éco aux Caraïbes, me je me suis empressé d'investir la cotisation de mes amis dans une armurerie, ainsi appris-je, que l'âge n'est point une barrière dans la vie, les joies de l’auto-entreprenariat, les joies de l'argent facile.

Je vais vous raconter une petite anecdote sur mon intégration aux Caraïbes. Grâce à celle-ci, intégrais-je un savoir occulté par Kraland, qui me permit d'accumuler rapidement et sans mouvements de grèves, une richesse matérielle conséquente.
Ne connaissons-nous tous pas l'histoire de la peau de Sbleune qu'il ne faut pas vendre avant de l'avoir possédée, n'est-ce pas ? Et bien la version caribéenne, qui m'a été contée par un vieux sage en dreadlocks sous gnôle du coin, est tout autre :

Il me dit : « Il te faudra spéculer sur la mort du Sbleune avant de le tuer. »
Il rajouta : « Ensuite tu cacheras sa peau dans un coin, laisseras monter le cours de la peau de Sbleune puis la vendras une fois le cours bien haut, ainsi, de cette manière, tu engrangeras deux fois la somme sur la même marchandise. »

Ce fut pour moi une révélation ! Imaginez un instant Charogne Staun élue plus belle gonzesse de l'année, là c'était la même chose : une vraie claque !


Yann : Ça alors. Vous étiez donc un kralandais ? Qui l'eut cru. C'est une sacrée surprise. Un sacré revirement de situation. Quelle réussite en tout cas ! Je comprends que vous puissiez inspirer du monde.

Bien, passons à quelque chose de plus politique. Votre programme, ou au moins vos ambitions, si vous deviez l'expliquer à des gens qui ne sont pas palladionautes, car nos lecteurs sont de multiples nationalités.

Monsieur KK : De tous les marchés politiques existants, il existait celui de l'Union et de la Réconciliation. Libre de droit, il n’enthousiasmait que très peu les riches actionnaires de la Corporation qui lui préféraient ceux de la Désunion pour mon Pognon et de la Réunion pour mes Oignons, bien établis et réputés.

Je fondais, après avoir investi quelques billets dans mon "ambition", un mouvement politique, le P.R.O.U.T (Parti de la Réunification des Oligarques Ultras Tendus), ainsi qu'une organisation commerciale, la C.R.O.T (Compagnie Régionale des Oligarques Tendances) qui attira les investisseurs jeunes, actifs et dynamiques ainsi à ma grande surprise, surtout à celle de ceux qui ricanaient de mon choix, ils affluaient en masse ! Notamment les petits porteurs d'actions et les petits voyous recalés par la vieille bourgeoisie bien établie, rentière et égoïste.

J'imagine que vos lecteurs et lectrices ont soif de sincérité. Je leur souhaiterais que germe en eux la graine de la réussite, de se trouver une ambition de niche.

Un à un mes concurrent rejoignirent volontairement et sans contraintes mes idées jusqu'à la victoire finale.
Je m'empressais alors d'établir une feuille de route en phase avec mon programme qui consistait, et qui consiste toujours, à réunir les actionnaires autour de leur Entreprise pour un enrichissement commun. Je serais le Président de l'Union. Cela marche tellement bien que même les pontes de la Confédération Libre nous rejoignent à présent pour gouter à la joie de pouvoir pisser sans devoir voter, un luxe pour ces immigrants.

La prochaine étape serra d'unir les Kralandais et les Poudrés à notre cause.


Yann : C'est vrai qu'un projet de travailler ensemble et de cohésion dans une Entreprise connue pour son individualisme et sa compétitivité ça tranche avec ce à quoi nous avons été habitué.
Peut-être est-ce là un relent de votre passé kralandais qui vous fait voir les choses comme ça ?

Monsieur KK : Vous dire que toutes ces années passées dans les vignes pourpres à tailler et vendanger ne m'aurait rien appris serait un mensonge éhonté. Du sang kralandais coule dans mes veines, personne ne peut le nier et ce n'est pas mon opération chirurgicale (pratiquée par le grand chirurgien : le Doc. Plasticos) de la dernière chance à être jeune et frais éternellement qui changera les choses.

Je ne risque pas d'oublier mon passé, c'est certain...

Quand on avait du mal à assimiler une leçon dans le Kolkhoze, ils nous fouettaient avec des pieds de vigne.
Après ça, vous assimilez vraiment tout croyez moi !
Un jour, un garde de la Glorieuse m'a dit : « Accélère la cadence tête de citron ! »
J'ai tellement assimilé que ma tête est devenue toute jaune !
Et puis, j'ai rejoint les jaunes de la Palladium. Aaaah... ce ne sont pas des cracs, vous assimilez vraiment tout croyez-moi !



Yann : Bien. Je crois que nous avons fait le tour.
Lorsque mes équipes et moi aurons mis au propre ce que vous nous avez dit, je vous recontacterai.

D'ailleurs, s'il y a la moindre chose que vous voudriez ajouter, n'hésitez pas.


Monsieur KK : Très bien !
On se téléphone !
Merci à vous et bienvenue chez vous !



*Durant cette interview, le Directeur a bien voulu se prêter à un exercice inédit pour notre journal. Voici ses réponses qui nous en apprennent un peu plus sur sa personne.*

Si vous étiez :
Un objet : Une pipe en or massif brossée.
Un bruit : Prout!
Une couleur : Jaune et Rouge = disons Orange.
Une plante : Un Cornichon. (y a nichon dedans)
Un lieu : Caraïbes
Un animal : Sbleune
Une odeur : Sang séché
Un mot : Union
Un livre : Cahier de brouillon
Une autre personne : Neil Kaufman

Compte détruit

25/10/17 (21:52)

avatar

nombre messages : 1

Portrait de la Première Dame de Corporation : Anya Ivanka


Anya Ivanka : La femme qui se disait première dame mais qui en fait ne savait pas trôtrô.


Née il y a entre 28 et 32 ans, Anya Ivanka a eu une vie des plus agitées, entre ce qu’elle a fait à l’âge de 16 ans pour échapper au joug familial et ce qu’elle fit huit ans plus tard, nous n’en pouvions plus de suspense.
C’est cependant le présent d’au jour d’aujourd’hui qui nous intéresse maintenant, celui de celle qui est la Première Dame Palladionaute et qui aime s'en vanter.
Mariée au Directeur du Secteur Restreint Monsieur KK, Anya Ivanka a deux passions : consoler les gens et le shopping.
Qualifiable de bling-bling, Anya aime à se regarder dans le miroir après avoir claqué tous les P$ de son mari en vêtements, bijoux et accessoires.
Il est vrai qu’avec une plastique pareille, elle ne peut se permettre de se laisser aller. Son crédo ? Nosce te ipsum (Connais-toi toi-même, ndlr).

Et elle le fait très bien :
- Poitrine plantureuse mise allégrement en avant
- Jambes infinies habillées au 1/10 par une jupe saillante
- Coiffure travaillée pendant des heures
Et nous vous passons le maquillage, le style vestimentaire et son goût pour les accessoires.

Ce ne sont pas les qualités physiques qui manquent à la jeune femme. D’ailleurs, par choix de vie, elle mise tout dessus. Et à juste titre car lorsqu'il s'agit de sa conversation... Bien qu'elle sache en faire usage, les sujets tournent vite court et vous remarquerez très rapidement qu'elle ne sait pas trôtrô quoi dire.
Vous aurez vite fait de ne plus fixer que sa généreuse gorge agrémentée de bijoux saillants sans même plus l'écouter.

Mais voyez-vous chers lecteurs, Anya a un rêve : devenir célèbre.
Et elle ne ménage pas ses efforts pour y parvenir, ça non.
Longues soirées festives, déhanchements aguicheurs, coups de téléphones tardifs, photoshoots branchés, strip-tease publics.

C'est que : la gloire, ça ne tombe pas du ciel !


Elle cherche par ailleurs un mécène (en plus de son délicat époux) pour l'aider à maintenir son rythme de vie.
Intéressé ?
Laissez-nous un petit mot, nous lui ferons parvenir vos propositions. Vous en aurez pour votre argent, soyez-en sûr !

Alors voilà, chers lecteurs, ce que nous pouvions écrire sur Anya Ivanka, Première Dame de Palladium Corporation.
Difficile d’en dire plus pour le moment, tant elle est secrète, et, puisqu’une image vaut cent mots, nous vous quitterons sur celle-ci.


Photoshoot réalisé sur une plage de Palladium City.


Et comme nos illustrateurs ont travaillé dur, de peur de ne pas pouvoir récupérer le cliché présenté ci-dessus après la perte du seul appareil photo de notre humble rédaction, il serait dommage de ne pas exposer leur travail.


[ce message a été édité par Compte détruit le 25/10 à 21:54]
Poster Nouveau sujet Répondre (veuillez vous connecter)

Forum > La Taverne > Nouveau Regard, le journal qui fait l'actu.

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8